International › APA

Guinée : un activiste évacué d’urgence à hôpital

Plusieurs membres de la société civile guinéenne ont été envoyés en prison par les autorités de la transition.Mamadou Billo Bah, le responsable de la mobilisation et des antennes du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a été évacué d’urgence cet après-midi au service d’urologie de l’hôpital Ignace Deen de Conakry.

Selon le FNDC, Billo Bah aurait été violenté le 21 janvier dernier lors de son arrestation par des militaires.

« Mamadou Billo Bah souffre de la dilatation de ces nerfs. Malgré l’insistance des médecins pour son hospitalisation,  les responsables de la junte au pouvoir en Guinée refuse de l’accorder des soins nécessaires », a dénoncé mouvement citoyen guinéen, dans un communiqué.

Poursuivi pour « participation délictueuse à un attroupement, complicité de destruction d’édifices publics et privés, coups et blessures volontaires, incendie volontaire, pillage », l’activiste guinéen a été placé sous mandat de dépôt mardi 24 janvier 2023.

Il a rejoint en prison Oumar Sylla alias Foniké Menguè et Ibrahima Diallo, également membres du FNDC, mouvement citoyen dissous par les nouvelles autorités.

Plusieurs organisations de défense des droits humains ont appelé à leur libération immédiate.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut