Santé › Actualités Santé

Programme YEWA : l’heure est au bilan

YEWA est un programme mis en œuvre par Plan International Mali qui œuvre pour la protection des droits des jeunes à la santé sexuelle et de la reproduction et des droits socioéconomiques.  Arrivé à son terme après quatre années d’exécution, le Comité de suivi a tenu, vendredi 10 décembre, une dernière rencontre pour faire un diagnostic d’exécution du Programme et formuler des recommandations pour la deuxième phase.

Mis en œuvre depuis 2018,  la première phase de YEWA (Youth empowerment in West Africa) a pris fin. En quatre ans d’exécution à Dioïla, Fana, Bougouni, Yanfolila et Selingué, le programme a permis de faire des jeunes de ces localités des agents de changement en renforçant leur capacité en matière de droits à la santé sexuelle et de la reproduction (DSSR) et en droits socio-économiques. « YEWA avait pour ambition de doter les jeunes, femmes et hommes, en compétences et aptitudes nécessaires pour faire des choix bien définis concernant leur vie ; de compléter une formation pertinente pour les jeunes afin qu’ils deviennent autonomes grâce à un emploi décent ou en tant qu’entrepreneurs », explique Meba Kèmèalou, directrice de la mise en œuvre des projets de Plan international Mali.

Elle poursuit qu’à l’issue de cette première phase du Programme YEWA, des « avancées notoires et encourageants » ont été enregistrées, dont notamment la construction, par des jeunes, de salles de classes et de logements pour les enseignants, l’organisation de séances d’orientation des bacheliers sur le choix des filières à l’université par des associations jeunes, l’ouverture des métiers comme l’agropastoral aux jeunes femmes, etc.

Bientôt la phase 2

YEWA ne part pas pour de bon.  Le comité de pilotage va tirer les leçons de l’exécution de la première phase pour ensuite enclencher la deuxième phase du Programme. « L’un des objectifs de la rencontre, c’est de faire un diagnostic sans complaisance de la mise en œuvre du programme durant les quatre années écoulées. Pour ce faire, j’ose espérer que de nos débats sortiront des recommandations  fortes pour l’élaboration de la deuxième phase du Programme YEWA au seul bénéfice des filles et des fils du Mali », a déclaré Yacouba Maïga, président du comité de pilotage du programme.

Financé par le ministère des affaires étrangères du Danemark, YEWA est un programme régional  qui couvre quatre pays de l’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, le Togo et le Mali.

Boubacar Diallo

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut