L’info en continu

    • vendredi 10 mars
    • 14h45

      Le président de la République Ibrahim Boubacar KEITA a inauguré ce matin le nouveau siège de la Cour Suprême Le Président de la République du Mali, Chef l’Etat, Premier Magistrat, loge la Cour Suprême du Mali dans un bel édifice entièrement financé sur le budget national 2013-2016. Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, Chef d’Etat vient de procéder à l’inauguration solennelle du nouveau siège de la Cour Suprême du Mali. Cette cérémonie placée sous sa haute Présidence est organisée par la Cour Suprême du Mali. De mémoire, la pose de la première pierre de ce nouveau joyau a été l’œuvre de l’ancien Président de la République du Mali, son SEM Amadou Toumani TOURÉ, le 10 Novembre 2010.

    • 14h28

      Tombouctou : le CJA et le MAA, qui avaient installé des checkpoints, les ont libérés ce vendredi. Une nouvelle réunion doit avoir lieu dans l’après-midi.

    • 11h49

      Le Général Kafagouna Koné, ancien ministre de la Défense pendant la Transition (1991-1992) qui fit partie de tous les gouvernements successifs toujours au poste de ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, est décédé, vendredi 10 mars 2017 à Faladié.

    • jeudi 09 mars
    • 11h39

      Mise en place des autorités intérimaires : Le Drapeau Malien et celui de l’Azawad cohabitent désormais à Kidal

    • 11h36

      GAO : menace d’attentat terroriste, la ville est en alerte depuis hier mercredi. Selon les sources militaires, un véhicule piégé aurait trompé la vigilance des services de sécurité et serait rentré dans la ville. Les forces de sécurité sont à pied d’œuvre pour retrouver l’engin en question.

    • 11h08

      L’opérationnalisation de la force conjointe se précise Les experts du G5-Sahel étaient en conclave lundi 6 mars 2017 pour finaliser le concept stratégique de la force conjointe en gestation. Le comité de défense et de sécurité (CDS), a soumit à l’appréciation des chefs d’Etat-major des armées des pays du G5-Sahel un document portant sur la logistique et les règles d’engagement. Toute fois, selon le président du CDS non moins chef d’Etat-major général Didier Dacko l’évaluation financière reste à être effectuée, compte tenu des délais courts et de la minute du travail que cela requiert. «Elle pourrait faire l’objet de séances ultérieures de travail des experts », a-t-il ajouté. A la fin des travaux, les chefs d’Etat-major ont été reçus en audience par le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita à Koulouba.

    • lundi 06 mars
    • 15h08

      Tombouctou et Taoudénit en panne d’autorités intérimaires L’installation d’autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudénit, dans le nord du Mali, fixée à lundi après plusieurs reports, a de nouveau été renvoyée sine die en raison de tensions à Tombouctou, a affirmé à l’AFP un fonctionnaire de la région. Boubacar Ould Hamadi, de l’ex-rébellion à dominante touareg du nord du Mali, devait être investi le 3 mars comme président du Conseil régional de Tombouctou (nord-ouest) et Hamoudi Sidi Ahmed Aggada, choisi par le gouvernement, comme chef des autorités intérimaires de Taoudénit (extrême nord). Leur collègue de Kidal (extrême nord-est) a pris ses fonctions le 28 février et ceux de Gao et Ménaka (nord-est) le 2 mars, conformément au calendrier officiel arrêté en février après plusieurs reports depuis près de deux ans. Ces autorités intérimaires sont prévues par l’accord pour la paix au Mali signé en mai-juin 2015 par le gouvernement, la Plateforme – composée de groupes armés pro-gouvernementaux – et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, ex-rébellion)

    • 12h17

      L’Europe favorise les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique* La Commission européenne poursuit son rôle moteur au sein de l’Initiative de l’Afrique pour les énergies renouvelables, dans le cadre de ses efforts pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Accord de Paris sur le changement climatique. Le 4 mars 2017, M. Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement, a annoncé à Conakry, en Guinée, lors de la deuxième réunion du conseil d’administration de l’initiative africaine pour les énergies renouvelables, la préparation de 19 nouveaux projets, susceptibles de générer 4.8 milliards d’euros d’investissements au total et 1.8 gigawatts des énergies renouvelables en Afrique. L’Union européenne contribuera à ces projets à titre indicatif, à hauteur de 300 millions d’euros qui devraient mobiliser des investissements à hauteur de 4.8 milliards d’euros au total. L’Union européenne est un partenaire clé de l’Afrique en ce qui concerne la coopération en matière d’énergie durable.

    • 10h43

      Interview du ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Sangaré Oumou Ba : « Plus qu’une fête, le 8 mars est un combat », dixit madame Sangaré Oumou Ba La commémoration du 08 mars est une invitation à maintenir le cap pour le combat qui est loin d’avoir atteint son objectif, celui de l’autonomisation de la femme soutient Mme le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la famille dans une interview quelle nous accordée à l’occasion de la célébration de cette journée. Pour elle, cette journée est plus qu’une fête, c’est un combat la journée du 08 mars, déclarée en 1977 par les Nations Unies, est aussi l’occasion pour les femmes de se rappeler le combat inlassable que les devancières de la cause de la femme ont enclenché et qui doit continuer en vue de l’amélioration progressive de la condition de la femme.

    • vendredi 03 mars
    • 15h28

      L’Inde vient de mettre à la disposition du Mali 500 mille dollars, dans le cadre de la reconstruction du patrimoine de Tombouctou

    • 15h03

      L’actrice Malienne Maïmouna Hélène Diarra Diarra, à été récompensée au fespaco de 2017 . L’actrice malienne Maïmouna Hélène Diarra, 62 ans une des artistes récompensées par un prix pour l’ensemble de sa carrière lors du 25e festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou FESPACO Douce ou ménagère, gentille, méchante, malheureuse ,heureuse ,travailleuse, au foyer. Maïmouna à joué depuis qu’elle est jeune des rôles de dames âgées. D’où cette distinction pour lui rendre hommage pour sa carrière

    • 14h13

      Semences certifiées : Financée depuis 10 ans par la fondation Rockefeller et la fondation Bill et Melinda Gates, l’AGRA ambitionne d’investir 250 millions de dollars dans 11 pays en Afrique d’ici 5ans pour le développement de l’agriculture. « Dans chaque pays, on a une équipe qui identifie les projets agricoles à accompagner. L’objectif étant de mobiliser 500 millions de dollars auprès des bailleurs comme la banque mondiale et la banque africaine de développement (BAD) », renchérit Richard Jones, chef de mission du partenariat pour l’amélioration des semences et des technologies en Afrique. L’objectif de l’AGRA est de toucher 9 millions de petits agriculteurs directs et 36 millions indirects pour supporter la transformation agricole africaine.

    • 10h39

      Un général belge prend la tête de la mission de l’ONU au Mali Le générale belge Jean Paul Deconinck a été nommé à la tête des casques bleus au Mali, l’une des plus périlleuses missions, a annoncé l’ONU ce jeudi. Le général –major remplace son homologue danois Michael Lollesgaard au commandement de la mission de l’ONU au Mali (Minusma)

    • 09h36

      Oumou sangaré : « Bi mogoya » le 7 mai Oumou Sangaré annonce la venue de son nouveau bébé : un album de 14 titres dont la sortie est prévue le 7 mai prochain. « Bi Mogoya » est le titre de cette nouvelle fournée de l’artiste et femme d’affaires, qui a profité du cadre de son hôtel, la Résidence Wassoulou, pour l’annoncer. Oumou Sangaré a travaillé avec des arrangeurs maliens de renom, tels Boncana Maïga et Cheick Tidiane Seck. À 47 ans, elle entend bien rester sur le devant de la scène musicale nationale et internationale, et ce 10è album, dont elle entame la promotion par une tournée internationale du 28 février au 2 avril 2017, vient confirmer sa stature de diva de la musique malienne.

    • jeudi 02 mars
    • 15h23

      Regain de tension au consulat du Mali à Paris Pour la seconde fois, soit presque deux mois après la levée du siège du consulat, le porte-parole du Collectif mains propres interpelle les autorités maliennes sur le fait qu’aucun des 17 points de l’accord signé le 2 janvier dernier n’a à ce jour été mis en œuvre de manière satisfaisante. Selon Abdoulaye Diaby, Malien résidant à Montreuil, « le consulat continue de demander des salles un peu partout en Île de France via les associations pour accueillir les séances d’enrôlement au RAVEC et la distribution des cartes NINA pendant qu’à Paris, la cacophonie continue de régner ». Une situation que déplorent les usagers du consulat qui menacent d’en faire à nouveau le siège, comme ce fut le cas fin 2016. Tapa Konté, porte-parole du Collectif Mains propres dénonce le fait que « rien n’a significativement changé ». Le nouveau consul général du Mali à Paris (France), Moussa Kenneye Kodio, nommé le 30 janvier aura du pain sur la planche dès sa prise de fonction. Cette dernière ne devrait plus tarder, M. Kodio ayant reçu le 28 février 2017 sa commission consulaire, document qui décrit les attributions du consul général et qui lui signifie son envoi en mission.

    • 15h22

      Cricket Le Mali adhère à l’instance internationale Le Mali est depuis ce dimanche 26 février, le seul pays d’Afrique francophone à compter parmi les membres de la Fédération internationale de cricket (ICC). Un nouveau statut qui donne de l’espoir aux responsables la Fédération malienne de cricket (Femacrik), qui fait face à de nombreux défis, en l’occurrence l’absence criarde d’infrastructures. C’est l’avis du président, Kawory Berthé, qui se réjouit que le Mali puisse désormais participer à toutes les compétitions. Un autre pays francophone, le Maroc, avait fait partie de l’ICC mais a été suspendu il y a quelques jours pour des raisons liées à la gouvernance de sa fédération. Désormais membre associé, le Mali rejoint des pays tels que le Ghana, le Nigeria, la Gambie, la Sierra Leone, et le Kenya, tous des États anglophones. Sur le plan du classement professionnel, seuls deux pays africains devancent désormais le Mali : l’Afrique du Sud et le Zimbabwe.

    • 15h20

      La Femme africaine célébrée à Bamako AllAfrica Global Media, groupe de presse basé au Sénégal, organise dans le cadre de la célébration du 8 mars, journée internationale de la femme, une journée de réflexion sur le thème de « l’autonomisation économique des femmes et l’accès des filles à l’école : vecteur de l’émergence en Afrique ». Cette manifestation se tiendra le 7 mars à Bamako et est organisé en partenariat avec le Groupe de travail de haut niveau du secrétaire général des Nations unies pour l’autonomisation économique des femmes (UNHLP). À l’issue de la journée, le Prix AllAfrica Leadership Féminin sera décerné à cinq femmes africaines qui se sont distinguées par leur volonté et leur engagement à servir de modèle pour susciter le désir de réalisation chez les filles et les femmes du continent.

    • 15h15

      les autorités intérimaires ont été mises en place à #Menaka Abdoul Wahab AG Mohamed Ahmed du Msa de Moussa Ag Acharatoumane, a été investi comme Président de l’Assemblée régionale.

    • 15h00

      Aqmi au Sahara, Ansardine et le front de libération du Macina (ou katiba Ansardine Macina) fusionnent sous le nom de Jamaat Nasr Al Islam Wa Al Mouslimin sous le commandement du Malien Iyad Ag Ghaly. La nouvelle entité jihadiste déclare son allégeance à Al Qaïda et son Émir l’égyptien Aymen Al Zawahiri, successeur d’Oussama Ben Laden. De gauche à droite sur la photo: Amadou Koufa (Katiba Ansardine du Macina), Yahia Abou El Hammam (Émir Aqmi au Sahara) Iyad Ag Aghali(Emir Ansardine), Hassan Al Ansari (Adjoint de Mokhtar Belmokhtar)et Abderrahman Al Sanhaji (Cadi d’Aqmi au Sahara).

    • mercredi 01 mars
    • 15h16

      GUANAN : trois hommes ont été lynchés et brûlés vifs ce matin(01/03/2017) à Guanan ;un petit village, situé au sud ouest de Bamako.Un quatrième s’est enfuit devant la vindicte populaire.Les quatre hommes sont soupçonnés de vol et d’abattage clandestin d’ânes

    • 13h51

      Dans le cadre du suivi et de la mise en œuvre des recommandations issues de la visite de Son Excellence Monsieur EM Shri Mohammad Hammid ANSARI, Vice-président de l’Inde en septembre 2016 au Mali, Son Excellence Monsieur Mobashar Jawed AKBAR, Ministre délégué aux Affaires Etrangères de l’Inde effectuera une visite officielle du 02 au 04 mars 2017 à Bamako.

    • 08h05

      TOMBOUCTOU : une centaine d’éléments armés composés des mouvements de la CMFPR ont assiégé les locaux du Conseil Régional. Ils protestent contre l’installation des autorités intérimaires prévue le 03 mars prochain. Ils exigent leur participation à la mise en œuvre de l’accord.

    • mardi 28 février
    • 15h27

      Le colonel Hassan Ag Fagaga vient d’être intronisé président de l’autorité intérimaire de la région de kidal.

    • 12h25

      Binthily Communication en collaboration avec depechesdumali.com, le quotidien Les Echos et la Rentrée Littéraire a organisé samedi dernier au centre culturel La Gare une cérémonie de remise du Prix Feu Oumar Diallo pour les jeunes journalistes. Ainsi, Boubacar Sanagré, journaliste au journal sahelien.com a été nommé gagnant de la 1ère édition.

    • 12h01

      Inauguration du complexe Universitaire de Kabala qui a une capacité d’accueil de 30 000 étudiants pour 4080 dortoirs.

    • lundi 27 février
    • 18h04

      Prix Mandela : Le Prix de la Démocratie attribué à SEM Ibrahim Boubacar Keita. Le 25 février 2017 a eu lieu la cérémonie de remise des Prix Mandela qui récompense des personnalités politiques, ou institutions ayant contribué au développement de l’Afrique. Des centaines de personnes se sont déplacées au prestigieux hôtel Marriot sur les Champs Elysées pour saluer et témoigner leur encouragement à l’endroit des lauréats pour les Prix Mandela, qui sont entre autres le Roi du Maroc, Sa Majesté Mohammed VI, qui a gagné le Prix de la paix, le Prix de la démocratie a été attribué à SEM Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République du Mali, le Prix de l’Emergence à SEM Macky Sall, Président de la République du Sénégal, le prix de la sécurité à SEM Isoufou Mahamadou, le Prix de la gouvernance à SEM Patrice Talon etc.. N’ayant pas pu effectuer le déplacement, ces derniers se sont fait représenter par leurs Ambassadeurs respectifs.

    • 15h21

      La CMFPR2 a organisé ce matin un sit-in devant l’assemblée régionale de Gao. Ses responsables dénoncent l’exclusion de leur groupe armé et des groupements des jeunes de Gao de toutes les structures de la mise en œuvre de l’accord.

    • dimanche 26 février
    • 11h35

      Au Mali, 24 civils maliens ont été arrêtés, il y a deux semaines, dans le centre du pays, lors d’une opération de ratissage de l’armée. Cette dernière affirmait avoir démantelé une base arrière de fidèles d’un prédicateur radical, Amadou Kouffa, affilié au groupe islamiste Ansar Dine, du nord du Mali. L’avocat de ces présumés jihadistes a obtenu, samedi 25 février, leur libération « pour délit non constitué ».

    • samedi 25 février
    • 08h34

      Mise en oeuvre de l’Accord d’Alger, Autorités intérimaires : un nouveau calendrier accepté par tous à été mis en place, vendredi 24 février. Les autorités intérimaires seront installées à Kidal le 28 fevrier, à Gao et Ménaka le 02 mars et à Tombouctou et Taoudeni le 03 mars.

    • vendredi 24 février
    • 23h20

      Mali : un accord a été trouvé entre les acteurs de la crise malienne pour l’installation des autorités intérimaires dans les 5 régions du nord qui dureront 3-4 mois avant les élections pour élire cette fois des présidents des conseils régionaux démocratiquement élus par les populations locales. Selon le communiqué de la page officielle du Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad. L’installation des autorités intérimaires était prévu débuter le 17 Février et qui a été perturbé par de fortes contestations populaires à kidal où les populations rejettent la nomination du gouverneur de la région par le simple fait qu’il soit des mouvements de la plateforme promalienne et à Tombouctou les populations ont rejeté la nomination de celui qui va prendre la présidence des autorités intérimaires dans la région des 333 saints.

L’Hebdo - édition du 21.11.2019
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité