International › APA

Education et santé au menu des quotidiens marocains

La réforme de l’enseignement, la gestion de l’épidémie du Covid et la propagation des fake news sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce mardi.+L’Economiste+, qui revient sur la réforme de l’enseignement, écrit que le ministre de tutelle a préparé la rentrée scolaire de cette année par une grande « concertation », mobilisant des milliers d’intervenants, des centaines de workshops, et une plateforme digitale “madrastna.ma”.

“En bon ingénieur, il a voulu reconstruire, et en bon manager, il a organisé la participation”, et trouvé un slogan “une école de qualité pour tous”, relève le journal, qui espère, pour cette première rentrée sans Covid, quelques améliorations d’un système qui n’est ni bon ni mauvais, mais ressemblant à la société marocaine.

La société veut, entre autres, que “notre école doit combler les défaillances sociales, développer les compétences, le savoir-vivre, l’égalité, la morale”, sauf que “la copie ne peut être meilleure que l’original”, fait-il remarquer.

+Aujourd’hui Le Maroc+, qui aborde la gestion de l’épidémie de coronavirus, estime que tous les indices semblent dire que, cette fois-ci, la pandémie Covid est sur le point de s’achever, étant donné que les statistiques fournies quotidiennement par les services épidémiologiques de la santé montrent un niveau de circulation du virus des plus bas depuis le début de la pandémie en mars 2020.

Toutefois, la fin de la pandémie ne veut pas dire la disparition totale et absolue du virus Sars-Cov-2, mais seulement qu’il ne représentera plus une menace majeure pour la santé de la population et le système hospitalier, relève l’éditorialiste.

Covid-19 continuera donc de circuler et même à faire des victimes comme n’importe quelle autre forme de grippe banale, voire moins, note-t-il.

Quoi qu’il en soit, le ministère de la santé publie encore à ce jour un bulletin quotidien dédié à la situation épidémiologique, mais dans quelques jours, avant le 30 septembre, le gouvernement devra se prononcer sur la reconduction ou non de l’état d’urgence sanitaire instauré depuis mars 2020, estime-t-il.

+L’Opinion+, qui s’attarde sur la propagation des fake news, écrit que le pouvoir de nuisance de ces fausses informations désormais produites à la chaîne constitue un “vrai casse-tête” pour les autorités, tout en opposant un “challenge angoissant” à la capacité de “discernement” des médias et des journalistes.

Tout récemment, à la faveur des tensions géopolitiques régionales, des interférences dans la politique étrangère et interne du Maroc ont pris la forme de messages WhatsApp qui ont été largement propagés, au point d’être “imprudemment” relayés par des médias plus ou moins crédibles, déplore le quotidien

Face à ces attaques de nouvelle génération, la riposte la plus adéquate n’est autre que la communication et la transparence envers le grand public, et surtout envers les médias, soutient-il.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut