Sébastien Chadaud-Pétronin, fils de Sophie Pétronin, l’otage française détenue au Mali depuis près de deux ans, a affirmé mardi à l’AFP que les ravisseurs de sa mère lui avaient fait une « proposition inespérée » que le gouvernement français a « refusée ».« J’ai pu entrer en contact avec les ravisseurs et ils m’ont fait une proposition inédite et inespérée qui prenait en compte la gravité de la situation. J’ai soumis cette proposition au Quai d’Orsay qui l’a refusée et qui a refusé de rentrer en communication avec les ravisseurs », a affirmé M. Pétronin, sans vouloir en dire plus.