Coupe du monde des clubs : L’Afrique à la traîne. 2 finales en 16 éditions de Coupe du monde des clubs. C’est le bilan des clubs africains dans cette compétition intercontinentale qui regroupe chaque année les champions des compétitions majeures des différents continents. Le TP Mazembe de la RDC, en 2010, et le Raja Casablanca, 3 ans plus tard, sont les 2 seuls clubs africains à avoir réussi à se hisser en finale. Les Congolais avaient été battus sèchement par l’Inter Milan de Samuel Eto’o 3 – 0 et les Marocains, qualifiés en tant qu’hôtes du tournoi, s’étaient inclinés devant le Bayern Munich. Les Bavarois ont d’ailleurs mis fin au parcours du Al Ahly, où évolue le Malien Aliou Dieng, en demi-finale cette semaine. Le club égyptien est celui qui détient la palme des tentatives infructueuses d’accession en finale, avec 5 éliminations, dont 4 en demi-finales. Les clubs européens et américains se disputent le titre depuis la création de la compétition. B.S.H.