International › APA

Umaro Embalo Sissoco élu président de la Cédéao

Le président bissau-guinéen succède à son homologue du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, dont le mandat a pris fin ce 3 juillet 2022.Umaro Embalo Sissoco est le nouveau président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao). Le chef de l’Etat bissau-guinéen a été élu à l’issue de la 61e session ordinaire de la réunion des dirigeants des pays de la sous-région qui se tient à Accra, au Ghana. 

« Heureux d’avoir été élu à la présidence de la Cédéao. C’est un grand honneur et une marque de confiance à l’endroit de la Guinée-Bissau. Remerciements chaleureux à l’endroit de mes pairs. Les défis sont importants et nous devons donner le meilleur de nous », a réagi l’intéressé sur son compte Twitter.

Le 61ème sommet ordinaire de la Cédéao ouvert, ce dimanche matin, devrait se pencher aussi sur les sanctions à lever ou non pour le Mali, la Guinée et le Burkina Faso dirigés par des juntes militaires. Ces trois pays n’ont pas été conviés à la réunion. 

Selon plusieurs journalistes qui ont fait le déplacement dans la capitale ghanéenne, le Mali et le Burkina Faso devraient voir la levée des sanctions qui leur sont imposées contrairement à la Guinée. Conakry n’a pas de médiateur désigné de l’organisation sous-régionale. Ce qui complique davantage ses relations avec la Cédéao.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut