L’info en continu

    • mardi 22 août
    • 11h57

      Le roi en défenseur des intérêts de l’Afrique : Dans un discours télévisé prononcé dimanche 20 à l’occasion d’une fête nationale, le roi Mohammed VI s’est félicité de la politique menée par son pays en Afrique, basée sur des partenariats gagnant-gagnant, se posant en défenseur des intérêts du continent. « Le choix du Maroc de se tourner vers l’Afrique n’a pas été le fruit d’une décision fortuite mais l’aboutissement d’une médiation profonde et réaliste », a dit le monarque marocain à l’occasion des 64 ans de la Révolution du roi et du peuple , une fête nationale célébrée le 20 août.

    • 11h29

      Burkina Faso: décès du président de l’Assemblée Nationale Salif Diallo Dans la matinée du lundi 21 aout 2017 à l’Assemblée nationale, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé à la signature du livre de condoléance qui a été ouvert par le parlement suite au décès de Salifou Diallo président de l’Assemblée nationale, survenu le 19 aout 2017 à Paris France. A en croire le président du Faso, Salifou Diallo est parti mais le combat pour le développement du pays doit se poursuivre. Alors que la dépouille mortelle de Salif Diallo doit être rapatriée ce mercredi 23 août à Ouagadougou, une foule très importante se presse au domicile du défunt président de l’Assemblée nationale burkinabè. Depuis l’annonce de son décès samedi, ceux qui sont allés présenter leurs condoléances sont innombrables dans le pays.

    • 09h30

      CPI : Ahmad Al Faqi Al Mahdi pourrait être de nouveau poursuivi par la Cour Pénale Internationale pour d’autres crimes dont il pourrait être « responsable ». Le Bureau du Procureur n’exclut pas aussi l’idée de poursuivre d’autres responsables de groupes armés au Nord du Mali. Selon Richard Nsanzabaganwa, Conseiller en Coopération Internationale auprès de Fatou Bensouda, les enquêtes sur le Mali se poursuivent conformément à la volonté des autorités maliennes.

    • lundi 21 août
    • 16h07

      Attentat de Barcelone: Un suspect a été abattu à Subirats, dans la province de Barcelone, lors d’une opération de police, il s’agit de Younes Abouyaaqoub, le djihadiste qui conduisait la camionnette qui a fait de nombreuses victimes sur les Ramblas à Barcelone.

    • 14h43

      Tchad : le PAM va pouvoir continuer son assistance dans le Sahel grâce à une contribution du Japon. Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies au Tchad a salué lundi la contribution du Japon s’élevant à 2,6 millions de dollars pour fournir une assistance alimentaire à 177.000 personnes vulnérables vivant dans le Sahel au Tchad.

    • 09h32

      Marseille : Un homme au volant d’un véhicule a délibérément foncé dans des abribus à deux reprises ce lundi matin à Marseille (Bouches-du-Rhône). Un premier bilan fait état d’un mort et plusieurs blessés. Un suspect a été interpellé.

    • vendredi 18 août
    • 13h07

      Monnaie unique de la CEDEAO : Nouveau report Comme établi par le traité de Lagos signé le 28 mai 1975 par 15 pays de l’Afrique de l’Ouest, la CEDEAO a comme objectif la promotion de la coopération et l’intégration sous-régionale, dans la perspective d’une Union économique de l’Afrique de l’Ouest. Mais la création en 2020 d’une monnaie unique aux pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ne sera pas effective. Il va falloir attendre de 7 à 10 ans de plus. Le Président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, a été reçu en audience ce mardi 15 août par le Président nigérien Mahamadou Issoufou, désigné en 2013 par ses pairs comme Directeur de la coopération monétaire, et celui-ci a invoqué l’entrée du Nigeria en récession, avec un taux d’inflation, fin décembre, de 18%, et le cas du Ghana, avec un taux moyen de 15%. Ces deux grandes économies de l’Afrique de l’Ouest, dotée chacune de sa monnaie, face auxquelles les 8 pays de l’UEMOA ne représentent en termes de PIB qu’un peu plus de 10%, obligent le Président Issoufou à convoquer un sommet en octobre prochain pour les dispositions à prendre.

    • 13h07

      Sierra Leone: Plus de 300 morts après des pluies diluviennes à Freetown Après une nuit de pluies diluviennes, emportant des dizaines de maisons sur leur passage, on déplorait plus de 300 victimes, selon la Croix rouge locale, dans la capitale du Sierra Leone, Freetown, le lundi 14 août. Victor Foh, le Vice-président, a déclaré craindre un plus lourd bilan dans les jours à venir. Il pourrait encore s’élever beaucoup, a expliqué un porte-parole de la Croix rouge. « Les équipes de secours sont toujours dans les quartiers de la ville, où des rues se sont transformées en rivières, avec des crues de boue et des maisons emportées par des glissements de terrain ». Selon les medias locaux, une partie de la colline surplombant le quartier de Regent s’est effondrée sur des habitations. Il pleut 6 mois dans l’année au Sierra Leone et les inondations constituent un danger récurrent, les habitations précaires étant régulièrement emportées par les pluies torrentielles. En 2015, des inondations avaient fait 10 morts et des milliers de sans-abris.

    • mercredi 16 août
    • 16h46

      Présidentielle au Kenya : Raila Odinga, candidat défait à la présidentielle au Kenya, a indiqué ce mercredi 16 aout qu’il allait saisir la Cour Suprême pour contester la réélection du président Uhuru Kenyatta, qu’il estime entachée de fraudes. L’option avait été, dans un premier temps, écartée par l’opposition kényane. Mais ce mercredi, le chef de file de l’opposition, Raila Odinga, a annoncé son intention de finalement contester devant la Cour suprême le résultat de l’élection présidentielle qui a vu la victoire du président sortant Uhuru Kenyatta. « Ce n’est que le début, nous n’allons pas accepter le résultat et aller de l’avant », a déclaré Odinga à la presse à Nairobi.

    • 14h01

      Les États-Unis condamnent les attaques contre la MINUSMA et les FAMas Les États-Unis condamnent fermement les attaques du 14 août qui ont couté la vie à un soldat de la paix togolais de la MINUSMA, des militaires maliens et à plusieurs civils, à Douentza et Tombouctou. Ces attaques ont également blessé gravement d’autres soldats de la paix et des membres des forces de sécurité maliennes. Nous adressons nos condoléances aux familles des personnes tuées et au gouvernement du Togo, qui est un contributeur de longue date aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. Nous souhaitons aux blessés un rétablissement complet et rapide. Le Mali a fait des progrès significatifs dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, mais nous restons préoccupés par la fragile situation de sécurité dans le nord qui compromet les efforts de développement. Nous appelons toutes les parties à s’engager en faveur de la paix afin d’isoler les ennemies de la paix. Les États-Unis continuent d’appuyer fermement la MINUSMA et le gouvernement du Mali dans ses efforts pour favoriser la réconciliation nationale et la cohésion sociale et pour restaurer l’autorité de l’État malien dans tout le pays.

    • 13h43

      Trump salue la décision “sage” de Kim Jong-Un sur Guam : Le président américain Donald Trump a salué mercredi la décision “sage et raisonnée” du leader nord-coréen Kim Jong-Un qui a annoncé qu’il mettait sur pause le projet de tir de missiles près du territoire américain de Guam. “Kim Jong-Un de Corée du Nord a pris une décision très sage et très raisonnée”, a tweeté M. Trump depuis New York où il passe quelques jours. “L’alternative aurait été à la fois catastrophique et inacceptable!”, a-t-il ajouté.

    • 13h38

      Le Niger accorde plusieurs nouveaux permis d’exploitation miniers à des sociétés étrangères : Le Niger vient de signer plusieurs conventions minières avec des compagnies étrangères pour l’attribution de permis d’exploration. Il s’agit de quatre exploitants miniers que sont le Suisse Endeavour Financial AG, le turc Turquie Afrique Developpement Tad, le canadien Goviex Niger Holding Ltd et le nigérien Jabalur Gold Resources Sarl. Les sites concernés sont situés dans les départements de Tchirozérine et d’Arlit, région d’Agadez au Nord du pays, ainsi que dans les départements de Téra et de Say, région de Tillabéry.

    • 10h03

      La justice zambienne a ordonné ce mercredi 16 aout la remise en liberté du chef de l’opposition Hakainde Hichilema et l’abandon des poursuites pour trahison lancées en avril contre lui a annoncé son parti. Arrêté en avril, Hakainde Hichilema était incarcéré pour avoir gêné le passage du convoi du président zambien Edgar Lungu, dont il conteste depuis un an la réélection. Hakainde Hichilema et ses cinq co-accusés ont été libérés de leur prison et les accusations de trahison ont été abandonnées.

    • 09h17

      ONU : 48 heures après les attaques terroristes qui ont endeuillé le Burkina Faso et le Mali, le conseil de sécurité de l’ONU a souligné mardi 15 Août l’urgence de déployer la force anti-terroriste du G5 Sahel dans les zones transfrontalières. L’ONU avait voté à l’unanimité une résolution le 21 juin dernier saluant l’initiative des cinq pays du Sahel (Burkina Faso, Niger, Tchad, Mauritanie, Mali). Mais si tout le monde s’accorde sur l’importance politique d’une telle force, les financements eux restent encore très insuffisants pour que le G5 Sahel devienne pleinement opérationnel.

    • 09h15

      ALGER : Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis fin mardi aux fonctions du Premier ministre Abdelmadjid Tebboune et a nommé Ahmed Ouyahia à ce poste, indique un communiqué de la Présidence de la République. « En application de l’article 91, alinéa 5 de la Constitution, son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a mis fin, ce jour, aux fonctions de Premier ministre, exercées par M. Abdelmadjid Tebboune », précise la même source. « En application des mêmes dispositions constitutionnelles, et après consultation de la majorité parlementaire, le Président de la République a nommé M. Ahmed Ouayhia, Premier ministre », ajoute le communiqué.

    • mardi 15 août
    • 15h29

      Burkina Faso: Le Procureur Général Près le Tribunal de Grande Instance a communiqué plus de détails sur l’attaque terroriste du restaurant Aziz Instanbul. « Nous avons remarqué que les assaillants étaient très jeunes, de peau claire et noire. Un peu comme ceux du 15 janvier 2016. Ils ont eu le même mode opératoire, les types d’armes. Ils ont ouvert le feu sur les clients dès leur arrivée. Seulement, ils n’avaient pas cette fois de grenades et de liquide inflammable. Ils sont venus à moto alors que ceux du 15 janvier étaient véhiculés », a-t-elle déclaré lors d’un point de presse ce mardi 15 aout 2017 à Ouagadougou.

    • lundi 14 août
    • 12h09

      Algérie : 40 armes de guerre découvertes aux frontières avec le Mali Un important lot d’armes de guerre composé de 40 pièces ainsi que des munitions ont été découverts dimanche par l’armée algérienne dans une cache à Bordj Badji Mokhtar, une localité relevant de la province d’Adrar et située à 1.450 km au sud-ouest d’Alger, soit à la frontière avec le Mali, a indiqué dans un communiqué le ministère de la Défense nationale (MDN). Cette opération réalisée, selon la même source, à l’issue d’une patrouille près des frontières, a permis de saisir deux lance-roquettes de type RPG-2, quatre mitrailleuses de type PKT, deux fusils mitrailleurs de type FMPK, quatre mitrailleuses de type RPK, 14 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, sept fusils semi-automatiques de type Simonov, sept fusils à répétition, ainsi qu’une importante quantité de munitions de différents calibres.

    • 12h06

      Attaque d’Ouagadougou : Soutien du président Roch Marc Christian Kaboré aux victimes de l’attaque « Je condamne avec la plus grande énergie l’attentat ignoble qui a endeuillé Ouagadougou dans la nuit de dimanche à lundi. J’adresse mes condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés Je salue la bravoure de nos forces de défense et de sécurité dont l’engagement a permis de neutraliser les terroristes. La lutte contre le terrorisme est un combat de longue haleine. C’est pourquoi j’en appelle à la vigilance, à la solidarité et à l’unité de toute la Nation pour faire face à la lâcheté de nos adversaires. Le Burkina Faso se relèvera de cette épreuve car son vaillant peuple opposera une résistance sans concession au terrorisme et à tous les ennemis de la démocratie et du progrès de notre patrie ».

    • dimanche 13 août
    • 23h41

      Burkina Faso: des coups de feu entendus dans un café de Ouagadougou Des coups de feu ont été entendus dans un café de Ouagadougou, la capitale burkinabè, dimanche soir. Les forces de sécurité sont déployées en nombre dans la zone. Le quartier a été bouclé.

    • vendredi 11 août
    • 16h05

      Trump se réjouit de l’expulsion de diplomates américains par la Russie : Donald Trump a remercié jeudi son homologue russe Vladimir Poutine d’avoir ordonné une réduction du personnel diplomatique américain en Russie, jugeant que la mesure améliorerait les finances de la Maison-Blanche.

    • 15h47

      Le Maroc candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2026 : le Maroc a annoncé vendredi repartir pour une cinquième campagne de candidature à l’organisation du Mondial de football, pour l’édition 2026.

    • 15h14

      Collision entre deux trains en Egypte : Au moins 18 personnes ont été tuées et 58 blessées vendredi dans la collision de deux trains dans le nord de l’Egypte, a rapporté la télévision d’Etat. La collision a eu lieu au niveau de la localité de Khourchid à l’est d’Alexandrie

    • jeudi 10 août
    • 18h01

      Kenya : Violences meurtrières après l’élection présidentielle : Hantés par les violences postélectorales de 2007, les Kényans ont voté mardi 8 aout pour élire leur président et les députés. Mais l’opposant Raila Odinga refuse sa défaite et accuse le dirigeant sortant de fraudes. La tension est en hausse depuis mercredi 9 août dans le pays, où l’opposant Raila Odinga rejette en bloc les résultats provisoires d’une élection présidentielle manipulée selon lui par piratage informatique, le président sortant sortant, Uhuru Kenyatta, étant crédité d’une confortable avance. Dans les bidonvilles de Nairobi et à Kisumu, plusieurs centaines de manifestants sont descendus dans les rues hier mercredi 9 août. Des pneus ont été brulés. Face aux manifestants, la police a ouvert le feu et fait au moins quatre victimes. Au moins quatre personnes ont été tuées par la police.

    • 16h18

      AGOA : Un forum des opportunités d’affaires à Lomé Le Forum économique et commercial entre les États Unis et l’Afrique subsaharienne se tient du 8 au 10 août 2017 à Lomé, capitale du Togo. Autour du thème « Les États Unis et l’Afrique : Partenariat pour la prospérité à travers le commerce », il met l’accent cette année sur le rôle des femmes, du secteur privé et de la société civile dans le développement du commerce. Ce 16ème forum des opportunités d’affaires des pays africains avec les États Unis concerne 38 pays du sud du Sahara, dont le Mali. Le millier de participants, dont de nombreux experts en commerce international venus du continent et des États Unis, devra trouver les solutions aux problématiques liées à la redynamisation des échanges entre l’Afrique et les Etats Unis. Promulguée en 2000, sous le Président américain Bill Clinton, l’African Growth and Opportunity Act (AGOA : Loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique) offre un accès préférentiel au marché américain à des produits d’exportation venant des pays d’Afrique. Ces avantages commerciaux obéissent néanmoins à certains critères, comme le respect des droits de l’Homme, de l’État de droit et des travailleurs. Le dispositif, qui a été prorogé jusqu’en 2025, a pour but de favoriser la bonne gouvernance et d’aboutir à la croissance économique et au développement. Depuis sa mise en place, le programme a permis la création de 300 000 emplois directs en Afrique, selon David Gilmour, l’ambassadeur américain au Togo.

    • 16h18

      Diaspora africaine en France : Opération Tabaski Permettre aux diasporas de trois pays de l’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Mali et Sénégal) d’offrir des moutons à leurs familles restées en Afrique, c’est l’ambition de l’opération « Tabaski », lancée le 1er août 2017 par Lebara Mobile, opérateur de téléphonie, et Afrimarket, société de vente en ligne. Une 1ère pour ces deux sociétés, « afin de tenter de répondre aux besoins de notre cible commune, la diaspora en France », affirme Aurore Balsan d’Afrimarket. Concrètement, « après une recharge en magasin Lebara, les clients reçoivent un code leur permettant de commander un mouton d’un gabarit de 60 kg environ et un sac d’oignons de 25 kg pour leur famille au Mali », ajoute Aurore Balsan. La livraison, qui n’est possible qu’à Kayes pour le moment, le sera bientôt à Bamako. Pour Jennyfer Gomes, assistante marketing chez Lebara Mobile, il s’agit de « célébrer avec eux cette fête, qui est très importante ». La société espère, à travers cette opération, fidéliser ses clients et en acquérir de nouveaux, intéressés par ses produits. L’idée étant de « créer ponctuellement d’autres actions similaires en direction des clients, afin de leur proposer de bons plans », ajoute Mme Gomes.

    • 11h49

      Kim Kardashian accusée de plagiat : La société Snap Light a porté plainte le 3 août contre Kim Kardashian pour plagiat, réclamant 100 millions de dollars. L’entreprise accuse la star d’avoir copié son système d’éclairage LuMee, breveté depuis 2013, pour une coque de smartphone dont elle fait la promotion via sa société Kimsaprincess Inc. Selon son avocat : « le procès n’a aucune légitimité, il s’agit d’une nouvelle tentative de déstabilisation ».

    • 09h16

      La procureure de la CPI au Mali en septembre : Fatou Bensouda sera au Mali le mois prochain. L’annonce a été faite par le ministère de la Justice dans un communiqué le mardi 8 août. « La procureure de la CPI, qui effectuera sa première visite dans ce pays, se rendra au Mali dans la première quinzaine du mois de septembre », annonce le texte. Mme Bensouda va examiner la situation des droits de l’Homme au Mali, marquée par la découverte des charniers dans le nord du pays. A la suite d’affrontements meurtriers entre les groupes armés signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali le mois dernier, de graves violations des droits de l’Homme ont été notées par les forces de la MINUSMA, qui ont publié le 5 août un communiqué dans lequel elles affirment avoir découvert des charniers contenant des corps de personnes exécutées sommairement.

    • 09h15

      Label TV, une nouvelle chaine panafricaine La chaîne de télévision Label TV, initiée par Mactar Silla, sera officiellement lancée le 14 août à Libreville, au Gabon. Les tests satellites, TV et radio ont débuté depuis le 1er août et les programmes débuteront dans les jours à venir. Annoncé en mai 2014, le projet se positionne comme une « vitrine de l’Afrique émergente, avec un ancrage au cœur du continent et une ouverture aux diverses aires géographiques et culturelles, notamment en direction des diasporas ». Initialement prévu pour août 2015, le lancement des programmes avait été reporté à cause des difficultés de financement rencontrées par les promoteurs. La réception de Label TV nécessitera une antenne parabolique, un câble coaxial et un décodeur – démodulateur pour un coût global qui variera de 20 à 35 000 francs CFA selon les pays. « Le programme sera également disponible dans le bouquet des chaînes proposées par les principaux opérateurs locaux de chaque pays », précise la chaine.

    • 09h14

      Méditerranée : les pêcheurs tunisiens bloquent les anti-migrants Le C-Star, navire d’un groupuscule d’extrême-droite destiné à repousser vers l’Afrique les embarcations de migrants, a été empêché d’approcher des côtes de Zarzis, en Tunisie. Les pécheurs de ce port du sud du pays se sont mobilisés pour faire fuir ses militants. Ce week-end, ce bateau de 40 mètres décoré de banderoles anti-migrants (« No Way », « You will not make Europe Home » a croisé dans les eaux libyennes, en Méditerranée, des embarcations de fortune transportant des migrants. La trajectoire du bateau a ensuite été suivie, selon l’association des marins pêcheurs de Tunisie. « S’il s’approche du port, nous allons fermer le canal qui sert au ravitaillement. C’est la moindre des choses, vu ce qui se passe en Méditerranée, la mort de musulmans et d’Africains en mer », déclarait Chamseddine Bourassine, président de l’association des marins pêcheurs tunisiens. Cette action pourra s’étendre à d’autres ports tunisiens et empêcher le C-Star de poursuivre « sa mission illégale ».

    • 09h12

      Première dame Transparente mais sans statut : « Elle aura un rôle et elle ne sera pas cachée, parce qu’elle partage ma vie et parce que son avis est important (…) », déclarait en pleine campagne Emmanuel Macron au sujet de sa femme, amenée à devenir la future Première dame de France. 6 mois plus tard, l’Élysée souhaite clarifier le « rôle public » de Brigitte Macron, mais semble avoir jeté aux oubliettes son statut officiel. Alors que ministres et parlementaires se sont vus interdire l’emploi de membres de leur famille comme collaborateurs, cette officialisation du rôle de l’épouse du président passe mal chez une partie des Français. Dans une période où la moralisation de la vie politique est mise en avant et où la France doit faire des économies, ils voient d’un mauvais œil ce statut particulier, doté d’un budget. Une pétition lancée il y a deux semaines totalisait, au moment où ces lignes étaient écrites, 270 000 signatures. « Brigitte Macron ne sera pas rémunérée et aucune modification de la constitution n’est envisagée. L’idée, c’est que les Français puissent savoir combien cela coûte. Il faut que cette transparence existe », assure-t-on. Au Mali, la Première dame, qui participe à certains déplacements du Président et à des œuvres de bienfaisance, n’a pas de rôle défini.

L’Hebdo - édition du 18.04.2019
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité