› Société

Mali – Insécurité alimentaire: 1,8 million de personnes en situation entre juin et août

Selon le dernier rapport d’OCHA sur le Mali, entre juin et août 2022, près de 1,8 million de personnes feront face à l’insécurité alimentaire aiguë d’après les prévisions. L’organisation rappelle qu’en 2021, on estimait à 1,3 million le nombre de personnes dans cette situation.

Les humanitaires estiment que les besoins en ce qui concerne l’insécurité alimentaire au Mali sont en train d’atteindre une hausse considérable depuis le début de la crise en 2012.

A l’intérieur du pays, avec la crise sanitaire, l’insécurité et les affrontements entre les groupes armés, il y a de plus en plus de déplacés internes dans le centre du pays mais aussi dans le nord-est. 370 548 personnes déplacées internes ont été enregistrées en avril 2022. A cela s’ajoutent les « 9 000 nouveaux ménages soit 54 000 personnes déplacées dans la région de Ménaka suite aux violences armées ».

En ce qui concerne la malnutrition, deux millions d’enfants sont concernés. 18 millions de dollars ont été débloqués à travers deux allocations du Fonds central d’intervention d’urgence (CERF), pour une assistance alimentaire et nutritionnelle d’urgence aux populations vulnérables dans les régions de Kayes, de Koulikoro, celles du centre et du nord, notamment: Gao, Ménaka, Mopti, Ségou et Tombouctou, sans oublier les déplacés internes logés sur des sites à Bamako. Près de 10 millions de dollars ont servi pour des urgences en janvier et les huit millions additionnels ont été mis pour servir en juin 2022. Ce financement va soulager 500 000 personnes.

Idelette BISSUU

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut