Afrique Subsaharienne : 200 millions de dollars pour le secteur agricole. La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), membre de la Banque islamique de développement (BID), a signé un accord de financement Mourabaha de 200 millions de dollars avec la Banque africaine d’import-export (Afreximbank). Ces fonds sont destinés à soutenir les exportateurs de denrées alimentaires africains pour faire face aux effets du Covid-19. L’accord permettra notamment le financement de l’exportation des denrées comme les noix de cajou, le cacao, les graines de sésame et le maïs. Le financement constituera aussi un soutien essentiel pour le secteur agricole de 11 pays d’Afrique subsaharienne. Le directeur général de l’ITFC s’est réjoui de l’impact positif de cet appui sur le secteur, touché par la baisse du prix des denrées. « Des centaines de millions de personnes en Afrique dépendent de l’agriculture et la sécurité alimentaire de nombreux pays repose sur l’importation et l’exportation de denrées alimentaires ». En 2019, l’ITFC a accordé environ 2,38 milliards de dollars pour aider la région à faire face à ses nombreux défis. Depuis sa création, en 2008, l’institution a appuyé à hauteur de 15,6 milliards de dollars les pays membres de l’OCI de la même zone. Fatoumata Maguiraga