L’info en continu

    • vendredi 27 décembre
    • 12h32

      Coopération- Rencontre bilatérale entre les autorités sénégalaises et maliennes jeudi 26 décembre à Bamako pour discuter de la relance de la réhabilitation des infrastructures ferroviaires entre les deux pays. Le ministre sénégalais des infrastructures et des transports Oumar Youm et son homologue malien Ibrahima Abdoul Ly ont discuté du suivi des engagements de financement du projet de la Banque Mondiale et le processus de liquidation de Trans rail SA. Le projet concerne la réhabilitation de l’axe Dakar Bamako Koulikoro.

    • lundi 23 décembre
    • 11h14

      Politique – Fin du dialogue national inclusif à Bamako dimanche. 22 décembre 2019. La cérémonie de clôture a réuni environ 3 000 personnes parmi lesquelles le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, et l’ancien président Amadou Toumani Touré. La société civile ? Les hommes politiques, à l’exception de l’opposition, et les ex rebelles de la CMA ont examiné durant une semaine les difficultés de sortie de crise. Au cœur des recommandations phares exprimées, figurent la tenue des élections législatives en mai 2020, la révision constitutionnelle, la sécurité pour tous et la révision de certaines dispositions de l’accord de paix d’Alger. Le président IBK s’est engagé à tout mettre en œuvre afin que ces recommandations soient une réalité très prochainement. Il a également tendu sa main à l’opposition.

    • jeudi 19 décembre
    • 09h32

      Société – Lancement à Ségou mercredi 18 décembre de la journée internationale des migrants par le premier ministre Boubou Cissé. Elle est placée sous le thème « Migration et cohésion sociale ». Cette journée vise à faire des plaidoyers pour une migration régulière.

    • 09h30

      Terrorisme – Mort de deux militaires maliens mercredi 18 décembre lors d’une mission d’escorte pour Hombori qui a sauté sur une mine. Trois militaires ont également été blessés.

    • mercredi 18 décembre
    • 13h28

      Coopération – La France apporte un financement additionnel de deux milliards de FCFA au projet de déploiement de la TNT au Mali. La signature d’une convention entre les deux parties a lieu mardi 17 décembre à Bamako. Ce financement vient en complément des 29 milliards de FCFA déjà accordé par la France au Mali en décembre 2018. Le coût global du projet est de 31 milliards de FCFA.

    • 13h26

      Société – 900 civils ont été tués au Mali en 2019 et 3,9 millions de personnes sont dans le besoin humanitaire a indiqué lors d’une conférence de presse mardi 17 décembre le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires de l’ONU au Mali (OCHA-Mali). Lors de cette rencontre dont le but était de faire le point sur la situation sécuritaire et humanitaire au Mali, OCHA-Mali a annoncé que 650.000 personnes sont touchées par l’insécurité alimentaire sévère et le taux de malnutrition a atteint le seuil critique de 15,3 % à Ménaka.

    • 13h24

      Justice – Visite mardi 17 décembre du ministre de la justice Malick Coulibaly à la nouvelle prison de Kéniéroba, toujours en chantier. Il a rendu visite aux détenus des deux quartiers opérationnels où il s’est enquérait des conditions de détention et de travail des agents. Il a annoncé l’achèvement probable du chantier au plus tard pour fin juin 2020.

    • lundi 16 décembre
    • 10h01

      UEOMA : 1137 milliards de FCFA levés sur le Marché des titres publics Les États membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont levé un montant total de 1137 milliards de francs CFA sur le Marché des titres publics au cours du troisième trimestre 2019. Pour ce faire, ils se sont appuyés sur les deux compartiments du marché financier régional. Le montant levé sur le compartiment par adjudication s’établit à 813 milliards contre 324 observés sur le compartiment par syndication. Notons toutefois que ces 324 milliards ont été levés par la Côte d’Ivoire, le Mali et le Niger. Selon le Bulletin des statistiques du troisième trimestre du Marché des titres publics (MTP), publié par l’Agence UMOA -Titres le 10 décembre, la Côte d’Ivoire arrive en tête en termes de volume mobilisé, avec 462 milliards de francs CFA, soit 41% des émissions. Le Mali vient en deuxième position, avec 227 milliards, suivi du Niger, avec 179 milliards (16%), du Burkina Faso, du Togo et du Sénégal, avec respectivement 116 milliards (10%), 88 milliards (8%) et 55 milliards (5%). La Guinée-Bissau ferme le tableau avec une levée de 11 milliards de francs CFA, soit environ 1% du montant total mobilisé par les États de l’Union sur la période.

    • vendredi 13 décembre
    • 14h15

      Politique – Ouverture de la phase finale du dialogue national inclusif au Palais de la culture samedi 14 décembre. Les travaux vont se poursuivre au Centre International de Conférence de Bamako jusqu’au 22 décembre. Plusieurs acteurs des sociétés civiles et politiques participent à cet événement. Le Front Pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD), constitué des principaux partis de l’opposition a fait savoir qu’il n’y participera pas. Il a déclaré jeudi 12 décembre ne pas vouloir « être complice d’acte de trahison envers le peuple malien ».

    • 14h12

      Terrorisme – Les Forces Armées Maliennes ont neutralisé, après échange de tirs, jeudi 12 décembre quatre terroristes entre Soye et Seguemara, dans le centre du pays. Des armes automatiques et des fusils de chasse ont également été récupérés. Les FAMa ne déplorent aucun mort.

    • 14h11

      Coopération – Le Canada octroie six cent millions de FCFA sur trois ans au Mali à travers son programme d’appui au développement institutionnel. La signature de convention a lieu jeudi 12 décembre à l’hôtel de l’amitié. L’objectif du programme est de soutenir la capacité de l’administration publique malienne dans la lutte contre la pauvreté et la corruption.

    • 14h06

      G5 Sahel – report du sommet de peau avec les dirigeants des cinq pays du Sahel et Emmanuel Macron. Initialement prévu pour le 16 décembre, il a été reporté à début 2020 en raison de l’attaque jihadiste mardi au Niger.

    • 14h04

      Diplomatie – Les Emirats Arabes Unis ont donné une trentaine de véhicules militaires blindés à l’armée malienne. L’annonce a été faite jeudi 12 décembre à Abu Dhabi lors de la visite du premier ministre Boubou Cissé.

    • 12h00

      Dans une correspondance adressée au Directeur général de Orange Mali, le syndicat des travailleurs d’Orange décide d’observer une grève d’avertissement du 30 au 31 décembre 2019. Elle sera reconduite les 02 et 03 janvier 2020 en cas de non satisfaction de leur doléances. Le syndicat reproche à Orange Mali le non respect de leur revendication relative à la revalorisation de la part d’actions d’Orange Mali du personnel à 10%, mais également la rétrograde de 4 chefs de division après avoir suivi le mot d’ordre de grève des 21 et 22 novembre 2019.

    • 11h58

      Société – Le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales ont entamé mercredi 12 décembre une grève de trois jours. Les travailleurs des collectivités réclament plusieurs points de revendication dont notamment la prise en charge salariale par l’Etat et la mise en œuvre de l’adoption d’un plan de carrière.

    • lundi 09 décembre
    • 12h52

      Première causerie-débat du Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO) L’inspiration vient d’un modèle. Et si le Dr. Paul Derremaux, économiste et fondateur du groupe Bank Of Africa, a passé une heure a parlé de son parcours et du processus de création de son groupe, c’est de donner aux jeunes le goût d’entreprendre. La première causerie-débat offerte par le Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO) a servi de cadre à l’exercice. C’était samedi sept décembre à Azalaï hôtel. Plusieurs chefs d’entreprise, banquiers, professionnels du secteur privé et étudiants étaient présents. Le Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO) est une association professionnelle, apolitique à but non lucratif. « Cette première causerie-débat est l’occasion pourf les chefs d’entreprise de parler de leurs expériences afin de pouvoir inspirer d’autres », déclare Houd Baby, Président du REAO Mali. L’objectif était également d’attirer l’attention des autorités sur l’urgence des réformes à entreprendre pour insuffler les vocations entrepreneuriales. C’est ainsi qu’en dehors de l’exposé de M. Derremaux, des interventions portant sur l’accompagnement des startups et de ce qu’attend le secteur privé de l’Etat ont été évoquées. La création d’un programme d’accompagnement des startups appelé « Mali Angels » a été portée à la connaissance du public. « Mali Angels vise à soutenir les startups à travers des coaching gratuits et des soutiens financiers », explique Dr. Derremaux Boubacar Diallo (Stg)

    • 12h43

      Ouverture du séminaire de formation des conseillers économiques dans les ambassades et consulats du Mali Le ministère des affaires étrangères a abrité lundi 9 décembre la cérémonie d’ouverture du séminaire de formation des conseillers nommés dans les représentations diplomatiques et consulaires. Elle est organisée par le Ministère des affaires étrangères et l’Agence pour la promotion des investissements au Mali. Vendre la destination Mali. Voilà à quoi s’attèle une cinquantaine de conseillers diplomatiques et consulaires prenant part à ce séminaire de formation. L’objectif général est de mettre en place une stratégie de promotion économique du Mali. « Ce séminaire de formation va permettre aux conseillers diplomatiques et consulaires de réaliser leur mission avec succès », se félicite Moussa Touré, le Directeur général de l’Agence pour la promotion de l’investissement au Mali. « A l’issue de cette formation, les conseillers diplomatiques devraient être capable de négocier au nom de l’Etat et de faire une meilleure diffusion de la destination Mali sur la scène internationale. Ils devront aussi pouvoir fournir des informations utiles aux potentiels investisseurs grâce à la maîtrise des outils nécessaires pour favoriser l’attractivité du Mali », a expliqué Gouro Diall, secrétaire général du Ministère des affaires étrangères. Cette cérémonie du genre est à sa deuxième édition.

    • jeudi 05 décembre
    • 15h46

      Yorosso : Bientôt le Festival des arts et de la culture. La 3ème édition du Festival des arts et de la culture de Yorosso se tiendra du 13 au 15 janvier 2020 dans la commune rurale de Mahou. Plusieurs danses de masques, des prestations folkloriques locales et une conférence sur un thème de développement sont programmés. Des personnalités, dont des ministres, et des ressortissants du cercle sont attendus. Initié en 2011 par l’Association pour le développement du Cercle de Yorosso (ADCY), basée à Bamako, le festival a vécu sa première édition à Boura et la deuxième à Yorosso, en 2017. L’objectif de l’ADECY est de valoriser le patrimoine culturel de Yorosso, peuplé essentiellement de Bwa et de Minianka. Initialement, le festival s’appelait « Festival des masques et marionnettes de Yorosso ». « Les villages ne possédant pas de masques se sont sentis marginalisés, ce qui nous a poussé à changer de nom », explique Nando Dembélé, Secrétaire à l’information de l’ADECY.

    • 15h40

      Minusma : L’Allemagne contribue pour 3,3 millions de dollars de nouveau. La République fédérale d’Allemagne renforce officiellement sa participation au Fonds fiduciaire pour la paix et la sécurité au Mali, avec une nouvelle contribution de 3,3 millions de dollars. Cet appui s’est concrétisé au cours d’une cérémonie qui a eu lieu le 2 décembre au siège de la MINUSMA. Ces fonds permettront de poursuivre la construction de pistes d’atterrissage à Kidal et Douentza et celle d’un camp des Forces armées maliennes à Douentza. Ils bénéficieront aussi à la construction de logements au profit des femmes officiers de police judiciaire (OPJ) et agents de police judiciaire (APJ) des brigades de gendarmerie et commissariats de police des principales villes des régions du Centre et du Nord. Enfin, ces fonds renforceront la campagne de sensibilisation de la MINUSMA contre les violences intercommunautaires au Centre du pays. Cette nouvelle contribution allemande permettra également de renforcer les capacités fonctionnelles et opérationnelles de la Gendarmerie nationale, en vue de favoriser le redéploiement progressif des Forces de sécurité malienne et la restauration de l’autorité de l’État.

    • mercredi 04 décembre
    • 15h21

      Energie – Grève. Le syndicat de l’Energie du Mali prévoit une grève de trois jours à partir du 18 décembre 2019. Il exige notamment d’augmentation de salaire et la rallonge de l’année de départ à la retraite.

    • 15h19

      Accord de paix – Report de la session spéciale du Comité de Suivi de l’accord (CSA) initialement prévue le 11 décembre à une date ultérieure. Aucun motif concret n’a été avancé pour justifier le report.

    • 15h18

      Société- Payement des arriérés de prestation de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) dus aux pharmacies. L’annonce a été faite mardi 03 décembre 2019 par le ministre de la santé Michel Hamala Sidibé. Les pharmacies vont bientôt commencer les prestations AMO à en croire le Ministre. Elles sont en cessation de prestation depuis le 29 novembre 2019.

    • 15h06

      Terrorisme- Les pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ont décidé d’apporter une contribution de 50 milliards de FCFA pour aider le Burkina Faso, le Mali et le Niger dans leur lutte contre le terrorisme au sahel. C’était lors de la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA mardi trois décembre à Dakar.

    • jeudi 28 novembre
    • 13h35

      Société – Jeunesse – Le sixième congrès du Conseil National de la jeunesse (CNJ) en cours depuis mercredi, se poursuit ce jeudi 28 novembre à Koutiala. Initialement prévu à Ménaka aux mêmes dates, le congrès a été délocalisé pour des « raisons sécuritaires ». Durant ces deux jours, tous les présidents des conseils locaux de la jeunesse vont procéder au renouvellement du bureau national.

    • 13h33

      Sécurité – La ministre française des armées Florence Parly s’est rendue à Gao mercredi 27 novembre pour rendre hommage aux 13 militaires morts dans le crash de deux hélicoptères le 25 novembre. Ils ont trouvé la mort alors qu’ils menaient une opération antiterroriste dans le Liptako-Gourma.

    • 12h46

      Aya Nakamura parmi les 50 français les plus influents Aux NRJ Music Awards, Aya Nakamura n’a malheureusement glané aucune récompense dans les deux catégories où elle était nominée. Mais avec la publication de la liste des 50 français les plus influents dans le monde par le magazine américain Vanity Fair, dont elle en fait partie, la chanteuse franco-malienne peut retrouver le sourire. Adulée par des stars comme Rihanna ou Madonna, Aya Nakamura est classée numéro 1 aux Pays-Bas avec son titre Djadja et jouit d’une renommée incroyable pour son jeune âge (24 ans) et ses petites années de présence dans l’industrie musicale. Dans ce classement, elle est suivie par le groupe de rap français PNL et l’un des DJ les plus en vogue du moment, DJ Snake.

    • mercredi 27 novembre
    • 13h16

      Justice – Le maire de la commune II de Bamako, Cheick Abba Niaré a été transféré mardi 26 novembre à la prison centrale d’arrêt de Bamako par le tribunal de la commune II. Il lui est reproché ainsi qu’à son 1er adjoint Fodjié Traoré et son chargé des affaires foncières, Backi Traoré, des spéculations foncières portant sur plusieurs dizaines de millions de FCFA.

    • jeudi 21 novembre
    • 14h37

      Burkina Faso – Des gendarmes burkinabés ont repoussé une attaque à Arbinda dans la province du Soum mercredi 20 novembre. Le bilan est d’au moins 18 terroristes tués et des armes saisis. Un gendarme burkinabè a été tué et sept autres blessés au cours des combats.

    • 14h35

      Justice – Fin de la deuxième session ordinaire de la cour d’assises de Bamako mercredi 20 novembre. Sur les 138 affaires, seules trois ont fait l’objet d’un renvoi. Une douzaine de condamnation ont été prononcée et 25 personnes acquittées. Le procureur général auprès de la cour d’appel de Bamako, Idrissa Harizo Maïga, a estimé qu’il est urgent que la prochaine session d’assises soit consacrée à Amadou Haya Sanogo.

    • 14h29

      Téléphonie – Le conseil des ministres a adopté mercredi 20 novembre un projet de loi qui limite à trois (03) le nombre de cartes SIM ou de support de connexion aux réseaux ou services par personne physique et par opérateur ou fournisseurs d’accès internet.

L’Hebdo - édition du 24.09.2020
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité