› Personnalités

50 Maliennes inspirantes – Samaké Oumou Niaré : magistrate depuis toujours

Samaké Oumou Niaré _ Magistrate

Elles résistent, brisent le plafond de verre, dirigent des entreprises, s’engagent pour faire bouger les lignes, font briller le Mali sur le plan sportif ou artistique. Par leur courage ou leur créativité, ce sont des femmes qui inspirent. Une édition spéciale en ce mois de la femme, rend hommage à 50 figures féminines qui portent les couleurs du Mali au delà de ses frontières. Parmi elles, Samaké Oumou Niaré.

Samaké Oumou Niaré a la magistrature chevillée au corps. Depuis toute petite, elle ne rêvait que de cela. En se donnant les moyens de son rêve, cela a fini par payer. Âgée de 48 ans, elle est depuis juillet 2019 la Présidente du Tribunal de grande instance de la Commune II du District de Bamako.

Après sa maîtrise à l’École nationale d’administration, Samaké Oumou Niaré est engagée en 1997 dans le secteur privé comme chargée du service juridique d’un projet de la Banque mondiale. Mais, parallèlement, elle conserve toujours son rêve de faire carrière dans la magistrature. Le concours d’entrée lancé, elle se présente et est admise en 2002. Elle abandonne le juteux contrat privé et se concentre sur sa formation durant deux ans. Samaké Oumou Niaré va commencer la Fonction publique en août 2005 en tant que Substitut du Procureur au Tribunal de grande instance de la commune III. Elle part ensuite au Tribunal de la Commune V comme Juge au siège jusqu’en 2009-2010, puis en Commune VI, toujours comme Juge au siège. Elle retourne au Tribunal de la Commune III comme Juge d’instruction, puis sera juge au siège au Tribunal de commerce de Bamako. En 2017, elle devient Substitut du Procureur du Pôle économique et financier de Bamako. « Il y avait beaucoup de membres de ma famille qui étaient juristes, notamment ma défunte mère, qui était avocate mais qui avait été magistrate bien avant. Il y a aussi ma sœur aînée qui était avocate. C’est donc quelque chose que j’ai toujours voulu faire. C’est pourquoi j’ai arrêté les consultations pour des projets pour me lancer », explique-t-elle.

Son modèle de femme inspirante, c’est Diallo Kaïta Kayentao. « Elle est la première femme Juge de paix, la première et seule Présidente de la Cour suprême. Son parcours m’a beaucoup inspirée et m’inspire toujours ».

Journal du Mali

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut