› Économie

1ère édition SAFOMI : mettre en relation entreprises nationales et sociétés minières

 Le Salon des fournisseurs miniers (SAFOMI) s’est ouvert ce 28 novembre au Centre international de conférence de Bamako (CICB) avec comme objectif de faire collaborer acteurs miniers et entreprise locales. 

Trois jours. Durant trois jours, les acteurs du secteur minier et des entreprises qui fournissent des services et des produits miniers échangerons sur, entre autres, les possibilités de stimuler la croissance du secteur minier et le soutien à la production aurifère en augmentant la contribution globale de l’industrie minière dans l’économie nationale ainsi que d’accroître l’impact positif du secteur minier sur les finances publiques du Mali et sur l’économie nationale dans son ensemble, par ses effets d’entraînement bénéfiques sur tous les autres secteurs.

C’est à l’occasion de la première édition du Salon des fournisseurs miniers (SAFOMI) ouvert ce lundi au Centre international de conférence de Bamako sous le thème « Augmenter l’approvisionnement local des mines ». L’événement, initié par la société privée Baobab Intelligence & Development (BiD), vise à apporter des solutions en transformant les entreprises locales en des vecteurs de développement capables de saisir les opportunités qu’offre le secteur minier pour développer une économie nationale plus forte et stable.

« En effet les canaux de collaboration entre les sociétés minières et les entreprises locales contribuent à l’augmentation des recettes fiscales, à la création de l’emploi, au rehaussement de l’indice de développement humain ainsi qu’au rehaussement du produit intérieur brut», justifie Mahamadou Diakité, Directeur général du BiD.

Ainsi, le SAFOMI permettra aux fournisseurs miniers de venir présenter leurs entreprises ainsi que les produits et services qu’elles fournissent. Ils auront également la chance de présenter les variétés de produit et services et informer leurs clients miniers sur les innovations du secteur. Plus d’une cinquantaine de fournisseurs, selon les organisateurs, auront la possibilité de présenter leurs produits et services à une assemblée de décideurs du secteur minier, du gouvernement, des institutions financières et d’autres du secteur privé. De même, l’événement offrira aux acteurs miniers la possibilité de présenter leurs procédures d’achat et de paiement afin d’apporter plus de clarté aux fournisseurs. Il sera aussi un tremplin, espère les initiateurs, pour les mines de présenter aussi les planifications d’achat pour permettre aux fournisseurs de prendre connaissance des besoins des mines et de s’y préparer. « A travers l’approvisionnement local, l’industrie minière devient un catalyseur de l’économie, offrant plus d’opportunité aux entreprises locales à créer plus de valeurs localement, plus d’emplois et d’expertises locales et surtout à accroitre l’impact positif du secteur minier sur les finances publiques du Mali et sur l’économie nationale », énonce le secrétaire général du ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Soussourou Dembélé.

Le SAFOMI aura comme activités : sept panels, des séances de présentation des entreprises locales et des entretiens entres sociétés minières et entreprises locales.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut