International › APA

Côte d’Ivoire: remise gracieuse de peine à près de 2.500 détenus

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a annoncé vendredi avoir procédé à la signature d’un décret de remise gracieuse de peine de près de 2500 détenus, dans un message de voeux du nouvel an à la Nation.

« En cette fin d’année 2021, j’ai procédé à la signature d’un décret de remise gracieuse de peine au bénéfice de près de 2500 détenus qui recouvreront la liberté », a déclaré le président ivoirien, dans un discours à la Nation à la veille de l’an 2022. 

 Il a toutefois fait savoir que « cette mesure ne concerne pas les personnes condamnées pour crime de sang ». Ce qui sous-entend que les prisonniers de la crise post-électorale de 2010-2011, incarcérés dans cet esprit, ne pourront pas recouvrer la liberté. 

L’ex-président, Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) dans l’affaire de crimes liés à la crise post-électorale de 2010-2011, avait plaidé auprès de M. Ouattara afin d’user de ses prérogatives pour libérer les détenus de cette grave crise qui a fait plus de 3 000 morts dans le pays.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut