FDR se prépare pour un second tour

Les candidats de la coalition se sont réunis en début d'après-midi ce mardi au siège de l'Adema-Pasj, pour discuter au…

Les candidats de la coalition se sont réunis en début d’après-midi ce mardi au siège de l’Adema-Pasj, pour discuter au lendemain d’un premier tour très disputé de l’élection présidentielle. Selon le porte-parole du Front uni pour la Démocratie et la République, Amadou Goà¯ta, le regroupement est sûr d’avoir un candidat au second tour. « Les chiffres dont nous disposons nous donnent l’assurance que nous aurons un candidat au second tour ». Les premières tendances donnaient le candidat du RPM, Ibrahim Boubacar Kéà¯ta, en tête avec près de 60% des voix, ces tendances ne concernant pas la totalité des suffrages exprimés. « Il y a eu beaucoup de manipulation » Pour le candidat de l’URD, Soumaà¯la Cissé, grand challenger de IBK, le fait que des partisans du candidat du RPM soient sortis dans les rues pour exprimer leur joie, « à  peine une heure après la fermeture des bureaux de vote, prouve qu’il y a eu manipulation. C’est de l’irresponsabilité » a-t-il déclaré à  la presse quelques minutes après la fin de la rencontre qui a réuni une demi-douzaine de candidats à  la présidentielle du 28 juillet. Six candidats à  la présidentielle ont signé une plate-forme pour mener au pouvoir celui d’entre eux qui arrivera en tête au premier tour. « Nous contesterons les résultats » a déclaré Soumaà¯la Cissé, ajoutant qu’ils utiliseront « la voie légale » pour refuser qu' »on nous impose un candidat ». Le FDR rencontrera la presse ce soir pour donner sa position officielle quand à  la suite du scrutin.