International › APA

Le Maroc et la Finlande signent un MoU pour renforcer leur coopération dans le domaine de l’énergie

Le Maroc et la Finlande ont signé un Mémorandum d’entente (MOU) pour renforcer leur coopération dans le domaine de l’énergie avec pour objectif de développer la coopération technique et économique dans ce domaine, ainsi que de promouvoir l’accès des entreprises finlandaises sur le marché marocain.Le document a été signé à l’occasion de la séance virtuelle, qui s’est tenue le jeudi entre la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leïla Benali, et le ministre finlandais de l’Économie, Mika Lintilä, représenté à Rabat par l’Ambassadeur de la Finlande au Maroc, Pekka Hyvönen.

L’accord met l’accent sur le développement de la coopération, en particulier sur l’utilisation de l’énergie renouvelable. Les opportunités de coopération seront également identifiées dans les domaines de l’efficacité énergétique, de la technologie énergétique, de l’économie hydrogène, ainsi que dans la recherche et développement.

« Les investissements dans les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et les systèmes énergétiques sont essentiels pour une société prospère. En Finlande, nous avons développé un grand savoir-faire dans ces domaines, et c’est avec un grand plaisir que nous accueillons cette coopération avec le Maroc dans la pratique », a déclaré, à cette occasion, Mika Lintilä.

Et d’ajouter que « le procès-verbal en matière de coopération énergétique signé ce jour crée de bonnes bases pour le développement du partenariat bilatéral. Ceci constitue un outil important pour renforcer les réseaux entre les entreprises, les universités et les organisations de recherche, ainsi que pour construire des liens commerciaux et d’investissement entre nos pays ».

Pour la Finlande, le Maroc est un marché intéressant qui, géographiquement, sert de passerelle vers l’ensemble des marchés africains en pleine croissance. Les relations bilatérales sont excellentes et la coopération a été menée dans de nombreux domaines, avec des opportunités majeures dans le secteur énergétique. L’intérêt croissant et les opportunités économiques couvrent les énergies hydraulique, éolienne et solaire.

Outre les technologies énergétiques de produits purs et renouvelables, le Maroc est également intéressé par la technologie de l’information et de la communication, les usines de traitement des déchets et les stations d’épuration d’eau, domaines dans lesquelles la Finlande dispose d’un grand savoir-faire.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut