Société – 900 civils ont été tués au Mali en 2019 et 3,9 millions de personnes sont dans le besoin humanitaire a indiqué lors d’une conférence de presse mardi 17 décembre le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires de l’ONU au Mali (OCHA-Mali). Lors de cette rencontre dont le but était de faire le point sur la situation sécuritaire et humanitaire au Mali, OCHA-Mali a annoncé que 650.000 personnes sont touchées par l’insécurité alimentaire sévère et le taux de malnutrition a atteint le seuil critique de 15,3 % à Ménaka.