L’info en continu

    • jeudi 22 septembre
    • 11h07

      Déguerpissement des petites stations : Quelles pertes pour l’économie ? Commencée le 28 juillet 2016, l’opération de libération des voies publiques à Bamako se poursuit, avec désormais dans le viseur des autorités, les petites stations d’essence. La plupart d’entre elles ont poussé un peu partout, et très généralement de façon anarchique. Le 30 septembre est le dernier délai donné aux propriétaires pour quitter les lieux, au risque de subir le même sort que les occupants de la voie publique. Au total, 352 points de vente seront concernés par ladite opération, qui risque d’avoir de fortes répercussions en ce qui concerne l’emploi. On estime à 3 904 le nombres d’employés directs qui se retrouveront au chômage. « C’est une politique contre les intérêts du peuple, au moment où le pays est confronté au défi majeur de la création d’emplois et de richesses pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens », explique Ousmane Dao, président de l’Association de revendeurs de carburant. Aujourd’hui, les professionnels du secteur demandent l’annulation pure et simple de cette décision qui, selon eux, va davantage asphyxier l’économie malienne. « Je paye plus de 20 millions d’impôt à l’État chaque année, et j’emploie directement dix personnes », souligne Sine Keïta, propriétaire d’une station. « Nos stations qui représentent plusieurs milliards de francs sont depuis quelques temps dans la ligne de mire du néocolonialisme français et comme le Mali n’aime pas l’argent, la France est là ! », conclu M. Dao. Une allusion à peine voilée à Total, entreprise française, et premier distributeur de carburant au Mali…

    • 11h06

      Pamela Badjogo en finale du Prix découvertes RFI 2016 « Salut mes gens, je suis finaliste du prix RFI, et je suis fière de représenter mes 2 pays : le Mali et le Gabon », pouvait on lire ce 19 septembre sur la page Facebook de l’artiste musicienne Pamela Badjogo, qui fait partie des 10 finalistes du Prix découvertes RFI 2016, dont le jury se réunira le 4 novembre prochain, sous la présidence du rappeur Kerry James. Née au Gabon et installée au Mali depuis 2005, elle arrive la 2ème lors de la 1ère édition de l’émission de télé-réalité Case Sanga, avant de devenir choriste pour de nombreux artistes africains, et d’intégrer le collectif les Amazones d’Afrique. Son premier album, Mes couleurs, est sorti en janvier 2016. Les internautes peuvent voter pour elle jusqu’au 19 octobre.

    • 11h04

      Cheick Diallo sous la griffe Adidas Cheick Diallo, basketteur de 2,06 mètres, joueur de la NBA au sein des Kansas Jayhawks, fait partie des nouveaux membres de l’équipe Adidas depuis le 17 septembre. À 19 ans, seul Malien dans la liste des sept athlètes, Cheick Diallo apportera sa touche à l’image de la prestigieuse marque allemande, à travers ses performances déjà hautement saluées. Entre autres, il conseillera la marque aux 3 bandes pour la création de nouvelles chaussures et vêtements. Ce contrat est un énorme coup de pouce à la promotion du jeune basketteur, au seuil de sa carrière en NBA. Adidas prévoit également d’en faire l’une des vedettes de ses prochaines campagnes publicitaires, et de l’intégrer aux tournées mondiales de promotion. Pour Jérôme Hilary, ami et manager du jeune prodige, c’est la « plus belle des récompenses » à laquelle pouvait rêver, à son âge, Cheick Diallo.

    • 11h02

      Forum d’entente à Gao Du 25 au 27 septembre, se tiendra le « Forum d’entente de Gao ». Organisée par la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance (CMFPR) et les chefferies traditionnelles, cette rencontre vise à discuter des voies et moyens pour atteindre la paix au Mali, où la mise en œuvre de l’accord de paix suscite encore des blocages. Certaines dispositions, comme l’installation des autorités intérimaires, font l’objet de rejet, notamment à Gao. À cela s’ajoute la recrudescence des combats entre la Plateforme et la CMA pour le contrôle de Kidal.

    • 11h01

      IBK à New York Le président Ibrahim Boubacar Keïta participera ce 23 septembre à New York à une réunion ministérielle sur la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali. La rencontre vise à consolider l’engagement de la communauté internationale et à accélérer la mise en œuvre de l’accord, dont certaines mesures tardent à se concrétiser, rendant difficile l’atteinte d’une paix durable. Cette rencontre de haut niveau « permettra de souligner les lacunes qui subsistent en termes de capacités militaires de la MINUSMA et d’explorer diverses stratégies afin que la mission soit adéquatement équipée pour s’acquitter pleinement de son mandat et soutenir les partenaires maliens dans la mise en œuvre de l’accord », explique Radhia Achouri, porte parole de la MINUSMA.

    • 10h58

      Aéroport : nouveau terminal en novembre La nouvelle a été annoncée par le ministre de l’Équipement, des Transports et du Désenclavement, qui a effectué le samedi 17 septembre, une visite à l’Aéroport International Président Modibo Keïta – Sénou. À cette date, le niveau global d’exécution est de 90%, pour un délai consommé de 93%, a pu constater le chef de département. La réception provisoire du site est prévue pour le mois de novembre 2016, et l’ouverture officielle courant janvier 2017. Cette nouvelle infrastructure devrait permettre d’accueillir jusqu’à 1,5 million de passagers par an, pour une surface de 15 000 m2. Le coût total atteint plus de 244 milliards, en majorité financés à partir de 2010 par les États-Unis, puis en 2015 par un prêt de la BID.

    • mercredi 21 septembre
    • 15h59

      Mali : Deux syndicats de la santé observent une grève de 48 heures : Les responsables du syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille (SNS-AS-PF) et ceux du syndicat autonome des cadres médicaux (Synacam) observent une grève de 48 heures depuis mardi 20 septembre sur toute l’étendue du territoire national. Ils revendiquent la valorisation de la fonction socio-sanitaire par l’adoption d’un plan de carrière, d’un plan de motivation et d’un plan de formation continue pour les travailleurs des trois départements ainsi que le maintien du concours professionnel d’entrée à l’institut national des travailleurs sociaux. Le maintien et le renforcement de l’Usine malienne des produits pharmaceutiques (UMPP), l’augmentation du taux de la prime de fonction spéciale et de la prime de garde au niveau des structures qui assurent la garde, le maintien et l’extension des ristournes à toutes les structures génératrices de ressources, la prise en charge à 100% des soins médicaux des travailleurs socio- sanitaires et de la promotion de la famille en application des décrets 002/311 du 4 juin 2012.

    • lundi 19 septembre
    • 11h30

      Regain de tension à Kidal : Le GATIA récupère une importante base de la CMA. Le vendredi 16 septembre 2016, les combats ont opposés le GATIA et la CMA à Intachdayte, une localité située à moins d’une centaine de kilomètres au nord-est de Kidal. Le bilan fait état de plusieurs morts du côté des ex-rebelles et de nombreux matériels militaires saisis par les hommes du général Gamou, rapporte le quotidien l’Indépendant. La localité est actuellement sous le contrôle du GATIA qui a réussi à déloger les éléments de la CMA.

    • vendredi 16 septembre
    • 15h54

      Rentrée 2016, campus Mali ouvert du 19 septembre au 20 novembre: le lancement officiel de l’inscription en ligne des bacheliers de l’année 2016 a été effectué ce vendredi au ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Cette année ce sont plus de 25 000 bacheliers qui sont invités à s’inscrire entre le 15 septembre et le 30 novembre 2016 via la procédure en ligne. Les bacheliers peuvent le faire via un téléphone, tablette ou un ordinateur. Les paiements peuvent se faire par Orange Money ou Mobicash. La procédure est ouverte dès aujourd’hui. Chaque bachelier doit au préalable avoir une adresse mail et un numéro de téléphone pour l’inscription en ligne.

    • 12h36

      Le Chef de l’État Ibrahim Boubacar Keita a reçu l’ancien ministre et chef du parti CNAS FASO HERE, Soumana Sacko, hier, jeudi 15 septembre, au palais de Koulouba, dans le cadre de la série de rencontre avec les acteurs politiques de l’opposition.

    • 11h05

      Ras Bath : Les avocats de l’animateur malien, Ras Bath, sont parvenus à obtenir, jeudi 15 septembre, une “levée partielle” de son contrôle judiciaire. Mohamed Youssouf Bathily, “Ras Bath”, est désormais libre de se promener dans toutes les communes du district de Bamako.

    • jeudi 15 septembre
    • 16h35

      Processus de paix : 11ème  édition La onzième session du comité de suivi de l’Accord pour la paix  et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger se tiendra à Bamako le 21 septembre prochain. Au cœur des discussions, est prévu une présentation par le gouvernement des suites données aux recommandations formulées lors de la dixième session du CSA, notamment en ce qui concerne la mise en place des autorités intérimaires et des patrouilles mixtes. En soutien au processus de paix, une réunion ministérielle sur la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la Réconciliation  au Mali  se tiendra  à New York le 23 septembre 2016, au siège des Nations Unies.

    • 16h04

      Mali prévoit une production record de coton de plus de 650.000 Tonnes. La Société malienne d’État pour le développement des textiles (CMDT) a déclaré mercredi 14 septembre que le Mali prévoit de frapper un record de plus de 650.000 tonnes de production de coton cette annéeaprès que les agriculteurs ont augmenté leur zone de croissance de 14 pour cent.

    • 16h04

      La Russie va exporter des hélicoptères dans quatre pays africains dont le Mali: La Russie va exporter régulièrement des hélicoptères de type Mil Mi-8/17 et Mi-24/35 35 hélicoptères pour l’Angola , le Mali , le Nigeria et le Soudan , a déclaré Yury Demchenko , le chef de la délégation pour les armes exportateur russe , Rosoboronexport , à l’ Afrique Aerospace et Défense Expo , qui a ouvert en République sud-africaine mercredi.

    • 15h17

      Banque Atlantique lance l’offre Opérations Bancaires: En partenariat avec Orange Mali, la Banque Atlantique a lancé un nouveau service « Opération Bancaire » ce jeudi 15 août. Le service facilite l’approvisionnement du compte Orange Money à partir d’un compte bancaire et de transférer de l’argent du compte Orange Money vers un compte bancaire. La Banque Atlantique est la deuxième banque a signé un partenariat de ce genre avec Orange Money après Ecobank.

    • 14h58

      Accord de paix : La 11ème session du Comité de Suivi de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger se tiendra à Bamako le 21 septembre prochain, annonce la MINUSMA lord de son point de presse hebdomadaire. L’agenda prévoit une présentation par le Gouvernement des suites données aux recommandations formulées lors de la dixième session du CSA, notamment en ce qui concerne la mise en place des autorités intérimaires et des patrouilles mixtes.

    • 14h49

      La Banque Mondiale fait sa revue: La Revue de la performance du portefeuille de projets et programmes financés par la Banque Mondiale au Mali se tient à l’Hotel Salam de Bamako. La rencontre a pour objectif de poser un diagnostic et de proposer des solutions innovantes afin de rendre l’appui de la Banque Mondiale au Mali plus effectif. La cérémonie d’ouverture a servi de cadre à la signature d’un accord de financement additionnel de 50 millions de dollars US pour le projet d’alimentation en eau potable de Kabala.

    • 10h00

      Adama Traoré joue sa première Ligue des champions Adama Traoré disputera sa première phase de poule de l’UEFA Champions League 2016, qui débute cette semaine. Après avoir échoué à l’étape des barrages face à Valence (Espagne) lors de la dernière saison, Adama et ses collègues de l’AS Monaco ont fini 3ème de la Ligue 1 française. Le club se qualifie ainsi pour la phase de poules. Dans la poule E, en compagnie de Tottenham, du CSK Moscou et du Bayer Leverkusen, les chances de l’AS Monaco semblent grandes avec la présence du milieu de terrain malien. Transféré de Lille à Monaco il y a deux saisons, Traoré réalise ainsi un rêve d’enfant : « c’était un rêve pour moi depuis tout petit de jouer cette grande compétition », a-t-il confessé. Reste à espérer que les monégasques se qualifient pour les phases finales de l’UEFA Champions League

    • 09h34

      Le lieutenant – colonel Cyril Lordanow, adjoint au commandant de l’opération Barhkhane a déclaré hier sur les ondes de la radio Mikado FM, que Barkhane frappera tous ceux qui sont proches des terroristes : « Nous frapperons des éléments incontrôlés de la CMA ou de la Plateforme qui ont des relations ambigües avec des terroristes » a-t-il dit.

    • 09h19

      Rencontres Africa 2016 La première édition de ce grand rendez-vous se tiendra les 22 et 23 septembre à Paris. 800 entreprises de premier plan seront présentes, ainsi que des dirigeants d’entreprises africaines, françaises et internationales, des financiers et décideurs politiques. L’objectif principal est de favoriser les réseaux et les partenariats économiques entre entreprises africaines et françaises. Un contenu à forte valeur ajoutée sera produit et repris pour la grande conférence des chefs d’États africains et français à Bamako en janvier 2017.

    • 09h15

      Coris Bank en route pour la Bourse Le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF) a autorisé le 8 septembre l’offre publique de vente des actions de Coris Bank International et ouvre ainsi la voie au jeune groupe, pour une entrée à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). L’opération qui porte sur 20% du capital, devra être lancée d’ici la fin octobre et sera menée par Coris Bourse et les SGI agréées de l’UEMOA. Créée en 2008 et troisième banque du Burkina en terme de total bilan, Coris Bank International (CBI) compte des filiales en Côte d’Ivoire, au Mali et au Togo.

    • 09h14

      Investir dans l’agriculture malienne : la diaspora en forum L’association Initiative agricole pour le Mali en France (INAGRIM) et le Service international d’appui au développement (SIAD), œuvrant en France et au Mali pour faciliter l’investissement de la diaspora dans un développement agricole endogène et durable, ont lancé le 10 septembre la 4ème édition du Forum sur l’agriculture et la sécurité alimentaire au Mali, qui se tiendra le 29 octobre à la salle des fêtes de la mairie de Montreuil. Soutenue par cette ville où vivent de nombreux Maliens et l’Ambassade du Mali en France, cette rencontre a pour objectif de faire participer la diaspora malienne à la sortie de crise et au décollage économique du pays. L’accent sera mis sur la présentation des filières agricoles et les enjeux qui y sont associés, afin de répondre au thème de cette année : « Comment investir dans les filières porteuses de l’agriculture au Mali ? » Plusieurs tables rondes permettront à des experts, des entrepreneurs, des responsables institutionnels et des représentants de coopératives agricoles d’échanger sur le thème de l’agriculture au Mali.

    • 08h30

      Biennale artistique et culturelle finalement à Bamako La Biennale des arts et de la culture du Mali, manifestation culturelle qui regroupe les jeunes de toutes les régions, devait reprendre cette année avec une édition dans la Venise malienne. En raison de l’insécurité dans la zone, ce sera finalement Bamako qui accueillera les festivaliers du 24 au 31 décembre prochain.

    • 08h12

      Ali Nouhoum Diallo, rassembler pour diviser Alors que les Maliens espèrent un retour progressif de la paix et de la sécurité sur l’ensemble du territoire national, on assiste à la prolifération de groupes armés à connotation ethnique. Ainsi, le samedi 10 septembre, c’est à une sortie plutôt remarquée que s’est livré par le Pr Aly Nouhoum Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale (1992-2002), en annonçant la création d’une nouvelle coordination de toutes les associations peules. Ses membres seraient des cadres et sympathisants de la culture peule occupant ou ayant occupé des postes à responsabilité au Mali. Des mouvements qui pourraient développer des thèses indépendantistes au centre du Mali à en croire le Professeur Diallo. L’objectif visé est de faire front commun contre l’armée malienne, que la coordination estime être à l’origine d’exactions commises contre des civils peuls. Une accusation balayée d’un revers de main par un officier de l’armée qui traite ces propos de fallacieux et non fondés. « Ils se trompent de combattant et d’adversaires. L’armée a besoin d’une franche collaboration avec les populations civiles pour faire face aux ennemis communs qui sont les terroristes, et non de la mise place d’un mouvement armé », a-t-il ajouté.

