Gao : Commerçants et transporteurs stoppent les exportations vers le Niger Depuis le lundi 23 mars, le syndicat des transporteurs de Gao, en accord avec les commerçants, a décidé de cesser toute exportation de denrées de première nécessité vers le Niger. Cette décision a été prise suite au blocage de plus de 300 camions à la frontière nigéro-malienne, qui dure depuis plus de trois mois et fait planer un périlleux spectre sur la ville. « Plusieurs remorques de riz ayant quitté le Togo et le Bénin sont bloquées à la frontière, alors que nous sommes dans l’espace UEMOA et CEDEAO et que ce transit est obligatoire », affirme Aliou Sagayar, Secrétaire général du syndicat des transporteurs de Gao. Plusieurs magasins de vente de riz sont vides, sans aucun stock, assure-t-il, et ce à moins d’un mois du début du Ramadan. « À ce rythme, la population de Gao risque de mourir de faim ». A.K.