› Politique

Sahel Aviation Services : ultimatum de 72h pour le départ des forces étrangères liées à la société

Sahel Aviation Services (SAS) a 72h pour évacuer troupes étrangères liées à la société. C’est ce qui ressort d’un courrier adressé à la société le lundi 1 août de la part des aéroports du Mali.

Le 10 juillet dernier, 49 militaires ivoiriens ont été arrêté à l’aéroport international président Modibo Keita Senou. Qualifié par la suite de mercenaires, cette affaire a déclenché une crise entre Bamako et Abidjan. D’après une des versions avancées par les militaires et révélé par un communiqué du gouvernement, ils sont venus pour sécuriser la base logistique de la compagnie aérienne « Sahelian Aviation Services ». Depuis le 11 juillet, le gouvernement avait décidé de mettre fin avec effet immédiat à l’activité de protection de la compagnie par des forces étrangères et réclamer leur départ immédiat. Le 1er aout, le Directeur des aéroports du Mali a envoyé une note verbale à la gérante de la société Sahel Aviation Services lui demandant de cesser les activités d’accueil et d’hébergement des forces étrangères avec effet immédiat. En outre, il demande le départ des forces étrangères des locaux de la société dans un délai de 72h à compter du mardi 2 aout. Le Directeur des aéroports a prévenu que si le délai des 72h n’était pas respecté pour le départ des forces étrangères, des procédures seront engagées pour résilier le bail qui lie les aéroports du Mali à Sahel Aviation Services et qui porte notamment sur une autorisation d’occupation.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut