L’info en continu

    • jeudi 24 novembre
    • 15h04

      Fanta I. Koné Une arbitre malienne à la CAN : À 26 ans, elle est la plus jeune des trois arbitres internationales maliennes reconnues par la Fédération internationale de football association (FIFA). Aux côtés de Mariam Coulibaly et de Djèneba Dembélé, Fanta Idrissa Koné s’impose par son professionnalisme. Spécialisée au poste d’arbitre assistant, elle était présente à la phase finale de la dernière Coupe d’Afrique des nations féminines de football en Namibie en 2014. La Malienne a également pris part aux Jeux africains de Brazzaville 2015 et à la Coupe du monde féminine U17 en Jordanie en 2016. Retenue par la Confédération africaine de football (CAF) parmi les 25 meilleures arbitres du continent, elle prend actuellement part à la 10ème édition de la CAN féminine 2016 au Cameroun, où elle est la seule arbitre malienne. Fanta I. Koné a effectué son entrée en lice ce mardi 22 novembre lors de la rencontre Cameroun-Afrique du Sud pour le compte de la 2ème journée du groupe A.

    • 14h59

      Commission technique de sécurité : le blocage Au sortir de la 12ème réunion du Comité de suivi de l’Accord, les différentes parties engagées dans le processus, notamment les mouvements armés, avaient pris l’engagement de se rencontrer afin d’aplanir leurs différends pour une mise en œuvre rapide de l’accord. « Cette fois-ci, plus que jamais, nous nous sommes retrouvés pour ramener une réelle application de l’Accord de paix, en raison notamment des décisions majeures qui ont été prises en ce qui concerne la mise la place des autorités intérimaires et l’activation des mécanismes sécuritaires », avait déclaré Ahmed Boutache, président du Comité. À le veille de la prochaine réunion de la Commission technique de sécurité (CTS) qui doit se tenir le vendredi 25 novembre, le commandant de la force onusienne au Mali fait le point sur les différentes rencontres. Il tire un bilan contrasté des cinq séances de travail qui ont été marquées par une série de blocages, notamment au sein des groupes armés signataires de l’Accord. Dans un communiqué, le général Michael Lollesgaard regrette que les cinq séances tenues depuis le 8 novembre n’aient pas permis de finaliser le travail et les engagements pris. Il note les points de blocage dans la mise en œuvre des commissions DDR et intégration ainsi que la désignation des sites de pré-cantonnement dans la région de Kidal.

    • 14h56

      Une manifestation de protestation contre le maire réélu de Kalabancoro : Ce matin, des manifestations de protestation ont eu lieu au marché de Kalabancoro contre la réélection du maire de la commune, Issa Bocar Ballo, dont le parti a gagné les communale du dimanche 20 novembre. La manifestation des vendeurs a été dispersée par les forces de l’ordre.à coups de gaz lacrymogènes Candidat du parti CNID-Faso Yiriwaton, le maire sortant a remporté les communales avec 2197 voix, suivi du candidat du RPM (1 654 voix). Dans cette commune rurale, la plus grande de Kati, cela fait six ans que le maire Issa Bocar Ballo est à couteaux tirés avec une partie de la population qui s’était opposée à son projet de lotissement du marché principal, en 2010. Ce qui avait amené le maire à utiliser la force publique pour lancer les travaux. le marché. Le marché reste inachevé, ses occupants d’antan qui manifestaient ce matin squattent encore un espace public de la jeunesse et le flanc d’une mosquée et personne ne sait quand déménageront-ils dans le nouveau marché.

    • 12h02

      Ouverture des assises à Mopti Les travaux de la 2ème session de la Cour d’assises de Mopti se sont ouverts le lundi 21 novembre au titre de l’année judiciaire 2015-2016. Pour cette session, qui se tiendra dans la Venise malienne, 33 affaires sont inscrites à l’ordre du jour et concernent 160 accusés au nombre desquels 62 femmes dont une fille mineure. On y compte des infractions criminelles, des affaires liées à la sûreté et à la sécurité de l’État, des meurtres et un cas de rébellion. Selon l’avocat général près la Cour de Mopti, Mahamadou Bandiougou Diawara, cette session est importante pour envoyer un message de lutte accrue contre l’impunité et sécuriser les populations qui font confiance à la justice.

    • 09h43

      Mali : Affaire Ras Bath le ministre Bathily s’exprime enfin. Profitant d’une visite sur le terrain le ministre de la justice a enfin brisé le silence concernant le sort de son fils Ras Bath ,lui qui avait gardé le silence durant tout ce temps ,il s’est exprimé en ces termes « Ras Bath est mon fils….Nul ne peut l’empêcher de mener son combat pour le Mali ».

    • 09h24

      Trésor unique pour les établissements publics C’est une décision du Conseil des ministres du 16 novembre dernier : les établissements publics à caractère administratif ne pourront plus disposer de comptes dans les banques commerciales. Ils devront tous désormais passer par le Trésor public pour leurs opérations et tous leurs fonds y seront obligatoirement déposés ou, à défaut, au service des chèques postaux ou dans une banque agréée à cet effet par le ministre chargé des Finances. Soumis par le ministère de la Fonction publique chargé des Relations avec les institutions, le projet de loi portant modification de la loi n°90-110/AN-RM du 18 octobre 1990 portant principes fondamentaux de la création, de l’organisation et du fonctionnement des établissements publics à caractère administratif, a été adopté par le gouvernement. L’objectif de cette nouvelle mesure réglementaire est de mettre fin à la « prolifération de comptes publics dans les banques commerciales privant ainsi le Trésor public d’importantes ressources », selon le communiqué du Conseil des ministres. Autre mesure d’importance, la nomination par le ministre de l’Économie et des Finances des agents comptables desdits établissements. Une manière pour l’État de renforcer son dispositif de contrôle de la dépense publique et d’améliorer la gouvernance financière, mais aussi de s’aligner sur des directives communautaires de l’UEMOA en la matière.

    • 08h57

      Communales : quelles leçons pour le RPM ?* Les urnes ne semblent pas tenir la promesse des responsables du Rassemblement pour le Mali (RPM) au sortir des communales du 20 novembre dernier, en pariant sur 350 maires et 5 000 conseillers communaux. Pour le moment, en dehors de Kayes, Ségou, Tombouctou et peut-être Gao, où l’on annonce que l’écart est serré entre le parti présidentiel et le PDES du maire sortant, le RPM n’a pas pu ravir les autres capitales régionales. Sikasso, supposée être le fief de deux ministres, Ousmane Koné et N’Diaye Ramatoulaye Diallo, est tombée dans l’escarcelle de l’ADEMA. Koulikoro, ville natale du président de l’Assemblée nationale, est dans les mains de l’URD de Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition. Désormais, c’est un maire Yèlèma qui dirigera la ville de Mopti. À Tenenkou, fief de Bokary Tréta, les deux communes où l’on a voté, ont été remportées par l’URD. Enfin à Bamako, les résultats provisoires publiés par le gouvernorat, donnent les Tisserands gagnants dans trois communes sur les six. En Commune I, il a récolté 7 598 voix soit 13 conseillers, 9 127 voix soit 19 conseillers en Commune II et 12 conseillers en Commune V.

    • mercredi 23 novembre
    • 09h20

      Au Mali, le mouvement peul de l’ANSIPRJ (l’Alliance nationale pour la sauvegarde de l’identité peule et la restauration de la justice) a décidé de déposer les armes. Le mouvement qui n’existe que quelques mois a été crée pour mettre fin aux exactions commises contre les peuhls notamment dans la région de Mopti. L’annonce a été faite le week-end dernier par Oumar Aldjana, l’un des leaders du mouvement à plusieurs médias « il avait décidé de déposer les armes et d’intégrer le processus de paix,« On veut passer ce message, dire que pour le moment, l’Alliance nationale pour la sauvegarde de l’identité peule et la restauration de la justice a déposé les armes, et qu’elle s’inscrit dans la logique de la paix. Notre alliance est dans le processus d’Alger. Elle est pour la stabilité du Mali, elle est pour l’intégrité territoriale du Mali.

    • lundi 21 novembre
    • 08h03

      Can 2017 :Alain Giresse, le sélectionneur des aigles du Mali a qualifié les Aigles pour la CAN gabonaise après un parcours quasi parfait (cinq victoires, un nul). Mais au premier tour, face à des adversaires comme le Ghana et l’Égypte, les Maliens sont considérés comme des outsiders…

    • vendredi 18 novembre
    • 10h30

      Agriculture : Production record de riz La campagne rizicole 2016/2017 aura dépassé les espérances, selon le ministère de l’agriculture du Mali. La production a atteint les 2,81 millions de tonnes, soit une hausse de 20% par rapport à la production de la saison précédente. Les prévisions tablaient sur une récolte de 2,71 millions de tonnes de riz paddy.

    • jeudi 17 novembre
    • 10h19

      Les collectifs maliens de France disent non Après la manifestation devant le siège de Radio france internationale (RFI), vendredi 11 novembre pour dénoncer, selon eux, « la manipulation de l’information sur le Mali et l’entretien du mensonge d’État fait par ce média », les collectifs Citoyen Mali et Mains propres des ressortissants maliens de France, organisent un rassemblement le 10 décembre 2016 devant l’ambassade du Mali en France, à Paris de 14 à 16 heures. Selon Tapa Konté du collectif Mains propres, l’objet de ce rassemblement est de dire non à la souffrance des Maliens pour l’obtention de la carte NINA, d’exiger la dissociation de l’obtention du passeport de celle de la carte NINA pour la communauté malienne de France, et enfin de refuser les accords de réadmission UE/Mali sur l’immigration. La manifestation sera sanctionnée par une remise de motion à l’ambassadeur du Mali en France.

    • 08h15

      Entreprendre en Afrique : le Mali classé 22ème Le « Global Entrepreneurship Index 2017 » a été publié ce 13 novembre par le Global Entrepreneurship and Development Institute (GEDI, institution économique privée sise à Londres). Il en ressort un classement des pays où l’entreprenariat s’est le plus développé. Le Mali se classe en milieu de tableau pour ce qui est des pays africains. Ainsi, c’est à la 22ème place sur 36 que se place le pays, alors que sur le plan mondial, c’est une peu flatteuse 119ème place (sur 137) qu’il occupe. En haut du palmarès africain, la Tunisie (42ème mondiale), le Botswana et l’Afrique du Sud. La Tunisie surpasse l’Italie, l’Inde, la Chine et la Russie. Les plus fortes progressions enregistrées par rapport au classement 2016 concernent la Tunisie (+20 rangs), le Ghana (+13 rangs) et le Gabon (+11 rangs). Fait notoire, le géant d’Afrique, le Nigéria, a reculé de plus de 10 points. Sur le plan mondial, les États-Unis conservent la plus haute marche du podium devant la Suisse et le Canada. Le classement Global Entrepreneurship Index se base sur de nombreux critères dont la perception de l’entrepreneuriat par la société, le niveau du risque, la qualité de l’éducation, les compétences en matière de création de start-up, le niveau d’usage d’Internet, le niveau de corruption, la liberté économique et la profondeur du marché des capitaux.

    • mercredi 16 novembre
    • 10h12

      Loi électorale : Depuis quelques temps la prochaine tenue des élections communales fait la une. Ça suscite plusieurs inquiétudes et sur plusieurs points. Notamment sur la loi qui va régir les élections Puisqu’il y a une nouvelle loi électorale qui fut promulguée par le président de la République le 17 octobre 2016.Mohamed Ag Erlaf le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la reforme de l’état s’est exprimé, et d’après lui le choix de l’ancienne loi est assez édifiant. Dans une lettre adressée aux partis politique hier lundi le 14 Novembre le ministre Mohamed Ag Erlaf écrit : « En réponse aux préoccupations exprimées lors de la réunion du cadre de concertation entre le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat et le Président des partis politiques du 7 novembre 2016, j’ai l’honneur de vous informer que l’organisation des élections communales du 20 novembre 2016 se poursuivra sur la base de la loi n°06-44 du 04septembre 2006, modifiée portant loi électorale ».

    • 08h43

      Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, actuellement présent au Maroc pour la grande réunion de la COP22 a été victime d’un malaise vagal. Suite a des rumeurs qui circulaient, un communiqué officiel diffusé mardi soir par la présidence annonçait qu’il a été « victime d’un malaise vagal, suite à une accumulation de fatigue.

    • mardi 15 novembre
    • 19h49

      Le Président du Mali Ibrahim Boubacar Keita a été victime d’un malaise vagal à son arrivée au Maroc où il doit participer au sommet de la COPP22. Le chef de l’Etat malien a eu ce malaise le 14 novembre suite à une accumulation de fatigue, indique la présidence malienne. Il a observé un repos mardi sur le conseil de ses médecins. IBK pourra reprendre ses activités mercredi 16 novembre, selon la présidence du Mali.

    • lundi 14 novembre
    • 12h27

      Al Mourabitoune revendique l’attaque de In-Tahaka Dans la nuit de vendredi à samedi, deux soldats maliens ont été blessés dans l’attaque d’une position de la Garde Nationale, près de Gao. L’attaque a été revendiquée ce week-end par le le groupe Al-Mourabitoune du chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. « Les forces de défense ont mis en déroute les ennemis », avait décalré samedi un haut gradé malien sans donner davantage de précisions.

    • vendredi 11 novembre
    • 13h36

      Le général Amadou Sanogo, sera jugé devant la cour d’ assises de Bamako à partir du 30 novembre . Dans un communiqué le procureur général près de la Cour d’appel a annoncé l’ouverture le 30 novembre d’une session d’assises au cours de laquelle sera évoquée l’affaire Amadou Sanogo et de plusieurs autres accusés d’enlèvement de personnes, assassinat et complicité.

    • jeudi 10 novembre
    • 15h22

      L’AME prône la vigilance L’Association malienne des expulsés a célébré les 5 et 6 novembre, le 20ème anniversaire de sa création. À cette occasion, l’AME a de nouveau affirmé sa mission de veiller aux intérêts des migrants maliens et africains. Elle a dans ce cadre informé de la visite que doit faire le commissaire européen en charge des migrations et des affaires extérieures, Dimitris Avramopoulos le 10 novembre 2016 à Bamako. Selon l’AME, l’objectif de cette mission est d’imposer au Mali la signature d’un accord de réadmission Union européenne-Mali, qui permettrait à l’Europe d’expulser les Maliens sans papiers. L’AME entend mobiliser contre cette visite et annonce un rassemblement devant l’Aéroport international Président Modibo Keïta – Senou pour attirer l’attention de l’opinion sur l’objet de cette visite.

    • 11h21

      Saniyathon, des latrines pour tous L’initiative de Water Aid en partenariat avec la Direction nationale de l’assainissement, du contrôle des pollutions et nuisances (DNACPN) devrait permettre de mobiliser 75 millions de francs CFA pour construire 1 000 latrines dans la région de Koulikoro. L’objectif est de donner l’accès aux populations des zones rurales à des toilettes décentes et lutter contre la défécation à l’air libre. Ce téléthon se déroulera le 12 novembre prochain et sera diffusé sur la chaine nationale ORTM.

    • 09h20

      Le TP Mazembe remporte la coupe CAF Le Tout-Puissant Mazembe, au sein duquel évoluent les Maliens Salif Traoré et Adama Traoré, a remporté la 13ème édition de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) dimanche 6 novembre, en disposant du Mouloudia Olympique de Béjaia. Pour s’adjuger le trophée, les Congolais du TP Mazembe ont étrillé les Algériens de Béjaia FC sur le score de 4 à 1, à l’issue de ce match retour. À l’aller, les deux équipes s’étaient quittées sur un match nul (1-1). Quintuple vainqueur de la Ligue des champions CAF, détenteur de trois Supercoupes et d’une Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe, les Corbeaux de Lubumbashi vont ainsi exhiber dans leur vitrine un dixième titre continental.

    • 08h18

      Le PACP tire les leçons de 2013 Le Parti action civique et patriotique (PACP) a engagé une série de rencontres avec la classe politique et différentes organisations en vue de s’imprégner davantage des réalités politiques du pays. Le parti créé par Yeah Samaké semble avoir tiré les leçons de l’échec de 2013 et renforce sa connaissance du terrain. C’est dans ce cadre que le PACP a été successivement reçu par le parti Fare Anka Wuli le 2 novembre et Yèlèma le 7 novembre. La délégation, conduite par le Dr Oumar Keïta, président, a rencontré les présidents respectifs de ces formations, Modibo Sidibé et Moussa Mara. Les échanges ont, entre autres, porté sur la gouvernance, la sécurité et les élections communales. « La série de rencontres que nous venons de commencer rentre dans le cadre des concertations politiques par rapport aux questions cruciales de la nation malienne », a expliqué Oumar Keita. « Nous allons continuer ces échanges avec d’autres formations, telles que l’URD, dans les prochains jours », a-t-il précisé.

    • mercredi 09 novembre
    • 03h59

      Après l’Ohio, Donald Trump remporte un deuxième Swing State : la Floride avec ses 29 grands électeurs. Il compte désormais 197 voix, contre 131 pour Hillary Clinton.

    • 01h35

      Donald Trump a remporté une large victoire dans le Tennessee, avec plus de 70% des votes. Cet Etat lui permet d’empocher 11 grands électeurs supplémentaires. Dans la foulée, il a gagné l’Alabama (à 62,6%, contre 36,4% pour Hillary Clinton). Son compteur grimpe donc à 60, contre 44 grands électeurs pour Hillary Clinton. 

    • 01h07

      Hillary Clinton remporte les États suivant: Illinois, New Jersey, Massachusetts, Maryland, Rhode Island, Delaware et passe pour le moment à 44 grands électeurs contre 31 pour Donald Trump

    • 00h21

      Le candidat républicain Donald Trump le candidat républicain a remporté les États de l’Indiana avec 61,7% des suffrages et du Kentucky (65,3%) et la Virginie Occidentale 51,1% des suffrages, selon les premières projections. L’Indiana permet à Donald Trump d’engranger 11 grands électeurs et le Kentucky 8 et la Virginie Occidentale 5 grands électeurs . Hillary Clinton quand à elle remporte le Vermont, ce qui lui rapporte 3 grands électeurs.a remporté les États de l’Indiana avec 61,7% des suffrages et du Kentucky (65,3%) selon les premières projections. L’Indiana rapporte à Donald Trump 11 grands électeurs et le Kentucky 8. Si Hillary Clinton remporte le Vermont, ce qui paraît acquis, elle aura glané de son côté 3 grands électeurs

    • 00h14

      Selon les premières tendances, Donald Trump le candidat républicain aurait remporté les États due l’Indiana et du Kentucky, tandis que Hillary Clinton remporterait le Vermont.

    • dimanche 06 novembre
    • 19h42

      Une série d’attaques asymétriques a frappé ce matin les forces armées maliennes et celles de la Minusma dans le nord et le centre du pays. Le camp de la garde nationale de Gourma Rharous dans la région de Tombouctou a été attaqué par des assaillants non identifiés. Le bilan fait état de 3 véhicules emportés et 4 autres brûlés dont 1 camion. Un peu plus au centre dans la région de Mopti, 7 soldats de la Minusma ont également été grièvement blessés ce matin suite à l’explosion de leur véhicule qui a sauté sur une mine dans la localité de Douentza.

    • jeudi 03 novembre
    • 14h50

      Ménaka : dans le cadre du renforcement de son dispositif et de sa présence au Mali, la Minusma a installé une nouvelle base à Ménaka.

    • 14h31

      Émergence : les pistes de Cheikhna Bounajim Cissé Le dernier ouvrage de l’économiste malien Cheikhna Bounajim Cissé, banquier de profession, vient de paraitre. Il s’agit d’un essai de 736 pages intitulé « Construire l’émergence, Un pari pour l’avenir ». Paru aux Editions BoD, l’ouvrage s’articule autour de 12 axes d’action et 100 propositions pour booster le financement de l’économie, qui depuis les indépendances, malgré les sommes colossales englouties, n’a pas encore permis aux États africains d’offrir un développement équitablement réparti, ni d’être indépendants de l’aide occidentale.

    • 12h04

      Gaspi en tournée internationale Il y a quelques mois, le rappeur Gaspi faisait son entrée dans l’écurie Keyzit en signant un contrat pour la gestion de sa carrière internationale. Il y rejoignait Sidiki Diabaté, Tal B et Memo All Star qui évoluent déjà sous ce label. Les premiers fruits de cette collaboration s’annoncent pour Gaspi, qui doit s’envoler pour une grande tournée qui le conduira le 5 novembre à New York et le 12 novembre à Paris. Le chef de la Wara gang est par ailleurs en pleine préparation de son prochain opus, « Caméléon », dont la dédicace est prévue pour le 1er janvier 2017 au Stade omnisports Modibo Keïta de Bamako.

L’Hebdo - édition du 21.03.2019
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité