International › APA

Ghana : relèvement du taux directeur à 28 %

La décision de la Banque du Ghana vise à maîtriser l’inflation ayant culminé à 54,1 % dans le pays.Le taux directeur en vigueur au Ghana passe de 27 à 28 %. Ainsi en a décidé le Comité de politique monétaire de la Banque du Ghana. Hier mardi, lors d’une conférence de presse à Accra, Dr Ernest Addison, le Gouverneur de l’institution financière publique, a expliqué que l’ajustement à la hausse était conforme à sa stratégie de resserrement monétaire dans un contexte d’inflation.

Au Ghana, l’augmentation des prix a atteint 54,1 %, portant un sacré coup au pouvoir d’achat des citoyens. En novembre 2022, elle était de l’ordre de 50,3 % contre 40,4 % en octobre de la même année. Une situation, a affirmé M. Addison, qui résulte principalement des effets décalés de la forte dépréciation en octobre du Cedi, la monnaie du pays.

« Les pressions inflationnistes sous-jacentes sont également restées élevées. La mesure de l’inflation de base de la Banque centrale, qui exclut l’énergie et les services publics, s’est accélérée à 53,2 % en décembre 2022 contre 49,7 % en novembre », a conclu le Gouverneur de la Banque du Ghana.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut