Présidentielle 2018: L’UE demande au gouvernement de publier la liste des bureaux où on n’a pas pu voter. Lors de la conférence qu’elle a donné à 17h30 au Lycée Mamadou Sarr, la cheffe de la mission d’observation de l’Union européenne, Cécile Kyenge, a demandé au gouvernement de publier la liste des localités et bureaux de vote où le scrutin n’a pas pu se tenir. A l’intérieur du pays et en particulier au centre et au nord, plusieurs bureaux de vote n’ont pas pu ouvrir, le matériel ayant été détruit par des hommes armés. Des attaques de bureau de vote ont également été confirmées à Mariko, près de Niono, dans la région de Ségou mais également à Gargouna(Ansongo), Kibara, à 3 km de Douentza.