L’info en continu

    • lundi 25 février
    • 09h48

      Une attaque à la voiture piégée a visé dans la nuit de samedi à dimanche le camp militaire et le poste de contrôle de Koulikoro, une ville située à 60 km au nord de Bamako, a annoncé dimanche le ministère de la Sécurité, soulignant que deux terroristes ont été tués lors de l’attaque.L’attaque a eu lieu peu avant 4h du matin et selon le ministère de la Sécurité, « deux présumés terroristes ont été tués. Deux militaires maliens ont été blessés ainsi qu’un civil ».

    • vendredi 22 février
    • 13h49

      Dans l’après-midi du 21 février, les forces armées françaises de l’opération Barkhane ont conduit une opération dans la région de Tombouctou. Le bilan de cette action est de onze terroristes mis hors de combat, dont Yahia Abou el Hamman connu aussi sous le nom de Jamel Okacha.

    • jeudi 21 février
    • 10h35

      Le mouvement « SOS cheminots » organise ce jeudi 21 février 2019 une conférence de presse au camp des cheminots grévistes à la gare pour apporter un soutien à ces derniers et appeler les autorités à décanter la situation. Choqués par le dernier décès en date de l’un des cheminots grévistes, des jeunes de tous bords et des personnes sensibles à leurs difficultés se sont mis ensemble pour créer ce regroupement circonstanciel, dont le slogan est « Les cheminots meurent à petit feu ». Lors de la conférence, un appel, « Soyons cette chaine de solidarité autour des cheminots », sera lancé à l’endroit de toutes les bonnes volontés afin d’attirer encore plus l’attention et la solidarité sur la regrettable situation des cheminots, qui n’a que trop duré. « Nous avons tous les engagements que l’État a pris vis-à-vis des cheminots. Il s’agit de le rappeler et surtout d’appeler l’État à s’exécuter. Ce n’est pas un mouvement contre, c’est un mouvement d’appel », affirme Mamedy Dramé, porte-parole de « SOS Cheminots ». La conférence de presse verra la participation effective de quelques cheminots, qui auront à parler d’eux-mêmes et à expliquer ce qu’ils endurent depuis le début de leur grève de la faim. Actuellement, les cheminots étant en pourparlers avec le gouvernement, « SOS cheminots » espère que les deux parties trouveront enfin une issue favorable. « Mais s’il n’y a rien à l’issue de cette négociation et que les cheminots décident de maintenir le camp, nous allons réfléchir à d’autres actions », précise le porte-parole du mouvement.

    • 10h33

      Les activités de la Semaine culturelle de l’Association des élèves et étudiants ressortissants du cercle de Koutiala ont démarré le 18 février 2019 dans la commune rurale de Kouniana, cercle de Koutiala. Selon les responsables de ce regroupement, l’objectif est de contribuer au développement et à la promotion de la culture de la localité. Au programme de cette semaine, des prestations artistiques, la remise de kits scolaires aux élèves, une cérémonie de don de sang et une série de reboisements à Kouniana et à Koutiala ville. À noter que l’association a été créée depuis plus de dix ans dans le but de rassembler les autochtones de la ville de l’Or blanc pour promouvoir son développement. Et il faut également rappeler que le bureau de cette association est renouvelable chaque année. Il est composé d’étudiants de différentes facultés du Mali et des écoles supérieures originaires du cercle de Koutiala.

    • 10h31

      Les responsables de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) se sont exprimés mardi à Lomé sur le débat sur le franc CFA ravivé depuis quelques semaines par les déclarations de certaines autorités italiennes. Kossi Ténou, Directeur national de la Banque centrale, était accompagné d’Aminata Fall Niang, Directrice générale de l’organisation et de Danielle Benoist, la conseillère en communication du Gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné. Reconnaissant que le franc CFA « est une monnaie qui est un héritage de l’époque coloniale », M. Ténou a insisté sur le fait qu’il « a été africanisé », le qualifiant de « monnaie enviée de par le monde ». Peu avant ses déclarations, un film documentaire sur le franc CFA et son histoire avait été diffusé, mettant l’accent sur les réformes mises en place par Abdoulaye Fadiga, premier Gouverneur africain de la Banque centrale. « Nous avons une monnaie solide, qui assume parfaitement les fonctions qu’une monnaie doit assumer, en particulier la fonction de réserve de valeur et donc de stabilité des prix. C’est cette stabilité des prix qui assure un niveau d’épargne consistant, qui assure les investissements et donc la croissance économique », a conclut le responsable de la Banque centrale.

    • 10h28

      Les deux ex-otages, Makan Doumbia, préfet de Tenekou et Issiaka Tamboura ont été reçus mercredi 20 février au palais de Koulouba par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Le compte de la Présidence précise que les deux hommes sont venus saluer et remercier le chef de l’État pour les efforts déployés par son gouvernement dans le dénouement heureux de la situation.

    • mardi 12 février
    • 11h20

      Sur invitation de son homologue malien Soumeylou Boubeye Maiga, le Premier ministre français Édouard Philippe effectuera du 22 au 23 février une visite de travail au Mali. Il sera accompagné du ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean Yves le Drian, de la ministre des Armées Florence Parly, du sécretaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nunez et d’une importante délégation du MEDEF.

    • jeudi 07 février
    • 09h50

      Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita accompagné de son épouse Keita Aminata Maiga, se rend à Berlin le Jeudi 7 février 2019. Sur invitation de la chancelière allemande, Angela Merkel, le chef de l’État effectuera une visite officielle de 72 heures en Allemagne. Les dossiers au centre des échanges, porteront notamment sur la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, la défense et sécurité, la migration ,l’investissement.

    • jeudi 31 janvier
    • 09h17

      Alors que la campagne cotonnière se referme dans la zone CMDT de Koutiala, celle des « transformateurs » s’ouvre. Des dizaines d’usines transforment la graine de coton en huile alimentaire et aliments bétail. Outre les difficultés pour acquérir la matière première produite par la CMDT, et insuffisante pour couvrir les besoins, les industriels de la Fédération nationale des producteurs d’huile et d’aliments bétail (FENAPHAB) sont confrontés aux contraintes liées à l’importation. Située à environ 315 km de Bamako, « la ville usine » de Koutiala compte des dizaines d’unités, dont seulement « 2% se trouvent dans la zone industrielle », explique M. Boubacar Sidiki Diabaté, Secrétaire général de la FENAPHAB. En effet, la ville s’est développée autour des premières unités, qui ont fini par se retrouver en plein centre. Outre cette contrainte majeure, la FENAPHAB, qui a acquis toute la production de coton graine de la CMDT pour un montant de 37 milliards de francs CFA, doit importer le reste de ses besoins en matières premières de la sous-région. Avec des prix variant d’une région à l’autre et le paiement de « frais indus », selon ses responsables. Malgré leurs 30 millions de litres d’huile alimentaire et les 300 000 tonnes d’aliments bétail, les producteurs se plaignent d’une « concurrence déloyale » des produits importés et du coût élevé de l’énergie. Pour faire face aux difficultés, ils envisagent une confédération des producteurs de la sous-région, afin « d’uniformiser les taxes et de supprimer la TVA dans la zone UEMOA », et la diversification.

    • 09h15

      Dans un communiqué rendu public le 29 janvier, la Mission des Nations Unies au Mali et le Haut-commissariat de l’ONU aux Droits de l’Homme détaillent les conclusions de leurs enquêtes sur l’attaque du village de Koulogon – Peul, dans le cercle de Bankass. Cette incursion armée avait causé la mort de 37 personnes. « Dans le but d’établir les faits, de déterminer les circonstances de l’attaque, d’identifier les auteurs présumés et d’établir les responsabilités », une équipe de la MINUSMA et du HCDH a mené du 7 au 11 janvier une enquête. Au terme de leurs investigations, les deux organisations concluent « que, le 1er janvier 2019, une centaine d’individus armés, identifiés comme des chasseurs traditionnels (dozos), appuyés par d’autres individus venant des villages avoisinants, ont mené une attaque planifiée, organisée et coordonnée à l’encontre de la population peule du village de Koulogon Peul ». Au cours de cette attaque « les dozos ont sommairement exécutés 36 civils », dont une femme et quatre enfants.

    • mercredi 30 janvier
    • 10h45

      L’union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) a levé, le mardi 29 janvier 2019, son mot d’ordre de grève de 5 jours allant du 11 au 15 février 2019. Cette levée du mot d’ordre de grève intervient après un accord trouvé avec le gouvernement sur 11 points de revendication et un accord partiel sur un point.

    • samedi 19 janvier
    • 17h53

      Un hélicoptère de l’armée malienne s’est écrasé ce samedi . L’incident est survenu vers 11 heures sur la place d’armes de Kati alors que l’appareil effectuait un vol d’entrainement en prélude de la fête de l’armée. Un communiqué du ministère de la Défense précise que la vie de l’équipage est hors danger.

    • jeudi 17 janvier
    • 16h46

      Ce jeudi 17 janvier, l’UNTM a déposé un nouveau préavis de grève. Après une première grève de 72 heures, la centrale syndicale entend cette fois-ci observer une grève de 5 jours (11 au 15 février 2019).

    • lundi 14 janvier
    • 11h40

      Le Président de la République Ibrahim Boubacar KEITA est à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) pour prendre part à la semaine du développement durable. En marge de cet évènement, le chef de l’Etat s’est entretenu avec le prince héritier d’Abu Dhabi, Cheick Mohamed Bin Zayed autour du renforcement de la coopération entre les deux pays. Par ailleurs, un accord de 25 millions de dollars a été signé entre les deux pays, pour financer des projets au Mali.

    • mardi 08 janvier
    • 10h22

      le Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga, était face aux députés avec des membres de son gouvernement, ce lundi. La situation sécuritaire au centre du pays, était au cœur des discussions. Répondant aux préoccupations des représentants du peuple, le chef du gouvernement a évoqué le renforcement de la présence militaire dans le centre du pays.Soumeylou Boubèye Maiga a parlé du recrutement dans l’armée de 3000 hommes afin de déployer un bataillon d’ici la fin du mois pour instaurer la sécurité dans cette partie du Mali.Sur la question du désarment des milices, le chef du gouvernement a indiqué que 600 jeunes se sont déjà enregistrés dans le cadre du  » DDR » (Désarmement, Démobilisation et Réinsertion) des ex – combattants dans le centre du Mali.

    • lundi 31 décembre
    • 10h46

      Les obsèques de Seydou Badian Kouyaté, grande figure politique et culturelle du Mali et médaillé d’or de l’indépendance, ont été programmées pour le jeudi 3 janvier 2019 à 16 heures à Bamako sur le Boulevard de l’indépendance.

    • 10h05

      Lors du deuxième congrès de l’ASMA-CFP qui s’est tenue le week-end, le Premier ministre et président du parti Soumeylou Boubeye Maiga a rappeler qu’il n’y a aucune barrière objective entre les différentes formations politiques du pays. Il assure également avoir noté que la main tendue du président de la République Ibrahim Boubacar Keita ne rencontrera plus le vide.

    • jeudi 27 décembre
    • 12h59

      L’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) projette d’observer une grève d’avertissement de 72 heures à compter du 9 janvier prochain. Le Secrétaire général de l’UNTM Yacouba Katilé a évoqué 12 points de revendications pour justifier ce préavis de grève. Il s’agit notamment de l’extinction du protocole d’accord de 2014, de la cherté de la vie ; de l’octroi d’une nouvelle grille indiciaire dans la Fonction publique, de l’établissement de l’égalité des âges de départ à la retraite dans la Fonction publique et le secteur privé, ce à partir de janvier 2018

    • 12h50

      Pedro Sanchez, président du gouvernement d’Espagne effectue est arrivé aujourd’hui 27 décembre au Mali pour une visite de 24 heures. Cette visite le conduira à Koulikoro auprès des troupes espagnoles de Mission européenne d’entraînement au Mali (EUTM).

    • 10h46

      Le directeur de publication du journal  »le Pays » Boubacar Yalcouye a été condamné ce jeudi 27 décembre à six mois de prison, dont deux avec sursis. Dans le procès l’opposant à la Cour Constitutionnelle, Yalcouyé a donc été reconnu coupable de diffamation.

    • lundi 24 décembre
    • 10h24

      Malgré les difficultés rencontrées, le Mali reste le 1er producteur de coton en Afrique de l’Ouest. Avec plus de 200.000 producteurs répartis sur l’ensemble du territoire, le Mali a produit pour la campagne 2018-2019, 750.000 tonnes contre 730.000 tonnes en 2017-2018, soit une hausse de 20.000 tonnes.

    • jeudi 20 décembre
    • 12h06

      Hier, 19 décembre, le gouvernement a décidé de suspendre les travaux du programme sur l’éducation sexuelle complète. Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga a instruit aux départements ministériels concernés par le dossier (Éducation nationale, Affaires religieuses et du Culte, Jeunesse et Emploi) de créer un cadre de concertation avec les représentants de l’ensemble des leaders religieux. Ce cadre, a précisé Amadou Koïta, porte-parole du gouvernement, décidera «si les travaux dudit programme doivent continuer ou s’ils doivent purement et simplement être abandonnés».

    • mardi 11 décembre
    • 23h56

      Sébastien Chadaud-Pétronin, fils de Sophie Pétronin, l’otage française détenue au Mali depuis près de deux ans, a affirmé mardi à l’AFP que les ravisseurs de sa mère lui avaient fait une « proposition inespérée » que le gouvernement français a « refusée ».« J’ai pu entrer en contact avec les ravisseurs et ils m’ont fait une proposition inédite et inespérée qui prenait en compte la gravité de la situation. J’ai soumis cette proposition au Quai d’Orsay qui l’a refusée et qui a refusé de rentrer en communication avec les ravisseurs », a affirmé M. Pétronin, sans vouloir en dire plus.

    • vendredi 23 novembre
    • 08h51

      Le projet de loi organique portant prorogation du mandat des députés à l’Assemblée nationale a été adopté, hier, jeudi 22 novembre 2018, par les élus de la nation à la majorité des 137 voix, zéro contre et cinq abstentions.

    • vendredi 16 novembre
    • 14h41

      Sept jihadistes identifiés comme des membres de la katiba du Gourma, ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord du Mali, lors d’un raid mené par des soldats français de l’opération Barkhane, a indiqué jeudi 15 novembre l’état-major français des armées.

    • mardi 13 novembre
    • 09h29

      Hier lundi, 12 novembre 2018, vers 20 heures, un véhicule 4×4 piégé a fait irruption dans la cour d’une résidence au 8ème quartier de Gao sur la route « Wabaria ». L’explosion de la charge contenue dans le ledit véhicule a coûté la vie à trois civils, blessant deux autres, selon un bilan provisoire communiqué par le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. La déflagration a également endommagé les habitations avoisinantes ajoute t-il.

    • jeudi 18 octobre
    • 12h22

      Un militaire de la force Barkhane est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi au Mali, a annoncé ce jeudi la ministre des Armées Florence Parly lors d’une conférence de presse. C’est lors d’une opération de maintenance dans un atelier de la base de Gao qu’il a été tué : le pneu d’un camion aurait explosé de manière accidentelle, le projetant violemment au sol. Il est décédé malgré les soins prodigués par les médecins.

    • mardi 16 octobre
    • 17h13

      La Cour Constitutionnelle dans un arrêt daté du 12 octobre dernier, a décidé de proroger le mandat des députés en évoquant des « raisons de force majeure ». Ce mandat qui devrait prendre fin en décembre 2018 pourrait être prolongé jusqu’en juin 2019. L’avis de la Cour indique le report du scrutin, qui doit préalablement être sanctionné par le vote d’une loi par l’Assemblée nationale.

    • 16h39

      Le Mali a été tenu en échec par le Burundi (1-1), lors de la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2019. Menés au score à la mi-temps, les Aigles ont égalisé sur un but de Mohamed Fofana. Le Mali conserve pour l’heure sa place de leader avec 8 points, devant le Burundi 6 points

    • samedi 13 octobre
    • 09h55

      L’équipe du Mali a concedé le match nul (0-0) contre le Burundi. Les Aigles dominateurs ont peché dans la finition, ratant notamment un penalty dans les ultimes secondes de la rencontre. Les deux équipes se retrouveront mardi pour le match retour cette fois-ci à Bujumbura.

L’Hebdo - édition du 08.04.2021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité