International › APA

COP 15: plus de 1 553 milliards Fcfa mobilisés pour l’Initiative d’Abidjan

Trente-huit projets de décisions ont été soumis en plénière à cette 15e Conférence des parties des Nations Unies sur la désertification (COP 15).Plus de 2,5 milliards de dollars US (1.553 milliards Fcfa) ont été mobilisés pour l’Initiative d’Abidjan à l’issue de la COP 15, qui s’est tenue du 9 au 20 mai 2022 sur les bords de la lagune Ebrié. 

L’Initiative d’Abidjan, adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement le 9 mai, est un « modèle d’approche holistique pour une gestion efficace des effets dévastateurs de la désertification sur nos terres, nos peuples et notre avenir », a déclaré le Premier ministre ivoirien Patrick Achi.

M. Achi qui s’exprimait à la clôture de la COP 15, a relevé que ce programme tout à la fois stratégique, d’actions nationales pour la Côte d’Ivoire et propositions de modèles à amender et dupliquer sur le continent et dans le monde, vise à restaurer les sols et les couverts forestiers. 

Cette COP 15, dira-t-il, est « le prolongement d’un engagement constant » de la Côte d’Ivoire depuis une décennie pour comprendre les enjeux de son écosystème et rechercher des solutions efficaces et durables pour lutter contre la dégradation des sols et de son couvert forestier. 

Trente-huit projets de décisions ont été soumis en plénière à cette 15e Conférence des parties des Nations Unies sur la désertification (COP 15). Parallèlement, 170 éléments touchant diverses thématiques, telles le genre, la sécheresse, ont été examinés. 

« Nous allons poursuivre l’appui de cette initiative en termes de système de suivi », a déclaré le secrétaire exécutif de la Convention des Nations unies pour la lutte contre la désertification, M. Ibrahima Thiaw.

Selon M. Thjaw, plus de 7 000 participants ont été enregistrés à cette COP 15 avec la présence de 196 pays et de l’Union européenne, et la diffusion de 4 000 articles en 40 langues dans 120 pays du monde.

La COP 15 s’inscrit dans un contexte d’avertissement sévère émis par les Nations Unies. Les résolutions d’Abidjan appelées Abidjan legacy program devraient permettre d’apporter des réponses aux dégradations des sols dues au changement climatique. 

L’Ivoirien Alain-Richard Donwahi a été élu président de la COP 15 afin de conduire l’Initiative d’Abidjan  (Abidjan legacy program) sur une période de deux ans. Il devra s’atelier à faire accélérer la lutte contre la désertification dans l’agenda international. 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut