L’info en continu

    • lundi 20 septembre
    • 15h02

      Economie: Le gouvernement du Mali, en partenariat avec la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et la Banque d’investissement et développement de la CEDEAO (BIDC) va relancer les ouvrages hydroélectriques de Selingué et de Sotuba. Un projet d’une valeur de plus 15 milliards de francs CFA pour augmenter la production électrique. Le barrage de Sélingué, avec une production annuelle minimum de 210 GW, participe pour 50% à la production d’énergie au Mali, selon une étude de Global water initiative de juin 2017. Ce programme de plaidoyer vise l’amélioration de la sécurité alimentaire en permettant aux agriculteurs de mieux accéder à l’eau. Et, grâce à sa retenue d’eau, Sélingué permet la culture du riz et le maraichage en contresaison (janvier – mai) par l’irrigation de 2 344 ha de terres aménagées.

    • 13h00

      Diplomatie: Florence Parly au Sahel pour parler de la réorganisation militaire française sur des territoires. Le processus a commencé depuis quelques mois et il se poursuit. C’est connu, la France ne recule pas sur le plan géostratégique, elle se repositionne. Barkhane réduit ses troupes de moitié au Mali certes, mais ce n’est pas un départ même si les troupes ont commencé à quitter les bases de Téssalit, Kidal et Tombouctou, la France reste au cœur des questions de défense et géopolitique au Sahel. Dès son arrivée dimanche au Sahel, notamment au Niger où elle a fait son entrée dans la région, la ministre française des Armées a clairement parlé de la réorganisation de l’armée française au Niger. Barkhane réduit de moitié ses troupes au Sahel (de 5000 hommes à 2500) pour laisser la place à la force montante Takuba. Si elle quitte trois bases au Mali, elle se repositionne chez le voisin nigérien en agrandissant la base de Niamey. Cette dernière pourrait même devenir l’une des plus importantes bases françaises de cette zone sahélienne, car elle pourra accueillir “des capacités de combat permettant d’intervenir dans toute la région” rapporte un média français.

    • vendredi 17 septembre
    • 15h27

      Guinée: D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), aucun cas n’a été signalé pendant 42 jours dans ce pays, soit le double de la période d’incubation.Plus d’un mois après la découverte du virus dans des échantillons prélevés sur un homme décédé, la Guinée est « guérie » de la maladie de Marburg. Le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, dans un communiqué, reçu vendredi à APA, a souligné que « le temps entre deux infections et le début de la manifestation des symptômes » est dépassé. Jusque-là, seul le patient index, qui a été diagnostiqué porteur du virus lors d’un examen post-mortem, a été enregistré. Plus de 170 cas contacts à haut risque ont été ensuite suivis pendant 21 jours sans aucun résultat positif, se réjouit l’OMS.

    • 15h22

      Crise politique en Guinée: Dans le cadre de la mise en œuvre des décisions de la Session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), sur la situation politique en Guinée, le 16 septembre 2021, à Accra (Ghana), le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a quitté Abidjan, ce vendredi 17 septembre 2021, destination Conakry en Guinée pour quelques heures, où il a pris part à une Mission de haut niveau conduite par le Président du Ghana, Son Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président en exercice de la CEDEAO.

    • 15h21

      Santé: Cette insuffisance de vaccins intervient alors que le continent a franchi cette semaine la barre des huit millions d’infections, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’Afrique se retrouve ainsi face à un déficit de presque 500 millions de doses de vaccins à un moment crucial de la lutte contre la pandémie. A ce rythme, elle ne pourra pas atteindre l’objectif mondial fixé pour la fin de l’année, à savoir vacciner entièrement 40 % de sa population, relève un communiqué de l’agence onusienne. Au même moment, l’OMS affirme que le Mécanisme Covax est contraint de réduire ses expéditions de vaccins destinées à l’Afrique d’environ 150 millions de doses. En outre, environ 95 millions de doses supplémentaires devraient être réceptionnées en Afrique, au cours du mois de septembre, par le canal de cette initiative internationale chargée de garantir au monde entier l’accès aux vaccins d’importance vitale contre la pandémie.

    • lundi 13 septembre
    • 11h06

      Insécurité: Une attaque de convoi commercial marocain a eu lieu ce samedi dans la commune de Didiéni au Mali, à 300 km de Bamako. Les assaillants ont tué 2 camionneurs et en ont blessé un autre, mais n’ont rien emporté. L’ambassade marocaine a demandé une enquête. Dans la journée du samedi 11 septembre, des convoyeurs marocains ont été attaqués à Didiéni au Mali, par une bande armée non encore identifiée. Au nombre de 4, ils transportaient par camion des marchandises à destination de Bamako. Deux d’entre eux ont été tués, et un blessé tandis que le dernier a survécu.

    • vendredi 10 septembre
    • 10h45

      239 films seront en compétition pour la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). La sélection officielle a été dévoilée, ce jeudi 9 septembre 2021 à Ouagadougou, par le délégué général du festival, Moussa Alex Sawadogo. « Cinéma d’Afrique et de la diaspora, nouveaux talents, nouveaux défis ». C’est sous ce thème que se déroulera du 16 au 23 octobre 2021, la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

    • jeudi 09 septembre
    • 11h00

      La CEDEAO suspend la Guinée de ses instances, suite au coup d’état.

    • mardi 07 septembre
    • 12h45

      Santé: Le Programme national de lutte contre le paludisme et le Centre de recherches pour le paludisme, (MRTC), la (FAPH) Faculté de pharmacie, la Faculté de médecine et de d’odontostomatologie (FMOS), l’Université des sciences techniques et technologiques des Bamako (USTTB) ont organisé ce 6 septembre 2021 une séance de restitution de recherches sur le paludisme au Mali face à la presse. L’objectif de cette rencontre informative qui a vu la présence de plusieurs acteurs de la santé qui œuvrent dans la recherche et la lutte contre le paludisme au Mali était de présenter les derniers résultats relatifs aux recherches sur le paludisme en Afrique subsaharienne. En effet, selon les scientifiques, le vaccin RTSS a été développé par GSK en collaboration avec PATH’s Malaria vaccine initiative. Selon le centre de recherches pour le paludisme, c’est non seulement le premier, mais le seul vaccin disponible à cette date qui a prouvé son « efficacité en phase 3 à réduire les cas de paludisme chez les enfants ».

    • 10h35

      Sierra Leone: Le Représentant spécial du Secrétaire Général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mahamat Saleh ANNADIF a achevé sa visite en Sierra Leone. Cette visite faisait partie de sa tournée de familiarisation dans la sous-région en sa qualité de nouveau Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS).

    • 09h42

      Football – Mondial 2022: Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont battu lundi le Cameroun (2-1) dans le cadre de la 2e journée du 2e tour des éliminatoires du mondial de football « Qatar 2022 », au stade Alassane Ouattara d’Ebimpé, situé au nord-ouest d’Abidjan.

    • vendredi 03 septembre
    • 10h41

      Economie: La Banque africaine de développement (Bad) et ses partenaires lancent, le 9 septembre prochain, une nouvelle initiative pour intégrer le capital naturel dans le financement du développement en Afrique.L’initiative porte le nom de Programme sur le capital naturel pour le financement du développement de l’Afrique (Natural Capital for African Development Finance, NC4-ADF en anglais) et s’étend sur la période 2020-2022.

    • 10h21

      Pétrole : l’Opep envisage d’augmenter sa production en octobre. L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a tablé, lors de sa 20e réunion ministérielle tenue mercredi en vidéoconférence, sur une production de 400.000 barils par jour. Cette décision du cartel des pays producteurs de pétrole entre dans le cadre de leur plan de hausse progressive de la production mensuelle. Ainsi, la période de compensation est prolongée jusqu’en fin décembre à la demande de pays moins performants. Ceux-ci doivent soumettre leurs plans de compensation avant ce 17 septembre.

    • mardi 31 août
    • 14h21

      Société: Célébration de la Journée internationale des personnes d’ascendance africaine ce 31 août. La Journée internationale des personnes d’ascendance africaine est célébrée pour la première fois ce 31 août 2021. À travers cette célébration, les Nations Unies visent à promouvoir les contributions extraordinaires de la diaspora africaine dans le monde et à éliminer toutes les formes de discrimination à l’encontre des personnes d’ascendance africaine.

    • 13h58

      Covid-19: Pour ceux qui ont pris les deux doses de vaccin d’Astra Zenaca ou la dose unique de Johnson and Johnson, il faudra après un certain temps faire un autre vaccin de rappel pour maintenir l’immunité constante prête à lutter efficacement contre une éventuelle attaque du virus. Pour l’instant la prudence est de mise autour des discussions qui abordent cette thématique. Mais clair, il faut savoir que la dose de rappel concerne les personnes qui ont un système immunitaire fragile comme des personnes du troisième ou celles vivant avec des comorbidités avec des forts risques de développer les cas sévères de la maladie. A quelle période faire sa dose de rappel? Eh bien « entre six et douze mois après la première vaccination complète, une dose de rappel est importante pour les gens qui ont des risques de faire des formes sévères », estime sur franceinfo Dominique Le Guludec, présidente de la Haute Autorité de santé en France. Plusieurs pays en Europe et aux Etats se préparent pour le lancement de la dose de rappel. L’objectif est de ne pas créer de rupture et de renforcer la résistance de la population face au covid-19.

    • lundi 30 août
    • 17h08

      Télécoms: La Malienne Néné Maïga a été nommée à la tête d’Orange au Botswana. Membre du Conseil d’administration de la filiale locale depuis décembre 2020, elle était chef de cabinet du PDG d’Orange Moyen Orient Afrique, après avoir été au centre d’expertise en conformité d’Orange Money en 2017.

    • 17h07

      Covid-19: Le calcul est fait. Pour limiter la circulation du coronavirus, après les premières et deuxième doses reçues à travers le monde, les scientifiques la vigilance ne doit pas baisser la garde. Pour ceux qui ont pris les deux doses de vaccin d’Astra Zenaca ou la dose unique de Johnson and Johnson, il faudra après un certain temps faire un autre vaccin de rappel pour maintenir l’immunité constante prête à lutter efficacement contre une éventuelle attaque du virus.

    • 17h04

      Minusma: Ce qui se passe entre les murs de cette institution a les caractéristiques d’une crise interne. Crise de confiance ou de méfiance ? L’article d’un confrère du média lecactusmalien a retenu notre attention avec son titre « Minusma : grave discrimination du personnel national et riposte vigoureuse des maliens ». L’article souligne les « abus d’autorité, ponctions injustifiées opérées sur leurs frais de mission et autres avantages, racisme, insultes, discrimination, refus délibéré d’octroyer des congés réglementaires, gestion arbitraire du personnel ». Un tableau de ce qui pourrait faire écrouler le château de cartes de l’image que renvoie l’organisation onusienne. Mais l’article ne s’arrête pas là. Il note le fait qui aurait fait déborder le vase à l’interne: la « décision du Directeur d’Appui à la Mission interdisant à tout personnel malien des Nations Unies d’embarquer à bord des aéronefs de la Minusma. » En se livrant au jeu de questions/réponses de la rédaction sur cette situation, le Porte-parole de la Mission en insistant sur les mécanismes de gestion des organisations onusiennes à travers le monde pour le cas du Mali, a précisé que le « professionnalisme, l’intégrité et le respect de la diversité sont des valeurs de l’Organisation » qui « s’appliquent à tout son personnel peu importe son statut contractuel, qu’il soit employé international ou national ». En ce qui concerne la question relative à la crise interne, après des réunions entre la Direction de la Mission et les représentants du personnel, la réponse est sans détour : « l’incompréhension a été complètement levée et nous travaillons à améliorer encore davantage sur le mécanisme existant », rassure le porte-parole. (à lire sur le site)

    • vendredi 27 août
    • 11h26

      Football: Le sélectionneur national Mohamed Magassouba a dévoilé ce jeudi 26 août 2021 lors d’une conférence de presse tenue au siège de la Femafoot, la liste des joueurs convoqués pour les deux prochains matchs des Aigles contre le Rwanda et l’Ouganda, comptant pour les 1ere et 2eme journée des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022.

    • 11h26

      Covid-19: Selon des prévisions du centre de recherche britannique, l’Afrique du Sud, Maurice et le Maroc auront vacciné entièrement leur population dès cette fin d’année 2021. Le Gabon, l’Egypte, l’Ethiopie et le Kenya y parviendront d’ici la fin 2022. Les autres pays africains ne seront entièrement vaccinés qu’en 2023, selon les prévisions de The Economist Intelligence Unit (EIU).

    • jeudi 26 août
    • 20h54

      Afghanistan: l’État islamique revendique l’attaque près de l’aéroport de Kaboul. Le groupe État islamique a revendiqué l’attaque meurtrière perpétrée ce jeudi près de l’aéroport de Kaboul, a rapporté le site spécialisé Site Intelligence. Dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq, l’EI se targue qu’un de ses combattants se soit approché à moins de «5 mètres de militaires américains» et qu’il ait déclenché sa ceinture explosive.

    • 20h33

      Sécurité: Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine a inauguré ce matin les Pôles Sécurisés de Développement et de Gouvernance ( PSDG) de Tominian, Timissa et de Saye. C’était en présence de l’Ambassadeur de l’UE au Mali SEM Bart OUVRY

    • 17h40

      Football: L’international français Benjamin Mendy est accusé de quatre viols et d’une agression sexuelle. Il a été placé en détention provisoire. Son club de Manchester City l’a suspendu durant la durée de l’enquête. Il sera présenté devant le tribunal demain, le 27 août.

    • mercredi 25 août
    • 14h05

      Corridor Dakar-Bamako : Reprise du trafic routier. « Pour une meilleure gouvernance du corridor Dakar –Bamako, les deux délégations ministérielles conviennent de reprendre immédiatement le trafic routier entre le Mali et le Sénégal », ont annoncé hier mardi 24 août dans un communiqué conjoint, les autorités sénégalaise et malienne suite à une rencontre tenue à Diamniadio après l’interruption du trafic routier inter-Etats entre les deux capitales, consécutive à un accident de circulation routière survenu le 15 août à Kaolack. Les deux délégations étaient composées, côté sénégalais, du ministre des Infrastructures, des Transports et du désenclavement, Mansour Faye et du Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur et , côté malien, du ministre des Transports et des infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko et celui des Maliens établis à l’extérieur et de l’intégration africaine, Alhamdou AG Ilyene. Elles ont recommandé la « construction et la mise en service des aires de repos et de stationnement sur le corridor Dakar-Bamako et l’amélioration de la fluidité du trafic », en veillant au respect des normes de sécurité routière et dispositif communautaire en matière de limitation de postes de contrôle, afin de « lutter contre les tracasseries ».

    • 14h03

      Afrobasket: Opposé au Nigeria, un des favoris à la victoire finale, le Mali n’aura fait illusion qu’un quart-temps. Pour son entrée en lice, les Aigles privés de plusieurs cadres qui ont décliné la sélection se sont inclinés 81-73 face aux Nigérians. Après un début de match compliqué, le Mali s’est repris lors du second quart-temps qu’ils ont largement dominé, leur permettant d’aller à la mi-temps avec un petit point de retard 44-43. Un espoir qui n’aura duré que le temps de la pause dans les vestiaires. De retour sur le parquet, telle une copie du premier quart, le Nigéria s’est détaché infligeant un cinglant 27-10 durant cette période pour mener 71-53. Malgré un grand Ibrahim Djambo, auteur de 18 points et meilleur marqueur du match, lui et ses coéquipiers ne seront pas en mesure de refaire leur retard. Le Mali affrontera ce vendredi la Côte d’Ivoire pour son deuxième match de la compétition.

    • 13h00

      Justice: Au Mali, cela fait tout juste deux semaines que l’Ivoirien Sess Soukou Mohamed, dit Ben Souk, est emprisonné. L’ancien député, proche de Guillaume Soro, a été interpellé le 10 août dernier, dans le cadre du mandat d’arrêt international lancé à son encontre par la justice de son pays. Son avocat juge pourtant la procédure irrégulière, il a déposé un recours pour exiger sa libération. (rfi)

    • 11h00

      Sport: Le Binga FC jouera contre le Monrovia Club Breweries du Liberia en 1er premier tour préliminaire de la Coupe de la confédération de la CAF. Le match aller est prévu entre les 10 et 12 septembre et le retour du 17 au 19 septembre.

    • mardi 24 août
    • 10h24

      Société: Les acteurs de la société civiles, les femmes de médias prennent part ces 24 et 25 août à un atelier de formation et d’information pour la promotion de la paix à travers la résolution 1325 des Nations Unies. Cet atelier s’inscrit en droite ligne de la contribution de l’OPF à la cohésion sociale et à la consolidation de la paix au Mali.

    • 09h19

      Economie: Une grosse saignée financière estimée à près de « 200 milliards de FCFA pour la clôture des exercices 2019-2020 y compris le premier semestre 2021 », provoquée par « un cartel au sein des douanes maliennes » bizute l’écosystème financier et économique du Mali lit-on en première ligne sur le média Confidentiel Afrique. Au cœur de ce « désastre financier abyssal », quelque 35 sociétés dont le média a choisi pour l’instant de taire les noms, opérant dans l’importation des produits pétroliers et de marchandises solides, font de fausses déclarations de réexportation de leurs marchandises vers des pays de la sous-région notamment au Burkina, Niger, Bénin, TOGO et au Ghana. Lire+ sur Confidentiel Afrique

    • vendredi 20 août
    • 11h12

      Afrobasket: C’est ce 21 août que la délégation malienne ira à Kigali, au Rwanda, pour prendre part au 30ème Afrobasket masculin qui débute le 24. Un voyage sans plusieurs cadres de la sélection, et le coach français de l’équipe, Rémy Guita. Ce dernier avait négocié une préparation en Europe, où évoluent la plupart des membres de la colonne vertébrale des Aigles, mais sans gain de cause. La sélection, composée très majoritairement de locaux, sera conduite par Boubacar Kanouté, l’adjoint de Guita. De nombreux cadres ont décliné la sélection, estimant trop justes les 10 jours de préparation proposés. « Les autres se préparent depuis trois semaines. L’Afrobasket, c’est du haut niveau », explique Mamadou Boubel Konaté, membre de la fédération malienne. Le Mali pourrait donc bien faire office de faire-valoir dans son groupe, en compagnie de l’ogre nigérian, du Kenya et de la Côte d’Ivoire.

L’Hebdo - édition du 23.06.2022
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité