Première causerie-débat du Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO) L’inspiration vient d’un modèle. Et si le Dr. Paul Derremaux, économiste et fondateur du groupe Bank Of Africa, a passé une heure a parlé de son parcours et du processus de création de son groupe, c’est de donner aux jeunes le goût d’entreprendre. La première causerie-débat offerte par le Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO) a servi de cadre à l’exercice. C’était samedi sept décembre à Azalaï hôtel. Plusieurs chefs d’entreprise, banquiers, professionnels du secteur privé et étudiants étaient présents. Le Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO) est une association professionnelle, apolitique à but non lucratif. « Cette première causerie-débat est l’occasion pourf les chefs d’entreprise de parler de leurs expériences afin de pouvoir inspirer d’autres », déclare Houd Baby, Président du REAO Mali. L’objectif était également d’attirer l’attention des autorités sur l’urgence des réformes à entreprendre pour insuffler les vocations entrepreneuriales. C’est ainsi qu’en dehors de l’exposé de M. Derremaux, des interventions portant sur l’accompagnement des startups et de ce qu’attend le secteur privé de l’Etat ont été évoquées. La création d’un programme d’accompagnement des startups appelé « Mali Angels » a été portée à la connaissance du public. « Mali Angels vise à soutenir les startups à travers des coaching gratuits et des soutiens financiers », explique Dr. Derremaux Boubacar Diallo (Stg)