› Culture

Fête de la musique : mélange des générations cette année

Le 21 juin prochain, le monde célèbrera la Fête de la musique. Le Mali ne restera pas en marge et plusieurs activités sont annoncées çà et là pour magnifier l’évènement. Parmi elles, un « Concert live géant » associant ancienne et nouvelle générations d’artistes maliens. Initiée par la chaine musicale panafricaine Bblack en partenariat avec l’agence de communication Creativ media groupe, « la soirée vise à faire collaborer ces anciens et nouveaux musiciens du Mali pour qu’ensemble ils continuent à faire rayonner l’art », explique l’organisateur principal, Laye Diakité de Creativ media groupe. Il y aura, entre autres, une dizaine d’artistes et d’orchestres, dont le Badema national, Ouyé Kouyaté et Cheick Siriman Sissoko.  « Ils seront avec des jeunes qui font de la musique urbaine (rap). On a opté pour juste quelques artistes, vu que le lendemain est un jour ouvrable. On ne veut pas déborder », ajoute M. Diakité, qui espère que l’activité sera pérenne, parce que « la Fête de la musique, cela fait longtemps qu’elle n’est pas célébrée comme il se doit ».

Outre fêter la musique, le concert est aussi la célébration des 10 ans d’activité de Bblack. Lancé par le producteur ivoirien David Monsoh en 2013, cette chaîne de TV africaine propose des vidéos clips du continent et de sa diaspora. Démarrée avec l’idéal de mettre en avant la culture noire, Bblack est devenue plus tard Bblack Tv, avec trois chaînes principales : Bblack Classik, Bblack Africa et Bblack Carribean.

Aly Asmane Ascofaré

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut