G5 Sahel – Un 8ème bataillon bientôt opérationnel. Le G5 Sahel va bientôt avoir un 8ème bataillon à disposition pour ses opérations contre les groupes armés terroristes (GAT). Un responsable de l’État-major de la force conjointe l’a annoncé le mardi 1er décembre dans une interaction avec l’Association des journalistes de Défense (AJD) à Paris. Ce bataillon, composé de soldats tchadiens, devait rejoindre bien plus tôt le reste du contingent, mais avait été retardé par les attaques terroristes dans l’ouest du Tchad. À en croire cette source, ce 8ème bataillon sera implanté dans la zone des trois frontières, où il a fait défaut jusque-là, l’ardeur au combat des Tchadiens étant bien connue au Sahel, notamment au Mali. Trois ans après sa création, la Force conjointe a atteint la maturité, même si l’État-major reconnaît qu’il reste encore des sujets à traiter, notamment l’absence de capacités aériennes et de renseignement, pour lesquelles le G5 Sahel reste « tributaire » de Barkhane, du moins pour la partie technique, car pour ce qui est du renseignement humain le G5 Sahel reconnaît disposer de « bonnes capacités ». G.K