Deuxième tour : les dés sont jetés

Pour le premier tour, IBK donné favori arrive en tête du peloton des 27 candidats, avec 39,24% des voix devant…

Pour le premier tour, IBK donné favori arrive en tête du peloton des 27 candidats, avec 39,24% des voix devant Soumaila Cissé, 19,44%, suivi de Dramane Dembélé avec 9,59%. Après le trio de tête, c’est Modibo Sidibé qui s’illustre avec 4,87% des voix, suivi de Housseini Amion Guindo, dit Poulo, 4,63%, Oumar Mariko avec 2,40%, Chokel K. MAiga, 2,29%, Cheick Modibo Diarra, 2,08%, Jeamille Bittar, 1,74%, Moussa Mara 1,50%, Mountaga Tall, 1,52%. Pour le reste des candidats, le nombre de voix ne dépasse pas 25 000. La seule femme de la présidentielle, Haidara Aichata Cissé récolte 0,76% soit près de 23000 voix. Mobilisation en jeu D’ores et déjà  la question que l’on se pose, c’est si la mobilisation et le taux de participation seront comme au premier tour de la présidentielle du 28 juillet avec le satisfecit des observateurs internationaux ? 6 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes le 28 juillet dernier. 51,3% ont voté, ce qui équivaut à  3. 520. 242 d’électeurs. Avec ce deuxième tour, le taux de participation va t-il se maintenir ? Les observateurs internationaux avaient salué une élection historique depuis les indépendances. Si aucune réaction n’a pour le moment filtré du camp d’IBK, qui espérait un  » Takokélen », une victoire au premier tour, le candidat du RPM devrait faire une déclaration ce vendredi. Côté URD, on se réjouit de cette décision, qui relance les dés. Alors que tout le monde avait jugé prématuré la déclaration du ministre Coulibaly sur une  » presque victoire  » d’IBK, beaucoup demandent sa démission aujourd’hui. Cette fois, le colonel Moussa Sinko Coulibaly s’est contenté de donner les résultats sans autres commentaires. Dans les états-majors des candidats, on est déjà  sur le pied de guerre. Pour l’URD, une conférence de presse est prévue avec le candidat. En attendant la proclamation des résultats définitifs par la cour constitutionnelle, on prépare la campagne d’entre deux tours, qui devrait logiquement débuter lundi. Yaura t-il un débat présidentiel entre les deux favoris ? Beaucoup l’espèrent. Alliances d’entre deux tours et consignes de vote Elles seront capitales pour l’un ou l’autre des candidats. Le FDR s’est déjà  positionné pour Soumaila Cissé, et regroupe de nombreux partis politiques. L’objectif sera de contrer IBK au deuxième tour. En additionnant les voix qui pourraient se former contre le candidat du RPM, on arrive à  environ 35% en faveur de Soumaila Cissé. Du reste, la consigne de vote, jusqu’ici tue par certains leaders politiques va être capitale pour l’un ou l’autre des candidats notamment celle de l’Adema incarné par Dramane Dembélé et qui totalise près de 10% des voix. Tout comme celle des religieux. Des candidats comme Mountaga Tall avaient déjà  félicité IBK ou Madani Tall de l’ADM, tandis que d’autres comme Yeah Samaké avaient affirmé soutenir le vainqueur.