BIC : La BCEAO lance une campagne d’information La Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et l’IFC (Banque mondiale) lancent une campagne de sensibilisation pour promouvoir les services de CreditInfo West Africa, le bureau d’information sur le crédit (BIC) de l’UEMOA. Le BIC est un instrument de recueil des informations sur les antécédents de crédits et de paiements des agents économiques (personnes physiques et morales) auprès des établissements financiers et des « grands facturiers » (sociétés d’électricité et d’eau etc.), dans le but d’établir leur profil de solvabilité. Cela permet aux institutions de crédit de prendre en compte ce profil dans le processus d’octroi d’un financement. La campagne a le double objectif de partager avec le grand public cet instrument en vue de son appropriation mais aussi de lui faire connaître ses droits sur le partage des données en matière de crédit. « Prendre vos finances en main est la première étape vers le bien-être financier. Si vous avez une bonne cote de solvabilité, vous pourrez peut-être négocier de meilleures conditions avec votre banque et obtenir ainsi des prêts plus abordables et plus accessibles(…) », explique un responsable de la banque centrale, avant d’ajouter que le BIC sert aussi à encourager les bonnes pratiques afin d’éviter les pièges du surendettement. Le BIC a été lancé dans les 8 pays de l’UEMOA en 2013, avec l’appui de la filiale de la Banque mondiale en charge du secteur privé. En 2019, 7,2 millions d’inscriptions ont été enregistrées dans sa base de données, selon la BCEAO. Fatoumata Maguiraga avec Sikafinance.com