Le GSIM revendique l’attaque de Bamba qui a coûté la vie à 25 soldats. Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) affilié à al-Qaïda a revendiqué l’attaque qui a fait 25 morts début Avril dans le rang de l’armée malienne , dans le nord du Mali. Selon le groupe américain SITE spécialisé dans la surveillance des formations extrémistes, les jihadistes affirment avoir tué 30 soldats maliens le 07 Avril lors d’une attaque dans la région de Gao, au nord du Mali. Source: Koaci