    • 08h09

      Grève du SYNAPRO à compter du 15 septembre Lors d’un point de presse le week-end dernier, le Syndicat national de la production (SYNAPRO) de l’Institut d’économie rurale (IER) a annoncé qu’il entamera une grève de 48 heures à partir du jeudi 15 septembre 2016. Il revendique notamment la régularisation de la situation administrative de tout le personnel fonctionnaire détaché mis à la disposition de l’IER, et la résolution définitive de la pression foncière sur les parcelles d’expérimentation agricole. Il y a quelques années, les travailleurs de l’IER avaient dû hausser le ton pour sauver le centre de Sotuba, pris d’assaut par les spéculateurs immobiliers.

    • 07h30

      Assemblée nationale : décès d’un 6ème député L’Assemblée nationale du Mali est encore en deuil. Le député Hamadoun Yaranangoro dit Djoro de l’Alliance pour la démocratie au Mali – Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ), élu à Mopti, est décédé en France le 12 septembre 2016, le jour de l’Aid el-Kébir, des suites d’une longue maladie. Âgé de 57 ans, il est le 6ème député qui perd la vie à l’Assemblée nationale en l’espace de trois ans. Une 6ème élection législative partielle devra donc être organisée dans les trois mois dans la circonscription électorale de Mopti pour pourvoir le siège vacant. De quoi relancer les débats sur la suppléance, particulièrement dans le contexte du processus de révision de la Constitution qui est en cours. Depuis l’installation de la 5ème législature en janvier 2014, 6 députés ont été rappelés à Dieu. Il s’agit de Halidou Bonzeye (député Asma-CFP d’Ansongo), Oumou Simbo Keïta (député RPM en Commune V du district de Bamako), Dramane Goïta (député ADEMA de Yorosso), Sidy Fomba (député Yéléma de Barouéli), Schadrac Kéïta (député MIRIA de Tominian) et Hamadoun dit Djoro Yaranangoro (député ADEMA de Mopti).

    • mercredi 14 septembre
    • 13h35

      Fin de mission au Mali pour celui qui était un personnage de Bamako. Gilles Huberson, ambassadeur de France, quitte son poste après plus de trois ans de services. Nommé ambassadeur en avril 2013, trois mois après le déclenchement de l’opération Serval militaire française, il a été au cœur des événements. Il dit être optimiste de la mise en œuvre de l’accord de paix : «J’ai confiance dans la mise en œuvre de l’accord de paix. Il faut avoir confiance. Ça va marcher », a- t-il dit sur RFI.

    • 08h40

      Mali : « Petit Guimba » déféré à la prison centrale Le jeune artiste comédien, Youssouf Kéita, appelé « Petit Guimba », qui aurait intentionnellement renversé avec sa voiture un ressortissant libanais notamment le grand frère d’Hassan Hawil, a été déféré hier à la prison centrale de Bamako après une brève comparution au tribunal de première instance de la Commune V. L’incident s’est produit la nuit du 9 septembre devant le supermarché, Coin Paradise dont le Libanais est propriétaire.

    • samedi 10 septembre
    • 01h31

      Centre Mali : Trois véhicules de la garde nationale sont tombés dans une embuscade vendredi matin. Les militaires assuraient la protection d’un convoi sur la route entre Douentza et Gao. L’attaque a eu lieu vers Boni, dans le centre du pays. Une ville déjà prise pour cible la semaine dernière par des assaillants encore non identifiés. Les combats ont été violents, plusieurs soldats de la garde nationale sont morts, d’autres grièvement blessés. Tous ont été pris en charge par des renforts de l’armée, envoyés depuis Boni. Des renforts qui procèdent depuis vendredi au ratissage de la zone.

    • jeudi 08 septembre
    • 09h59

      Tiken Jah, entrepreneur Promoteur du studio et espace musical Radio libre à Bamako au Mali où il vit depuis plus de 10 ans, le célèbre reggae man ivoirien, Tiken Jah Fakoly, a récemment investit dans son pays. L’artiste, après les plantations dans sa région d’origine, Odienné, vient de mettre en place un studio d’enregistrement, une salle de répétition et une agence de communication à Abidjan. Et Tiken Jah ne compte pas s’arrêter là : tout comme son aîné Alpha Blondy, qui a créé la radio Alpha Blondy FM, il pense activement à émettre sur les ondes. Ces différentes structures sont logées au domicile du chanteur situé à Yopougon, quartier Maroc.

L’Hebdo - édition du 12.09.2019
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité