International › Afrique

Burkina Faso – Attaque de Natiaboani : au moins une dizaine de soldats tués

Attaque-survenu-à-Natiaboani - Carte - google map

Ce 20 mars 2022 le Burkina a été victime d’une attaque présumée, dans l’est du pays, tuant au moins douze soldats. Cette attaque est la sixième perpétrée en seulement dix jours.

Le Burkina connaît une nouvelle attaque en l’espace de dix jours, perpétrée par des groupes jihadistes présumés. Selon l’Agence France-Presse l’attaque est survenue dans les environs de Natiaboani à l’Est du Burkina. Les douze soldats tombés, selon un bilan provisoire, étaient en patrouille.    

Dans ces derniers jours, on note dans le nord et l’est du Burkina Faso, un total de 23 civils et 25 militaires (gendarmes et soldats) massacrés.    

Selon l’Agence d’information du Burkina, « une quinzaine de jeunes ont été enlevés par des individus armés à l’issue d’une attaque à Nagré, non loin de Natiaboani, vendredi ». Cette attaque semble être la continuité d’une série interminable.  

 Cette série d’attaque intervient après le coup d’Etat contre l’ancien président Roch Marc Christian Kaboré, le 23 et 24 janvier 2022, accusé d’être inefficace dans la lutte contre les groupes terroristes. 

Depuis 2015 le Burkina Faso est pris dans une spirale d’assaut attribué à des groupes jihadistes, Al-Qaida et au groupe Etat islamique, qui ont engendré plus de 2 000 morts dans le pays. De nos jours 1,7 million de personnes se sont déplacées. 

 Kadiatou Camara

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut