L’Union nationale des travailleurs maliens (UNTM) a lancé le 18 novembre à minuit un mouvement de grève d’une durée de 72 heures. Le syndicat, qui représente 80 % des salariés du pays y compris la plupart des mineurs, réclame notamment la revalorisation et l’harmonisation des salaires ainsi que davantage de primes.