Afrique du Sud: les députés choisissent le mois de septembre pour débattre de l’avenir du protecteur public. « Le comité a reçu une communication du bureau du président concernant une demande d’enquête sur l’aptitude de l’avocat Busisiwe Mkhwebane, défenseur du citoyen, à occuper ses fonctions » selon le président de la commission, Bulenani Magwanishe, dans un communiqué. « Le comité examinera la demande pour une solution à la première occasion lorsqu’il reprendra ses travaux après la période des vacances parlementaires provisoirement fixée au 3 septembre 2019. Ce n’est qu’après que le comité pourra se prononcer. «