› Économie

Produits  de base : plus coûteux jusqu’en 2024 selon la Banque mondiale

Dans son dernier rapport Commodity Markets Outlouk, publié le 26 avril 2022, la Banque mondiale prédit des prix historiquement élevés jusqu’en 2024. Le choc majeur provoqué par la crise en Ukraine a modifié « la physionomie des échanges, de la production et de la consommation dans le monde ».

« Globalement, il s’agit du plus grand choc sur les produits de base que nous ayons connu depuis 1970. Comme c’était le cas à l’époque, ce choc est aggravé par une recrudescence des restrictions au commerce des denrées alimentaires, du carburant et des engrais », explique le Vice-président de la Banque pour le Pôle croissance équitable, finances et institutions.

Cette hausse globale concerne les prix de l’énergie, qui devraient grimper de plus de  50% avant de baisser en 2023 et 2024. Les produits non énergétiques, dont les produits agricoles et les métaux, devraient augmenter de 20%, avant de baisser également les deux années suivantes.

Mais les prix des produits de base demeureront supérieurs à ceux des 5 dernières années. Ils devraient être encore plus élevés et volatils si la guerre entre la Russie et l’Ukraine perdure ou si de nouvelles sanctions frappent la Russie, prévient le rapport.

Fatoumata Maguiraga

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut