L’info en continu

    • jeudi 03 décembre
    • 12h34

      Gestion Covid-19: « L’incidence des nouvelles contaminations est beaucoup plus élevée que celle observée il y a 2 ou 3 mois », admet le Docteur Malick Koné, chef du Département des opérations d’urgence à l’Institut national de la santé (INSP). S’il n’existe pas encore d’explication concrète à cette recrudescence, des hypothèses sont avancées. La première est le relâchement visible dans le respect des mesures barrières, y compris dans les structures de santé, déplore un responsable sanitaire. Des mesures qui sont pourtant « très importantes », insiste le Dr Koné. La réouverture des frontières terrestres et aériennes du Mali avec ses voisins et le reste du monde est aussi l’un des facteurs évoqués. Enfin la « baisse des températures de façon globale, une période généralement propice aux infections respiratoires aigües », ajoute le Dr Koné. Au 22 novembre 2020, 18 pays africains avaient signalé une augmentation de plus de 20% au cours des sept jours précédents, selon l’Organisation mondiale de la santé, Région Afrique. Et, pour « contenir une éventuelle deuxième vague en Afrique », les autorités sanitaires du continent ont émis, lors de la 70ème session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique, le 25 novembre 2020, le souhait « crucial de lutter contre la complaisance dans l’observation des mesures préventives contre la Covid-19 en renforçant la communication et la surveillance épidémiologique ». (à lire sur le site)

    • 12h32

      Avec 161 décès et 4 762 cas à la date 1er décembre 2020 au Mali, l’augmentation significative du nombre des nouvelles contaminations au coronavirus est spectaculaire. Plusieurs dizaines de cas sont enregistrés chaque jour depuis quelques semaines. Une inquiétante réalité, qui contraste avec la très faible observation des mesures de prévention jusque là indispensables pour éviter la propagation de la maladie. Réticence des populations ou absence de stratégies pour faire adhérer celles-ci aux mesures nécessaires à leur propre protection, les autorités n’ont pas encore trouvé la voie pour faire face à la menace Covid. (L’intégralité à lire sur notre site)

    • 09h43

      Sécurité – Soutien à la police des forces conjointes du G5 Sahel au Mali : l’Union Européenne débloque la somme 2,2 milliards de FCFA

    • 09h42

      Politique – Conclave des ex-rebelles à Aguel-Hoc : La CMA et la plateforme du 14 juin signent un accord pour coordonner leurs actions

    • 09h41

      Selon une information relayée par la presse, le groupe européen Airbus a annoncé le 2 décembre 2020 que le ministère de la Défense du Mali a placé “une commande ferme” pour un avion de transport tactique C-295 supplémentaire (l’armée de l’air malienne en exploite un depuis décembre 2016) qui devrait être livré “en 2021”.

    • 09h39

      Paix et réconciliation nationale à Niono : Komane Tanapo trouve une trêve de dix (10) jours entre les belligérants

    • 09h37

      Distinctions : Le Groupe Ecobank remporte des trophées décernés par Emea Finance, The Banker et Global Finance

    • 09h35

      Zone Uemoa : Le taux d’inflation en glissement annuel estimé à 3,4% à fin octobre 2020

    • 09h31

      La Force de la MINUSMA a lancé l’opération URBANCONTROL qui vise à protéger la population contre les groupements terrorists dans les villes de #TESSALIT, AGUELHOK et KIDAL. Le but et aussi de rétablir la paix et la sécurité dans le nord du Mali.

    • 09h28

      Accroître la résilience des PME. Les startups maliennes contribuent depuis quelques années à apporter des innovations dans de nombreux domaines. Comme des produits et services qui s’adaptent aux besoins des consommateurs. Ces « petites » entreprises tendent largement vers un développement plus durable mais sont confrontées à de multiples défis, dont celui d’accéder aux marchés. C’est pour les aider à établir ce contact indispensable à leur essor que le Petit marché du Made in Mali a vu le jour. Pour la deuxième fois cette année, il réunira des acteurs économiques au Mémorial Modibo Keita, du 4 au 6 décembre 2020.

    • mercredi 02 décembre
    • 15h16

      Société – Village de N’Golobougou: la SONATAM réalise un forage pour 16 millions de FCFA

    • 15h13

      Patrimoine culturel – Destruction des mausolées de Tombouctou: la réparation pour les victimes prévue en janvier

    • 15h07

      Le projet CaSSECS, un nouveau projet dédié aux éleveurs du Sahel. Il cible principalement les systèmes d’élevage (agro)pastoraux des ruminants tels que les bovins, ovins et caprins. L’objectif est d’améliorer l’évaluation du bilan carbone des systèmes d’élevage (agro)pastoraux pour mieux quantifier leurs impacts sur le changement climatique et élaborer des politiques d’élevage adaptées au Sahel.

    • mardi 01 décembre
    • 18h55

      Le conflit, l’insécurité, la pandémie de Covid-19 et la détérioration des conditions économiques entraînent une augmentation de la traite des enfants, du travail forcé et du recrutement forcé par des groupes armés au Mali, met en garde ce jour le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

    • 18h18

      Tunisie : Partner Investment se renforce dans le capital de la Société immobilière tuniso-saoudienne

    • 17h54

      Enrôlement – Le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation lance une opération spéciale d’enrôlement et de retrait des fiches descriptives individuelles, dans les centres principaux d’état civil du District de Bamako, la mairie du District de Bamako ainsi que le Gouvernorat du District de #Bamako, du 1er au 31 décembre 2020. Cette opération a pour but de collecter les données biométriques des jeunes âgés de 15 ans et plus figurant dans la base de données du #RAVEC et ne disposant pas de photos et d’empreintes digitales. Les personnes non enregistrées dans le #RAVEC seront enrôlées afin de faciliter la délivrance de fiches descriptives individuelles et leur inscription sur les listes électorales.

    • 17h49

      Insécurité : Braquage d’un bureau de transfert d’argent aux 1008 logements Bamako 1er Déc (AMAP) Quatre individus armés, circulant à moto, ont attaqué, mardi, le bureau de transfert d’argent Western union de la Banque de développement du Mali (BDM), à la Cité 1008 logements de Yirimadio, annonce un communiqué de la direction générale de l’institution bancaire. Les malfrats, qui son arrivés dans les locaux, aux environs de 11 heures, n’ont pu emporter que « quelques liquidités disponibles tout en saccageant le bureau », sans faire de victime, selon la même source. Les bandits ont brutalisé le garde en faction ainsi que l’opératrice du jour. La BDM rassure que « tous les moyens sont mis en œuvre pour retrouver les assaillants et sécuriser davantage l’ensemble du réseau de la banque ». MD (AMAP)

    • 12h41

      Actes civilo-militaires à Tombouctou : Les FAMa offrent des vivres aux populations vulnérables.

    • 12h36

      Politique – Le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation lance une opération spéciale d’enrôlement et de retrait des fiches descriptives individuelles, dans les centres principaux d’état

    • 12h34

      Environnement – Occupations illicites de la forêt classée de la Faya: La ministre de l’Environnement met en garde les spéculateurs fonciers.

    • 12h31

      Minusma – À Mopti, les enfants appellent à plus d’actions en faveur de ceux qui vivent dans les zones de crise.

    • 12h26

      Coopération – A la suite des attaques djihadistes contre des camps de la force française Barkhane et de la mission des Nations Unies au Mali, le chef de cette mission, Mahamat Saleh Annadif a condamné les attaques et a réitéré la détermination de la Minusma à mener à bien son combat pour la paix.

    • 10h00

      Monde et crise sanitaire – L’ONU et ses partenaires ont publié un plan de réponse humanitaire dans un contexte où la Covid-19 fragilise de plus en plus la planète. 235 millions de personnes à travers le monde auront besoin d’aide humanitaire et de protection en 2021 – une augmentation de 40 pour cent en un an. Les plans de réponse coordonnés par l’ONU présentés aujourd’hui visent à aider 160 millions de personnes ayant le plus besoin d’assistance vitale. Le coût est estimé à 35 milliards de dollars. Cinquante-six pays touchés par des crises humanitaires ainsi que les retombées de la pandémie sont concernés par ces plans. Le Secrétaire général de l’ONU appelle le monde à se tenir aux côtés des personnes les plus affectées dans cette période extrêmement sombre.

    • 09h46

      Santé – Le 1er décembre de chaque année, a lieu la journée mondiale de lutte contre le SIDA. Pour l’édition 2020, le thème retenu est « Solidarité mondiale et responsabilité partagée ». 6 millions de personnes vivant avec le VIH n’ont aucun accès à un traitement. Dans 26 pays, les adolescents doivent avoir une autorisation pour obtenir un moyen de contraception (dont les préservatifs)100 millions de personnes, chaque année, pour payer leurs soins de santé, tombent dans l’extrême pauvreté.Il existe des lois pénalisant les rapports sexuels entre personnes de même sexe dans 68 pays. 34 millions de jeunes filles d’Afrique subsaharienne n’avaient pas accès à une éducation secondaire en 2018.

    • lundi 30 novembre
    • 21h35

      L’adressera à la nation annoncée ce lundi 30 Novembre 2020 à 20 heures sur la chaîne nationale n’a pas eu lieu. L’annonce a été faite plutôt dans la journée sur la page Facebook et le compte Twitter de la Présidence.

    • 17h28

      Le Président de la Transition, Bah N’DAW, s’adressera à la nation ce lundi 30 Novembre 2020 dans le journal de 20h de l’ORTM. L’annonce a été faite sur la page Facebook et le compte Twitter de la Présidence.

    • 17h25

      Crise sanitaire et économie – Comme beaucoup d’autres domaines d’activités touchés par la Covid-19, le secteur industriel malien est fortement impacté par la crise sanitaire mondiale. Des ruptures d’approvisionnements en matières premières à la fermeture de certaines unités, l’impact est majoritairement négatif. Sur le plan général, à en croire une analyse rapide des impacts socio-économiques de la Covid-19 au Mali, il est « désastreux pour le Mali », avec une croissance très en baisse attendue en 2020.

    • 17h17

      Site aurifère de Diba : Altus entreprend des forages Altus Strategies lance un programme de forages à circulation inverse de 10 000 m sur son projet de site aurifère de Diba, à Keniéba, dans la région de Kayes. L’entreprise veut améliorer l’estimation des ressources minérales de ce projet, ainsi que les résultats de l’évaluation économique préliminaire. Le programme annoncé ce 17 novembre 2020, permettra à la junior minière Altus Strategies de mener une campagne d’exploration qui permettra non seulement de vérifier le potentiel de la ressource déjà identifiée, pour une extension possible, mais aussi pour cinq cibles prioritaires situées chacune à moins de 3 km de la ressource actuelle, ont précisé ses responsables. Les résultats du programme devraient être disponibles d’ici quelques semaines et permettront de mettre à jour l’estimation des ressources minérales et l’évaluation économique préliminaire, ont indiqué les responsables de la société. « Nous sommes heureux d’annoncer le début d’un important programme de forage sur notre projet aurifère Diba, détenu à 100%, dans l’ouest du Mali », a déclaré Steven Poulton, Directeur général d’Altus. Le programme de forages prévu sera entrepris par Capital Drilling Limited et comprendra 120 trous sur environ 10 000 m. Selon les premiers résultats obtenus, le site abrite des ressources « indiquées » de 4,8 millions de tonnes à une teneur de 1,39g/t d’or, tandis que 5,4 millions de tonnes de ressources titrant 1,06g/t d’or sont classées dans la catégorie dite « inférée ». L’évaluation économique préliminaire prévoit un investissement de 20 millions de dollars pour concrétiser ce potentiel, avec une production annuelle de 59 000 onces sur 39 mois. Fatoumata Maguiraga

    • 16h56

      People – Les chiffres donnent le tournis : quatre jours après sa sortie, AYA, son troisième opus, a été téléchargé plus de 12 millions de fois sur la plateforme Spotify, devenant ainsi le troisième album le plus écouté au monde devant celui du groupe AC/DC, selon des chiffres communiqués par la plateforme.

    • 15h24

      Le Ministère de la communication et de l’économie numérique informe l’opinion nationale qu’en raison de la découverte d’un cas suspect de COVID-19 au département, le Ministre Hamadoun TOURE a instruit de : 1. Procéder à un test massif de tout le personnel du département de la communication et de l’économie numérique ; 2. Observer l’auto confinement pour tout le personnel du département jusqu’à l’obtention du résultat de test COVID ; 3. Reporter toutes ses audiences et rencontres; 4. Procéder au télétravail jusqu’à nouvel ordre ; 5. Procéder à la désinfection des locaux.

L’Hebdo - édition du 29.09.2022
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité