Économie › Actualités Économie

Mali- Réunion annuelle des routes: la 47 ème édition ouverte ce jeudi à Bamako

réunion annuelle des routes du 11 au 13 novembre 2021 - Bamako - Mali

L’édition 2021 de la réunion annuelle des services routes s’est ouverte ce jeudi à Bamako pour trois jours, du 11 au 13 novembre. Placée sous l’égide du ministère des Transports et des Infrastructures, à travers la Direction générale des routes, les participants vont échanger sur plusieurs axes à l’instar du désenclavement qui est un véritable pilier de développement. L’objectif de cette rencontre est de faire le point 2021 des travaux routiers, de présenter les difficultés et de fournir un rapport avec des recommandations à prendre en compte pour 2022.

En ce qui concerne l’état des routes dans notre pays, le constat est le même en 2021: le vieillissement de ces infrastructures qui se traduit par la dégradation des routes, l’insuffisance ou le manque d’entretien, entre autres facteurs énumérés par le maire de la commune VI du district de Bamako, Alkassoum Maiga à l’entame de la rencontre.

Dans son allocution, la Ministre des Transports et des Infrastructures, madame Dembelé Madina Sissoko a insisté sur le fait que la pluviométrie abondante a non seulement accentué la dégradation des routes, mais elle a aussi « impacté l’exécution du programme d’entretien routier 2021 et exacerbé les difficultés de l’entretien routier, qui sont d’ordres technique, financier, institutionnel et social ». Il s’agit notamment de la vétusté des routes, qui au départ ont des durées de vie allant de 10 à 15 ans, conçues avec des revêtements en enrobé et actuellement en béton bitumé, les atteintes au réseau routier dues aux installations et opérations des concessionnaires et opérateurs d’eau, d’électricité et de télécommunication. L’insuffisance des ressources mises à disposition qui couvrent à peine 20% des besoins exprimés. La mauvaise planification des travaux d’entretien routier sont entre autres des éléments qui entravent l’avancement des travaux.

A ces derniers, s’ajoute la non-application du règlement 14 de l’UEMOA sur la surcharge routière. A ce sujet, le Ministère compte sur les différents acteurs du secteur pour encadrer de façon efficiente, la mise en application du règlement 14 de l’institution sous-régionale dès le 15 novembre 2021.  A côté de ces désagréments s’ajoutent l’incivisme et l’occupation anarchique de la voie publique par des riverains et des commerçants, qui obstruent les voies de drainage des eaux, suite, à l’accumulation des déchets solides et plastiques.

Cette 47ème édition de la réunion annuelle des routes est une occasion d’énumérer les différents constats, de proposer les différentes pistes de solutions et de relever toutes les entraves à l’exécution du programme annuel routier. au Mali. Les partenaires techniques qui accompagnent le Mali dans la réalisation des infrastructures routières, représentés par Yagué Tyoro en ce jour de lancement des travaux, encouragent la lutte contre la surcharge et attendent avec hâte les conclusions de cette rencontre annuelle le 13 novembre 2021.

Idelette Bissuu

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut