Placé sous la présidence du médiateur de la république Baba Akib Haidara, les syndicats des enseignants et des parents d’élèves vont tenter une nouvelle sortie de crise ce samedi 11 mai aux côtés du gouvernement. Objectif de la rencontre dite d’espoir pour sauver l’année scolaire en cours, discuter sur les revendications qui n’ont pas fait l’objet d’accord lors des dernières rencontres avec le gouvernement notamment, la prime de logement, la relecture du décret 529/P-RM du 21 juin 2013 portant allocation d’indemnité au personnel chargé des examens et concours professionnels en ses articles 1,2 et 3 et l’accès des enseignants fonctionnaires des collectivités aux services centraux de l’État . A noter que sur les dix points de revendications des syndicats, sept ont fait l’objet d’un accord avec le gouvernement. Cette rencontre convoquée par le gouvernement permettra certainement d’avoir une fin heureuse, du moins, l’espoir reste permis.

Pas d'image
À LA UNE
Retour en haut