› Politique

AIGE : les représentants des partis politiques et organisations de la société civile tirés au sort

En vue de désigner les représentants des partis politiques et  organisations de la société civile au Collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE), le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation a procédé lundi 22 août 2022 à un tirage au sort, présidé par des huissiers de justice.

Ce tirage s’est imposé comme modalité de désignation par « soucis de neutralité et de transparence » suite au manque de consensus au sein de la classe politique et au sein  des organisations de la société civile pour la désignation de leurs représentants après l’échec des concertations les 21 et 22 juillet 2022.

Au total 75 partis politiques et 11 organisations de la société civile ont été retenus pour ce tirage sur les 273 partis politiques et 96 organisations de la société civile, après réception et examen de 172 dossiers de candidatures  par la commission de suivi de la mise en place de l’AIGE les 3, 4, 5, 8 ,9 et 10 août 2022.

Huit représentants ont été tirés au sort parmi les partis politiques, dont quatre hommes et quatre femmes. Pour les femmes, il s’agit de Oumou Dicko du Rassemblement malien pour le travail (RAMAT- Parti RAHMA), de Dao Hawa Kanté de l’Alliance malienne pour le travail (AMAT), de Coumaré Nana Konaté de la Synergie des initiatives pour la renaissance africaine (SIRA) et de Leila Walet Ibrahim de la Convergence pour l’Emergence du Mali-Faso Jo ton (CEM-FJT).

Quant aux hommes, ce sont Salomon Ongoiba de l’Alliance pour la promotion et le développement du Mali (APDM), Harouna Cissoko du Front uni pour la démocratie et le changement (FUDEC),  Youssouf Coulibaly  de l’Initiative pour la refondation du Mali (IRMA) et Abdrahamane Bakhaga de la Force citoyenne et démocratique (FCD).

Pour les représentants des organisations de la société civile, six personnes ont été tirées au sort, trois hommes et  trois femmes.  Fily Moussa Kanté de la RECOTRADE, Sékou Coulibaly du Collectif des régions non opérationnelles (CRNOP) et Moussa Keita de l’Ordre des notaires  pour les hommes, Djénébou Diakité de la Forsat Civile, Mariam Dicko du Centre malien pour le dialogue inter-parti et la démocratie (CMDID) et Traoré Nane  Sissako du Conseil national de la société civile (CNSC) pour les femmes.

Pour rappel, le collège de l’AIGE est constitué de 15 membres, dont 4 représentants des politiques et 3 de la société civile. En ce qui concerne la classe politique et la société civile,  la suite du processus de désignation des représentants se poursuivra au niveau du ministère de l’Administration territoriale, qui devra arrêter une liste définitive de 7 personnes (4 pour les partis politiques et 3 pour la société civile) parmi les 14 candidats tirés au sort.

Certains partis, à l’instar de l’Adema-Pasj, de Yelema, de la Codem ou encore du RPM, n’ont pas participé au tirage au sort.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut