› Culture

« Dimanche à Bamako » : la série télévisée Made in Mali bientôt diffusée

L’avant-première de Dimanche à Bamako, une nouvelle série télévisée qui sera bientôt diffusée A+, chaine du groupe Canal + a eu lieu ce jeudi 11 août au Magic cinéma, ex-Babemba. Cette série, une production exclusivement malienne

Les mariages à Bamako, au-delà de leur aspect festif des dimanches, cachent une tout autre réalité. Il génère beaucoup de stress et d’interrogations. C’est, entre autres, ces situations que les réalisateurs maliens Alou Dembélé, Salimata Tapily et Toumani Sangaré, mettent en lumière dans leur toute nouvelle production titrée « Dimanche à Bamako ».

Cette série 100% malienne en 52 épisodes de 26 minutes raconte les histoires de trois jeunes filles, Alice, Louise et Penda, trois personnalités bien différentes qui auront en commun de disparaître le jour de leur mariage. « Nous racontons l’univers de ces filles pour qu’elles soient une belle leçon pour la plupart des jeunes filles qui songent au mariage » justifie Alou Dembélé, l’un des réalisateurs du film qui aborde aussi les thématiques de l’Amour, du mensonge, de la trahison, les traditions de mariage au Mali et bien d’autres qui rythment la série. La réalisation de la série a été aussi possible grâce à Canal+ Mali.  L’entreprise a aidé à la formation des acteurs, à investi financièrement à travers sa filiale A+ notamment par l’achat des droits du film a expliqué son Directeur général Moussa Tiemoko Dao. « Une série pour qu’elle vive, il faut qu’elle puisse se vendre. Nous achetons donc les droits que nous diffusons sur le bouquet Canal+ » a t-il ajouté, précisant que Canal + ambitionne de collaborer avec l’éco système culturel. Les deux premiers épisodes de la série ont été projeté en avant-première au Magic cinéma pour le plus grand bonheur de nombreux spectateurs qui ont apprécié. La série sera à découvrir à partir du 5 septembre prochain sur la chaine A+.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut