L’info en continu

    • jeudi 02 mars
    • 15h00

      Aqmi au Sahara, Ansardine et le front de libération du Macina (ou katiba Ansardine Macina) fusionnent sous le nom de Jamaat Nasr Al Islam Wa Al Mouslimin sous le commandement du Malien Iyad Ag Ghaly. La nouvelle entité jihadiste déclare son allégeance à Al Qaïda et son Émir l’égyptien Aymen Al Zawahiri, successeur d’Oussama Ben Laden. De gauche à droite sur la photo: Amadou Koufa (Katiba Ansardine du Macina), Yahia Abou El Hammam (Émir Aqmi au Sahara) Iyad Ag Aghali(Emir Ansardine), Hassan Al Ansari (Adjoint de Mokhtar Belmokhtar)et Abderrahman Al Sanhaji (Cadi d’Aqmi au Sahara).

    • mercredi 01 mars
    • 15h16

      GUANAN : trois hommes ont été lynchés et brûlés vifs ce matin(01/03/2017) à Guanan ;un petit village, situé au sud ouest de Bamako.Un quatrième s’est enfuit devant la vindicte populaire.Les quatre hommes sont soupçonnés de vol et d’abattage clandestin d’ânes

    • 13h51

      Dans le cadre du suivi et de la mise en œuvre des recommandations issues de la visite de Son Excellence Monsieur EM Shri Mohammad Hammid ANSARI, Vice-président de l’Inde en septembre 2016 au Mali, Son Excellence Monsieur Mobashar Jawed AKBAR, Ministre délégué aux Affaires Etrangères de l’Inde effectuera une visite officielle du 02 au 04 mars 2017 à Bamako.

    • 08h05

      TOMBOUCTOU : une centaine d’éléments armés composés des mouvements de la CMFPR ont assiégé les locaux du Conseil Régional. Ils protestent contre l’installation des autorités intérimaires prévue le 03 mars prochain. Ils exigent leur participation à la mise en œuvre de l’accord.

    • mardi 28 février
    • 15h27

      Le colonel Hassan Ag Fagaga vient d’être intronisé président de l’autorité intérimaire de la région de kidal.

    • 12h25

      Binthily Communication en collaboration avec depechesdumali.com, le quotidien Les Echos et la Rentrée Littéraire a organisé samedi dernier au centre culturel La Gare une cérémonie de remise du Prix Feu Oumar Diallo pour les jeunes journalistes. Ainsi, Boubacar Sanagré, journaliste au journal sahelien.com a été nommé gagnant de la 1ère édition.

    • 12h01

      Inauguration du complexe Universitaire de Kabala qui a une capacité d’accueil de 30 000 étudiants pour 4080 dortoirs.

    • lundi 27 février
    • 18h04

      Prix Mandela : Le Prix de la Démocratie attribué à SEM Ibrahim Boubacar Keita. Le 25 février 2017 a eu lieu la cérémonie de remise des Prix Mandela qui récompense des personnalités politiques, ou institutions ayant contribué au développement de l’Afrique. Des centaines de personnes se sont déplacées au prestigieux hôtel Marriot sur les Champs Elysées pour saluer et témoigner leur encouragement à l’endroit des lauréats pour les Prix Mandela, qui sont entre autres le Roi du Maroc, Sa Majesté Mohammed VI, qui a gagné le Prix de la paix, le Prix de la démocratie a été attribué à SEM Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République du Mali, le Prix de l’Emergence à SEM Macky Sall, Président de la République du Sénégal, le prix de la sécurité à SEM Isoufou Mahamadou, le Prix de la gouvernance à SEM Patrice Talon etc.. N’ayant pas pu effectuer le déplacement, ces derniers se sont fait représenter par leurs Ambassadeurs respectifs.

    • 15h21

      La CMFPR2 a organisé ce matin un sit-in devant l’assemblée régionale de Gao. Ses responsables dénoncent l’exclusion de leur groupe armé et des groupements des jeunes de Gao de toutes les structures de la mise en œuvre de l’accord.

    • dimanche 26 février
    • 11h35

      Au Mali, 24 civils maliens ont été arrêtés, il y a deux semaines, dans le centre du pays, lors d’une opération de ratissage de l’armée. Cette dernière affirmait avoir démantelé une base arrière de fidèles d’un prédicateur radical, Amadou Kouffa, affilié au groupe islamiste Ansar Dine, du nord du Mali. L’avocat de ces présumés jihadistes a obtenu, samedi 25 février, leur libération « pour délit non constitué ».

    • samedi 25 février
    • 08h34

      Mise en oeuvre de l’Accord d’Alger, Autorités intérimaires : un nouveau calendrier accepté par tous à été mis en place, vendredi 24 février. Les autorités intérimaires seront installées à Kidal le 28 fevrier, à Gao et Ménaka le 02 mars et à Tombouctou et Taoudeni le 03 mars.

    • vendredi 24 février
    • 23h20

      Mali : un accord a été trouvé entre les acteurs de la crise malienne pour l’installation des autorités intérimaires dans les 5 régions du nord qui dureront 3-4 mois avant les élections pour élire cette fois des présidents des conseils régionaux démocratiquement élus par les populations locales. Selon le communiqué de la page officielle du Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad. L’installation des autorités intérimaires était prévu débuter le 17 Février et qui a été perturbé par de fortes contestations populaires à kidal où les populations rejettent la nomination du gouverneur de la région par le simple fait qu’il soit des mouvements de la plateforme promalienne et à Tombouctou les populations ont rejeté la nomination de celui qui va prendre la présidence des autorités intérimaires dans la région des 333 saints.

    • 15h47

      Goundam : Ce vendredi matin plusieurs centaines de personnes sont sortis massivement dans les rues pour protester contre la non inclusion pour la mise en œuvre de l’Accord de Paix au Mali du congrès pour la justice dans l’Azawad par les autorités maliennes et les chefs des mouvements armés du nord. Les manifestants ont pris d’assaut les espaces publics et le devant de la préfecture du cercle de Goundam en scandant slogans comme « non aux autorités intérimaires qui exclues les populations de l’accord de paix  » et  » oui à l’implication des mouvements représentants et défenseurs des aspirations des populations locales  » et « oui à la paix avec l’ensemble de la population « ont scandé les manifestants à Goundam aujourd’hui.

    • 14h05

      Une conférence de donateurs aux victimes du groupe jihadiste Boko Haram au Nigeria et dans les pays voisins du lac Tchad, a abouti vendredi à Oslo, à 672 millions de dollars d’engagement de 14 pays, a annoncé la Norvège.

    • 08h55

      Le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement a procédé, le 13 février 2017 à Kigali (Rwanda), à la signature d’un accord sur le transport aérien entre le Mali et le Rwanda. C’est ce que précise un communiqué de la cellule de communication de son département. « La signature de cet accord est l’aboutissement d’un long processus enclenché depuis 2013 à Durban« , précise le communiqué. Les autorités aéronautiques des deux pays s’étaient réunies le 10 décembre 2013 à Durban (Afrique du Sud) pour négocier et conclure un accord bilatéral relatif au transport aérien entre les deux pays.

    • 07h23

      Cheikh Alwata ould Baba Ahmed Kounta une figure du soufisme burkinabé et du Mali s’est éteint cette nuit à Ouagadougou

    • 00h25

      Deux Maliens liés à l’attentat jihadiste contre la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam en mars 2016 ont été arrêtés jeudi à Dakar, a annoncé à l’AFP le porte-parole de la police sénégalaise. Selon le porte-parole de la police sénégalaise Henry Boumy Ciss, joint par téléphone, les deux suspects arrêtés jeudi à Dakar sont « de nationalité malienne » et ont été identifiés comme « Ould Sidy Mohamed Sina et Ould Am Sidalamine ».

    • jeudi 23 février
    • 15h13

      L’armée française a tué les membres d’un groupe armé qui avait ouvert le feu sur elle dans le nord du Mali près de la frontière algérienne, a annoncé aujourd’hui le porte-parole de l’état-major, le colonel Patrik Steiger. L’opération de la force Barkhane a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi.

    • 14h02

      La direction nationale du commerce et de la concurrence (DNCC) a incinéré 11 tonnes 340 kilos de thé contrefait “Achoura” dénommé thé “Diam Welle”. Saisie par la direction régionale du Commerce et de la Concurrence le 24 avril 2016, une quantité importante de thé contrefait “Achoura”, soit 11 tonnes 340 kg, d’une valeur de plus de 50 millions de F CFA, a été incinérée mardi dernier à l’usine de fabrique de brique, Terres cuites de Bamako.

    • 13h31

      Bientôt deux nouvelles centrales électriques Le groupe privé algérien Amimer Énergie a signé, le 20 février à Alger, avec la société malienne Énergie du Mali (EDM), des contrats de réalisation de deux centrales électriques au Mali pour un montant de 70 millions de dollars. Les deux unités seront installées à Kati et à Dar Salam et auront une puissance de 20 MW chacune. Le directeur général du groupe Amimer Énergie, Amar Boukheddami, s’est engagé à assurer dans les meilleurs délais la réalisation des deux projets, sans préciser de calendrier pour le moment. Ces centrales devraient permettre de résorber une partie du déficit énergétique de la capitale malienne et ses environs, selon le directeur général d’EDM, Dramane Coulibaly. Créé en 1989, le groupe Amimer Énergie est une société de droit privé d’un capital de 1,7 milliards de dinars, spécialisée dans la réalisation de centrales électriques et la fabrication de groupes électrogènes, de motopompes et de moto soudeuses. Elle a développé ses activités de réalisation de centrales électriques depuis 2002, essentiellement sur le territoire algérien. Elle compte deux unités de production à Béjaïa et à Blida ainsi que plusieurs filiales dans les travaux de génie civil, de maintenance des équipements de production d’énergie et un projet pour la production de transformateurs électriques. Amimer Énergie est déjà présente au Tchad où un contrat a été conclu pour la réalisation d’une centrale électrique hybride de 30 MW.

    • 13h20

      Les patrouilles mixtes, qui doivent être mise en place d’ici la fin du mois de février dans le Nord du Mali, ont débuté ce matin à Gao.

    • 13h07

      La société malienne ECGF, Entreprise et commerce général Fodé COULIBALY, remporte un marché de 8 milliards 897 millions 832 mille 659 francs CFA pour la construction de la nouvelle prison centrale de Bamako qui sera bâtie à Souban, dans la région de Koulikoro. L’annonce a été faite hier après le conseil des ministres. du 22 février

    • 09h44

      18 tonnes C’est la quantité de cocaïne qui transite chaque année par l’Afrique de l’Ouest, selon le dernier rapport de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), publié le 20 février 2017.

    • 09h31

      Momo Sissoko et Mahamane Traoré reprennent du service Le week-end du 17 au 19 février a été riche pour les milieux de terrain Mohamed Lamine alias Momo Sissoko et El Hadj Mahamane Traoré. Libres de tout contrat depuis plusieurs mois, ces internationaux maliens se sont tous deux engagés dans de nouveaux clubs. À 32 ans, Mohamed Sissoko intègre le Ternana, qui occupe actuellement le 21e rang du classement de la série B espagnole. Formé à l’AJ Auxerre, Momo a évolué au Liverpool FC, au FC Valence ou encore au Paris Saint-Germain. Ancien de Nice, Mahamane Traoré n’a pas été reconduit par le club français. Il s’engage, à 28 ans, avec le Zalgiris Vilnius, champion en titre de Lituanie. Également passé par Metz, Traoré a joué au total 100 matches en Ligue 1 (9 buts, 5 passes décisives).

    • 09h31

      Master Soumi pour un rap conscient en Afrique Ismaël Doucouré alias Master Soumi, le rappeur parolier, est depuis le mardi 21 février à Dakar, après des séjours en Allemagne et au Burkina Faso, pour participer à un séminaire sur les droits humains, organisé par l’Institut Pans Afrique de l’Ouest à l’intention des artistes et activistes des médias. L’artiste, qui a organisé en janvier un atelier de réflexion avec les jeunes rappeurs du Mali et les pionniers du rap africain Didier Awadi et Smockey, a reçu de la part de l’Association des Jeunes Premiers du Mali une médaille pour son engagement et sa contribution à l’épanouissement de la culture malienne.

    • 09h26

      Suite à la non-satisfaction de leurs doléances, les travailleurs des affaires étrangères malien ont entamé une grève de 72 heures qui a commencé hier mercredi 22 février 2017.

    • 09h22

      Sonatel : un bilan positif La Sonatel, présente au Sénégal, au Mali, en Guinée, en Guinée-Bissau et en Sierra-Léone, à travers notamment l’opérateur Orange, a annoncé par un communiqué publié le 21 février 2017, avoir réalisé un chiffre d’affaires de 905 milliards de francs CFA en 2016, un chiffre en hausse de 4,8% par rapport à l’année précédente. Cette performance a été réalisée grâce aux bons chiffres des usages de données mobiles, d’Orange Money et d’autres services à valeur ajoutée. En dépit de cette progression, l’exercice 2016 de la Sonatel a été marqué par un recul de 2,4% de son résultat net qui s’élève à 216 milliards de francs CFA. La compagnie explique que cette contre-performance est liée à « l’impact des nouvelles mesures fiscales et règlementaires introduites en 2016 et par le repli des balances internationales ». Même si la compagnie a enregistré une légère baisse (-1,4%) du nombre de ses clients (26,2 millions de personnes), ses fondamentaux restent sains avec un parc Internet mobile représentant 22% de cette base de clients mobiles (soit 6,3 millions de personnes). Par ailleurs, la Sonatel rappelle, dans le même communiqué, que 2016 aura été une année durant laquelle elle a investi 154 milliards de francs CFA dont 71 milliards de francs CFA au Sénégal. La société entend poursuivre pour 2017 l’effort d’extension de sa couverture dans les différents pays où elle est présente.

    • 07h03

      Niger. Attaque d’un Camp militaire. Région frontalière avec le Mali. Attaque armée dans la région de Ouallam ( poste de Tliwa après Mangaize ). Bilan provisoire : – Environ 11 morts /un officier – materiel : On parle de 7 véhicules emportés sur 11 et les 4 autres calcinés par l’ennemi.

    • mardi 21 février
    • 19h17

      Forum de l’industrie de la construction du 20 février : Mohamed Ali Ag Ibrahim, ministre du Développement industriel, affirme qu’il «est de nos jours inacceptable que notre pays continue à importer de ses voisins, l’essentiel de ses besoins en ciment alors qu’il dispose dans ce domaine d’un immense potentiel qu’il faut juste valoriser et exploiter judicieusement. Aussi un sursaut patriotique décisif est donc plus que jamais nécessaire pour non seulement renforcer notre parc squelettique industriel, mais aussi s’affranchir de cette dépendance peu glorieuse de l’extérieur ».

    • 15h17

      Ouverture, ce matin à l’hôtel Salam, du dialogue politique de haut niveau entre les états membres du G5, ONU Femme, UNOWAS et l’Union européenne pour discuter et prendre des mesures concernant le rôle de la femme dans la prévention de l’extrémisme violent.

L’Hebdo - édition du 17.01.2019
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité