L’info en continu

    • jeudi 17 novembre
    • 10h19

      Les collectifs maliens de France disent non Après la manifestation devant le siège de Radio france internationale (RFI), vendredi 11 novembre pour dénoncer, selon eux, « la manipulation de l’information sur le Mali et l’entretien du mensonge d’État fait par ce média », les collectifs Citoyen Mali et Mains propres des ressortissants maliens de France, organisent un rassemblement le 10 décembre 2016 devant l’ambassade du Mali en France, à Paris de 14 à 16 heures. Selon Tapa Konté du collectif Mains propres, l’objet de ce rassemblement est de dire non à la souffrance des Maliens pour l’obtention de la carte NINA, d’exiger la dissociation de l’obtention du passeport de celle de la carte NINA pour la communauté malienne de France, et enfin de refuser les accords de réadmission UE/Mali sur l’immigration. La manifestation sera sanctionnée par une remise de motion à l’ambassadeur du Mali en France.

    • 08h15

      Entreprendre en Afrique : le Mali classé 22ème Le « Global Entrepreneurship Index 2017 » a été publié ce 13 novembre par le Global Entrepreneurship and Development Institute (GEDI, institution économique privée sise à Londres). Il en ressort un classement des pays où l’entreprenariat s’est le plus développé. Le Mali se classe en milieu de tableau pour ce qui est des pays africains. Ainsi, c’est à la 22ème place sur 36 que se place le pays, alors que sur le plan mondial, c’est une peu flatteuse 119ème place (sur 137) qu’il occupe. En haut du palmarès africain, la Tunisie (42ème mondiale), le Botswana et l’Afrique du Sud. La Tunisie surpasse l’Italie, l’Inde, la Chine et la Russie. Les plus fortes progressions enregistrées par rapport au classement 2016 concernent la Tunisie (+20 rangs), le Ghana (+13 rangs) et le Gabon (+11 rangs). Fait notoire, le géant d’Afrique, le Nigéria, a reculé de plus de 10 points. Sur le plan mondial, les États-Unis conservent la plus haute marche du podium devant la Suisse et le Canada. Le classement Global Entrepreneurship Index se base sur de nombreux critères dont la perception de l’entrepreneuriat par la société, le niveau du risque, la qualité de l’éducation, les compétences en matière de création de start-up, le niveau d’usage d’Internet, le niveau de corruption, la liberté économique et la profondeur du marché des capitaux.

    • mercredi 16 novembre
    • 10h12

      Loi électorale : Depuis quelques temps la prochaine tenue des élections communales fait la une. Ça suscite plusieurs inquiétudes et sur plusieurs points. Notamment sur la loi qui va régir les élections Puisqu’il y a une nouvelle loi électorale qui fut promulguée par le président de la République le 17 octobre 2016.Mohamed Ag Erlaf le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la reforme de l’état s’est exprimé, et d’après lui le choix de l’ancienne loi est assez édifiant. Dans une lettre adressée aux partis politique hier lundi le 14 Novembre le ministre Mohamed Ag Erlaf écrit : « En réponse aux préoccupations exprimées lors de la réunion du cadre de concertation entre le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat et le Président des partis politiques du 7 novembre 2016, j’ai l’honneur de vous informer que l’organisation des élections communales du 20 novembre 2016 se poursuivra sur la base de la loi n°06-44 du 04septembre 2006, modifiée portant loi électorale ».

    • 08h43

      Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, actuellement présent au Maroc pour la grande réunion de la COP22 a été victime d’un malaise vagal. Suite a des rumeurs qui circulaient, un communiqué officiel diffusé mardi soir par la présidence annonçait qu’il a été « victime d’un malaise vagal, suite à une accumulation de fatigue.

    • mardi 15 novembre
    • 19h49

      Le Président du Mali Ibrahim Boubacar Keita a été victime d’un malaise vagal à son arrivée au Maroc où il doit participer au sommet de la COPP22. Le chef de l’Etat malien a eu ce malaise le 14 novembre suite à une accumulation de fatigue, indique la présidence malienne. Il a observé un repos mardi sur le conseil de ses médecins. IBK pourra reprendre ses activités mercredi 16 novembre, selon la présidence du Mali.

    • lundi 14 novembre
    • 12h27

      Al Mourabitoune revendique l’attaque de In-Tahaka Dans la nuit de vendredi à samedi, deux soldats maliens ont été blessés dans l’attaque d’une position de la Garde Nationale, près de Gao. L’attaque a été revendiquée ce week-end par le le groupe Al-Mourabitoune du chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. « Les forces de défense ont mis en déroute les ennemis », avait décalré samedi un haut gradé malien sans donner davantage de précisions.

    • vendredi 11 novembre
    • 13h36

      Le général Amadou Sanogo, sera jugé devant la cour d’ assises de Bamako à partir du 30 novembre . Dans un communiqué le procureur général près de la Cour d’appel a annoncé l’ouverture le 30 novembre d’une session d’assises au cours de laquelle sera évoquée l’affaire Amadou Sanogo et de plusieurs autres accusés d’enlèvement de personnes, assassinat et complicité.

    • jeudi 10 novembre
    • 15h22

      L’AME prône la vigilance L’Association malienne des expulsés a célébré les 5 et 6 novembre, le 20ème anniversaire de sa création. À cette occasion, l’AME a de nouveau affirmé sa mission de veiller aux intérêts des migrants maliens et africains. Elle a dans ce cadre informé de la visite que doit faire le commissaire européen en charge des migrations et des affaires extérieures, Dimitris Avramopoulos le 10 novembre 2016 à Bamako. Selon l’AME, l’objectif de cette mission est d’imposer au Mali la signature d’un accord de réadmission Union européenne-Mali, qui permettrait à l’Europe d’expulser les Maliens sans papiers. L’AME entend mobiliser contre cette visite et annonce un rassemblement devant l’Aéroport international Président Modibo Keïta – Senou pour attirer l’attention de l’opinion sur l’objet de cette visite.

    • 11h21

      Saniyathon, des latrines pour tous L’initiative de Water Aid en partenariat avec la Direction nationale de l’assainissement, du contrôle des pollutions et nuisances (DNACPN) devrait permettre de mobiliser 75 millions de francs CFA pour construire 1 000 latrines dans la région de Koulikoro. L’objectif est de donner l’accès aux populations des zones rurales à des toilettes décentes et lutter contre la défécation à l’air libre. Ce téléthon se déroulera le 12 novembre prochain et sera diffusé sur la chaine nationale ORTM.

    • 09h20

      Le TP Mazembe remporte la coupe CAF Le Tout-Puissant Mazembe, au sein duquel évoluent les Maliens Salif Traoré et Adama Traoré, a remporté la 13ème édition de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) dimanche 6 novembre, en disposant du Mouloudia Olympique de Béjaia. Pour s’adjuger le trophée, les Congolais du TP Mazembe ont étrillé les Algériens de Béjaia FC sur le score de 4 à 1, à l’issue de ce match retour. À l’aller, les deux équipes s’étaient quittées sur un match nul (1-1). Quintuple vainqueur de la Ligue des champions CAF, détenteur de trois Supercoupes et d’une Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe, les Corbeaux de Lubumbashi vont ainsi exhiber dans leur vitrine un dixième titre continental.

    • 08h18

      Le PACP tire les leçons de 2013 Le Parti action civique et patriotique (PACP) a engagé une série de rencontres avec la classe politique et différentes organisations en vue de s’imprégner davantage des réalités politiques du pays. Le parti créé par Yeah Samaké semble avoir tiré les leçons de l’échec de 2013 et renforce sa connaissance du terrain. C’est dans ce cadre que le PACP a été successivement reçu par le parti Fare Anka Wuli le 2 novembre et Yèlèma le 7 novembre. La délégation, conduite par le Dr Oumar Keïta, président, a rencontré les présidents respectifs de ces formations, Modibo Sidibé et Moussa Mara. Les échanges ont, entre autres, porté sur la gouvernance, la sécurité et les élections communales. « La série de rencontres que nous venons de commencer rentre dans le cadre des concertations politiques par rapport aux questions cruciales de la nation malienne », a expliqué Oumar Keita. « Nous allons continuer ces échanges avec d’autres formations, telles que l’URD, dans les prochains jours », a-t-il précisé.

    • mercredi 09 novembre
    • 03h59

      Après l’Ohio, Donald Trump remporte un deuxième Swing State : la Floride avec ses 29 grands électeurs. Il compte désormais 197 voix, contre 131 pour Hillary Clinton.

    • 01h35

      Donald Trump a remporté une large victoire dans le Tennessee, avec plus de 70% des votes. Cet Etat lui permet d’empocher 11 grands électeurs supplémentaires. Dans la foulée, il a gagné l’Alabama (à 62,6%, contre 36,4% pour Hillary Clinton). Son compteur grimpe donc à 60, contre 44 grands électeurs pour Hillary Clinton. 

    • 01h07

      Hillary Clinton remporte les États suivant: Illinois, New Jersey, Massachusetts, Maryland, Rhode Island, Delaware et passe pour le moment à 44 grands électeurs contre 31 pour Donald Trump

    • 00h21

      Le candidat républicain Donald Trump le candidat républicain a remporté les États de l’Indiana avec 61,7% des suffrages et du Kentucky (65,3%) et la Virginie Occidentale 51,1% des suffrages, selon les premières projections. L’Indiana permet à Donald Trump d’engranger 11 grands électeurs et le Kentucky 8 et la Virginie Occidentale 5 grands électeurs . Hillary Clinton quand à elle remporte le Vermont, ce qui lui rapporte 3 grands électeurs.a remporté les États de l’Indiana avec 61,7% des suffrages et du Kentucky (65,3%) selon les premières projections. L’Indiana rapporte à Donald Trump 11 grands électeurs et le Kentucky 8. Si Hillary Clinton remporte le Vermont, ce qui paraît acquis, elle aura glané de son côté 3 grands électeurs

    • 00h14

      Selon les premières tendances, Donald Trump le candidat républicain aurait remporté les États due l’Indiana et du Kentucky, tandis que Hillary Clinton remporterait le Vermont.

    • dimanche 06 novembre
    • 19h42

      Une série d’attaques asymétriques a frappé ce matin les forces armées maliennes et celles de la Minusma dans le nord et le centre du pays. Le camp de la garde nationale de Gourma Rharous dans la région de Tombouctou a été attaqué par des assaillants non identifiés. Le bilan fait état de 3 véhicules emportés et 4 autres brûlés dont 1 camion. Un peu plus au centre dans la région de Mopti, 7 soldats de la Minusma ont également été grièvement blessés ce matin suite à l’explosion de leur véhicule qui a sauté sur une mine dans la localité de Douentza.

    • jeudi 03 novembre
    • 14h50

      Ménaka : dans le cadre du renforcement de son dispositif et de sa présence au Mali, la Minusma a installé une nouvelle base à Ménaka.

    • 14h31

      Émergence : les pistes de Cheikhna Bounajim Cissé Le dernier ouvrage de l’économiste malien Cheikhna Bounajim Cissé, banquier de profession, vient de paraitre. Il s’agit d’un essai de 736 pages intitulé « Construire l’émergence, Un pari pour l’avenir ». Paru aux Editions BoD, l’ouvrage s’articule autour de 12 axes d’action et 100 propositions pour booster le financement de l’économie, qui depuis les indépendances, malgré les sommes colossales englouties, n’a pas encore permis aux États africains d’offrir un développement équitablement réparti, ni d’être indépendants de l’aide occidentale.

    • 12h04

      Gaspi en tournée internationale Il y a quelques mois, le rappeur Gaspi faisait son entrée dans l’écurie Keyzit en signant un contrat pour la gestion de sa carrière internationale. Il y rejoignait Sidiki Diabaté, Tal B et Memo All Star qui évoluent déjà sous ce label. Les premiers fruits de cette collaboration s’annoncent pour Gaspi, qui doit s’envoler pour une grande tournée qui le conduira le 5 novembre à New York et le 12 novembre à Paris. Le chef de la Wara gang est par ailleurs en pleine préparation de son prochain opus, « Caméléon », dont la dédicace est prévue pour le 1er janvier 2017 au Stade omnisports Modibo Keïta de Bamako.

    • 11h11

      Moussa Maréga Meilleur buteur d’Europe ? À 25 ans, Moussa Maréga arrive deuxième sur la liste des dix meilleurs buteurs des championnats européens, dévoilée le 30 octobre dernier. Derrière le Français Anthony Modeste, 28 ans, attaquant de Cologne en Allemagne, Moussa Maréga comptabilise 10 buts en seulement 8 matchs. L’actuel attaquant du club portugais Vitoria Guimaraes est actuellement au plus haut niveau de sa forme, selon plusieurs chroniqueurs sportifs. L’attaquant des Aigles a réalisé dimanche dernier un triplé face à Rio Ave (3-0). Une performance qui contribue sans nul doute à améliorer la position du Malien dans cette course aux buts. Recruté début 2016 par le FC Porto après avoir marqué 16 buts en 34 rencontres avec le Maritimo Funchal en début de saison, Moussa Maréga a pourtant été prêté par Porto à Vitoria Guimaraes en juin dernier. Un transfert qui lui aura permis de se surpasser et d’occuper la deuxième place de la liste des meilleurs buteurs.

    • 11h04

      Législative à Tominian : 10 candidats en lice La Cour constitutionnelle a dévoilé le 31 octobre la liste des candidatures validées pour l’élection législative partielle à Tominian. Le scrutin doit permettre d’élire le remplaçant de feu Schadrac Keïta, disparu le 18 août 2016. Le premier tour du scrutin aura lieu le 4 décembre 2016 et le second tour, trois semaines plus tard. Dix candidatures ont été validées. Il s’agit de l’URD, l’UDD, l’ADP-Maliba, l’UM-RDA-Fasojigi, le MIRIA, l’ADEMA-PASJ, le PIDS, le PARENA, l’APM-Maliko et le RPDM. Le RPM, parti au pouvoir et actuelle première force parlementaire, est le grand absent de cette partielle. On note également qu’aucune candidature indépendante n’a été déposée. C’est la cinquième élection législative partielle qui est organisée sous la 5ème législature depuis son démarrage en 2013. La récurrence de cette situation de vacance de poste a fini par relancer le débat sur la suppléance à l’Assemblée nationale.

    • 11h03

      Cancer : Hausse des cas dans le monde Le mois d’octobre était celui de la mobilisation contre le cancer. Un rapport de la Société américaine du cancer (ACS), qui vient de paraître, montre à nouveau l’urgence de lutter contre une maladie qui touche particulièrement les femmes. Le cancer pourrait tuer 5,5 millions de femmes par an dans le monde en 2030, une hausse de près de 60% par rapport à 2012 en raison de l’augmentation et du vieillissement de la population. Selon le rapport, après les maladies cardiovasculaires, les cancers constituent la deuxième cause de décès chez les femmes, représentant 14% de l’ensemble des décès féminins en 2012. Le cancer du sein, le plus fréquent, est la cause principale de décès par cancer chez les femmes dans le monde, avec 1,7 million de cas diagnostiqués. Celui du col de l’utérus est responsable pour sa part de près de 266 000 morts chaque année. L’Afrique sub-saharienne, l’Amérique Centrale et du Sud, ainsi que l’Asie du Sud-Est et l’Europe de l’Est ont les taux d’incidence (nouveaux cas) et de mortalité les plus élevés pour ce cancer.

    • 10h31

      Gao-Taoussa : le chantier a démarré La route Gao-Taoussa sera une réalité dans 24 mois. Ses travaux ont été lancés le 29 octobre par le ministre de l’Énergie et de l’Eau. Ils seront réalisés par des entreprises locales et des ouvriers vivant sur place, de quoi créer des centaines d’emplois dans cette zone qui se relève difficilement de la crise de 2012. Le chantier va s’étendre sur 130 km et sa réalisation coutera une enveloppe globale de 22 milliards de francs CFA. Ce projet est directement lié à celui du barrage hydroélectrique de Taoussa

    • 10h23

      Des roquettes ont été tirées sur la ville de Tombouctou mardi dans la mi-journée. Au total 5 projectiles ont atterri du côté est de la ville. Heureusement, les engins sont tombés à environ 1 km du check-point tenu par l’Armée à l’entrée de « la cité des 333 saints ». Apparemment, les auteurs des tirs avaient pris pour cible le check-point.

    • 09h07

      Riz : Le Mali dope la production ouest-africaine L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’est réjouit, le 31 octobre, de l’augmentation record que devrait connaître la production rizicole africaine en 2016. L’institution onusienne a en effet estimé que la récolte augmentera de 4% pour atteindre 29,7 millions de tonnes et elle salue les efforts faits par un certain nombre de pays africains, dont le Mali, pour donner aux producteurs les moyens de produire cette céréale devenue la base de l’alimentation de millions d’Africains, en particulier en Afrique occidentale. Cette région devrait d’ailleurs fournir près de la moitié de la récolte du continent avec quelques 14,8 millions de tonnes (+4%). Et ce, grâce aux efforts du Sénégal pour atteindre son autosuffisance alimentaire (Opération GOANA) et ceux du Mali en matière d’accès aux intrants, de mécanisation et de construction d’infrastructures (Opération Riz), associés à une pluviométrie favorable. Dans le cadre de l’Opération riz, le Mali a engrangé, au compte de la campagne agricole 2015-2016, 2,451 millions de tonnes de riz paddy tandis que le Nigéria en récoltait 5 millions de tonnes. Il faut cependant noter que l’Afrique ne représente qu’une fraction marginale de la production rizicole mondiale qui sera cette année de 749,7 millions de tonnes de riz.

    • 08h06

      Bureau de l’Assemblée nationale : ça bouge ! Prévue pour le lundi 31 octobre, la composition du nouveau bureau de l’Assemblée nationale du Mali a été finalement dévoilée le lendemain, au 2ème jour d’ouverture de la deuxième session ordinaire dite session budgétaire. Les tractations auraient été intenses pour injecter du sang neuf au sein du bureau, notamment aux postes de vice-présidents et à travers la création de nouveaux postes de rapporteurs des commissions de travail de l’Hémicycle. Sans surprise, l’honorable Amadou Thiam de l’ADP-Maliba, précédemment 2ème vice-président, a été éjecté de son poste. Il paie ainsi son départ fracassant de la majorité présidentielle et son nouveau positionnement dans l’opposition parlementaire. Selon nos sources, il serait pressenti à la tête du nouveau groupe parlementaire ADP-Maliba/Sadi. Dans le nouveau bureau de l’Assemblée nationale, on retrouve Moussa Timbiné, président de la jeunesse RPM et président du groupe parlementaire, à la 1ère vice-présidence. Hady Niangadou de l’Alliance pour le Mali (APM) prend du galon et est promu de la 8ème à la 2ème vice-présidence. Amadou Cissé du groupe VRD de l’opposition remplacera son collègue Mody N’Diaye à la 3ème vice-présidence. Oumar Traoré du RPM occupe désormais la 7ème vice-présidence en remplacement de Seydou Dembélé. Enfin, les honorables Cheick Tahara Nimaga et Abdoul Jalil Haïdara occupent respectivement la 8ème et la 9ème vice-présidence.

    • mercredi 02 novembre
    • 10h00

      Le groupe jihadiste Ançardine a démenti avoir adressé une lettre au président du Haut-Conseil islamique du Mali annonçant un «cessez-le-feu». Dans un communiqué reçu à Alakhbar, Ançardine affirme qu’il n’acceptera pas de signer une « trêve » ou un « cessez-le-feu» avec ce qu’il a appelé « le gouvernement apostat et complice du Mali ».

    • mardi 01 novembre
    • 09h05

      Ansar Dine le mouvement djihadiste de l’ex-chef rebelle Iyad Ag Ghaly, a revendiqué un bombardement sur le baraquement des forces françaises à Kidal, dimanche dernier 30 octobre, endommageant 2 hélicoptères.

    • lundi 31 octobre
    • 11h32

      Drissa Kanambaye à la tête de la diaspora malienne de Belgique Les Maliens de Belgique ont élu ce samedi 30 octobre, le président de leur communauté. Ils sont venus de partout (Liège, Mons, Louvain-la-Neuve, Saint-Guilain…) pour participer à l’élection du premier bureau du regroupement en Belgique. Un bureau qui se donne pour mission d’assurer un meilleur encadrement des initiatives des ressortissants maliens de ce petit pays européen, notamment en ce qui concerne leurs contributions au développement du Mali. Ceci en tenant compte de la nécessité de travailler avec les institutions belges afin de garantir une meilleure intégration des familles issues de la diaspora malienne. Pour son président fraîchement élu, M. Drissa Kanambaye, « le Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM-Belgique) veut promouvoir d’abord un travail humain, parce que jusque-là, c’est plutôt l’apport financier et matériel de la diaspora qui est connu. Personne ne cherche à savoir les difficultés que nous endurons ici pour envoyer de l’argent au pays ». Avant d’ajouter que « si la diaspora est mieux comprise par les autorités, elle sera d’un apport incontestable pour le développement du Mali ».

L’Hebdo - édition du 17.09.2020
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité