L’organisation internationale pour les Migrations (OIM) affirme avoir apporté son soutien à près de 10 000 migrants abandonnés dans le désert depuis septembre. Certains ont été laissés par les trafiquants, mais d’autres ont été déportés par les autorités algériennes. Le chef de mission de l’OIM au Niger Giuseppe Loprete a ainsi tweeté, « 343 migrants ont été expulsés par l’Algérie dont 176 hommes, 53 femmes, 114 mineurs.»