› Politique

Transition : le cadre s’oppose à la relecture de la charte de la transition

Lors d’une rencontre ce mercredi 9 février, le cadre d’échange des partis et regroupements qui regroupe plusieurs entités politiques a rejeté la relecture de la charte en cours au niveau du CNT. Le cadre réclame également l’adoption d’une nouvelle loi électorale ainsi que la mise en place d’une nouvelle transition avec un gouvernement de mission conduit par une Premier ministre neutre, et la mise en place d’un nouveau CNT. L’organe législatif convoqué en session extraordinaire le 4 février et jours suivants doit se pencher sur une nouvelle charte de la transition qui va entre autres supprimer le poste de vice-président, augmenter le nombre des membres du CNT ou encore la suppression du nombre de membres du gouvernement qui pour des observateurs permettra de l’élargir. Le cadre discret et moins virulent ces dernières semaines prévoient aussi de ne plus reconnaître les autorités de la transition à partir du 25 mars.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut