L’info en continu

    • lundi 21 août
    • 14h43

      Tchad : le PAM va pouvoir continuer son assistance dans le Sahel grâce à une contribution du Japon. Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies au Tchad a salué lundi la contribution du Japon s’élevant à 2,6 millions de dollars pour fournir une assistance alimentaire à 177.000 personnes vulnérables vivant dans le Sahel au Tchad.

    • 14h31

      9 casques bleus on été blessés dans une attaque à explosif à Taghlit entre Aguelhoc/Tessalit, dimanche 20 août.

    • 12h25

      Paludisme : Début des essais pour un vaccin. Novartis et Medicines for Malaria Venture lancent une étude clinique en Afrique pour KAF156, un candidat-médicament novateur contre le paludisme multirésistant. Le premier centre d’étude de ce vaccin est opérationnel au Mali et sera suivi au cours des prochains mois par seize centres supplémentaires à travers neuf pays d’Afrique et d’Asie. L’étude testera l’efficacité de KAF156 en combinaison avec une nouvelle formulation améliorée de l’antipaludéen luméfantrine.

    • vendredi 18 août
    • 21h30

      Révision constitutionnelle : Le président Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé, vendredi 18 août, à la télévision nationale « sursoir » à la révision constitutionnelle après de vives contestations dans le pays depuis plus d’un mois.

    • 13h33

      Femafoot : 11 candidats, 1 président L’appel à candidatures pour le nouveau président du Comité exécutif de la Femafoot a été lancé le 6 juillet et est clos depuis le 8 août dernier. Pour l’élection du 8 octobre prochain, 11 candidats sont en course pour 1 fauteuil. La commission électorale a examiné les dossiers avant de qualifier ceux qui répondaient aux critères le 16 août. Pour l’heure, rien n’est joué. C’est maintenant que le véritable jeu va battre son plein. De Habba Bah, Mamadou Makadji, Famakan Dembélé, Ibrahima Doumbia, Alassane Souleymane, Salaha Baby, Aliou Sangaré, Mamoutou Touré, Amadou Mahamane Sangho, Rafan Sidibé et Dianguina Kéita, un seul sortira victorieux à l’issue de la phase ultime. D’après les observateurs, il y a deux favoris : Mamoutou Touré dit Bavieux, 1er Vice président de la Femafoot et de l’As Real, et Salaha Baby, Président de la ligue régionale de Tombouctou.

    • 13h07

      Monnaie unique de la CEDEAO : Nouveau report Comme établi par le traité de Lagos signé le 28 mai 1975 par 15 pays de l’Afrique de l’Ouest, la CEDEAO a comme objectif la promotion de la coopération et l’intégration sous-régionale, dans la perspective d’une Union économique de l’Afrique de l’Ouest. Mais la création en 2020 d’une monnaie unique aux pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ne sera pas effective. Il va falloir attendre de 7 à 10 ans de plus. Le Président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, a été reçu en audience ce mardi 15 août par le Président nigérien Mahamadou Issoufou, désigné en 2013 par ses pairs comme Directeur de la coopération monétaire, et celui-ci a invoqué l’entrée du Nigeria en récession, avec un taux d’inflation, fin décembre, de 18%, et le cas du Ghana, avec un taux moyen de 15%. Ces deux grandes économies de l’Afrique de l’Ouest, dotée chacune de sa monnaie, face auxquelles les 8 pays de l’UEMOA ne représentent en termes de PIB qu’un peu plus de 10%, obligent le Président Issoufou à convoquer un sommet en octobre prochain pour les dispositions à prendre.

    • 10h13

      Déclaration de biens : un tutoriel pour les fonctionnaires Après avoir prêté serment en février 2017, les membres de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (OCLEI) ont entamé leur mission de mise en œuvre de la loi N°2014 – 015 du 27 mai 2014 portant prévention et répression de l’enrichissement illicite. Les fonctionnaires civils et militaires, les élus et autres agents assujettis à la déclaration de biens sont invités à le faire auprès de la Cour suprême avant le 31 août 2017. L’office a mis en ligne le 20 juillet 2017 une vidéo expliquant comment remplir la fiche de déclaration de biens. Le modèle est disponible dans les départements ministériels, à la Cour suprême, auprès des procureurs de la République, des gouverneurs, des préfets et sous-préfets et à l’OCLEI. Ce formulaire de 10 pages comporte des informations personnelles, comme l’identité, le lieu de résidence et la situation matrimoniale notamment. Les informations professionnelles relatives au poste occupé ainsi que le revenu ou la date d’entrée en fonction doivent être fournies. La rubrique concernant les biens doit donner des précisions sur la nature de ceux-ci (mobiliers ou immobiliers), leurs valeurs et les dates d’acquisition. Le formulaire prend également en compte tous les autres constituants du patrimoine, le cheptel, les valeurs cotées en bourse ou même les souscriptions d’assurance. Il se termine par une déclaration sur l’honneur attestant de la sincérité des informations fournies. Cette déclaration de biens marque la phase active de la mise en œuvre d’une loi qui a suscité beaucoup de controverses, notamment de part du principal syndicat des fonctionnaires d’État (SYNTADE), qui la considère comme une « imposition des bailleurs de fonds ».

    • mercredi 16 août
    • 15h03

      La 4G pour très bientôt selon Orange Orange a annoncé la mise en service très bientôt de la 4G au Mali. La chef division communication institutionnelle d’Orange assure que la 4G est déjà utilisée au sein de l’entreprise, et que sa mise à disposition au grand public ne devrait plus tarder. Le 19 juillet, Orange et les autorités maliennes ont signé le renouvellement de la licence de l’opérateur qui prévoyait notamment l’extension à la licence 4G. Les populations pour bénéficier de cette technologie devront notamment se trouver dans une zone couverte, avoir un téléphone compatible et une puce 4G, qui serait selon les responsables d’Orange gratuite au départ pour ceux qui veulent échanger leurs puces 3G contre la 4G.

    • 14h01

      Les États-Unis condamnent les attaques contre la MINUSMA et les FAMas Les États-Unis condamnent fermement les attaques du 14 août qui ont couté la vie à un soldat de la paix togolais de la MINUSMA, des militaires maliens et à plusieurs civils, à Douentza et Tombouctou. Ces attaques ont également blessé gravement d’autres soldats de la paix et des membres des forces de sécurité maliennes. Nous adressons nos condoléances aux familles des personnes tuées et au gouvernement du Togo, qui est un contributeur de longue date aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. Nous souhaitons aux blessés un rétablissement complet et rapide. Le Mali a fait des progrès significatifs dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, mais nous restons préoccupés par la fragile situation de sécurité dans le nord qui compromet les efforts de développement. Nous appelons toutes les parties à s’engager en faveur de la paix afin d’isoler les ennemies de la paix. Les États-Unis continuent d’appuyer fermement la MINUSMA et le gouvernement du Mali dans ses efforts pour favoriser la réconciliation nationale et la cohésion sociale et pour restaurer l’autorité de l’État malien dans tout le pays.

    • 13h40

      KOULIKORO : plus de 1500 travailleurs de l’entreprise SATOM en charge de la construction de la route Bamako-Koulikoro ont été licenciés le vendredi dernier. Selon certaines sources, cette vague de licenciement est dû à un surplus d’employés dans différentes sections et bureaux de l’entreprise. Cette décision des responsables de la société a provoqué un sentiment d’indignation au sein de la population locale.

    • 11h38

      Riziculture : visite des ouvrages du PDI par Gaoussou Barry et sa délégation Une caravane était hier mardi 15 août à Djenné pour visiter les réalisations faites par le Programme de développement de l’irrigation (PDI). Conduite par Gaoussou Barry du Programme de développement de l’irrigation dans le bassin du Bani et à Sélingué, une caravane de presse était dans le cercle de Djenné hier mardi 15 août pour visiter les ouvrages réalisés par le programme dans le cadre de la sécurité alimentaire. Après un briefing avec le coordinateur local du programme Doudou Touré, la délégation s’est rendue sur le terrain. La première étape de cette visite a concerné l’ouvrage de contrôle de la plaine de Pondori qui a un débit de 200m3/s. Après s’en suive celui du seuil de Djenné sur le Bani long de 315m construit en béton et comprenant 7 passes. La troisième étape de la journée a été la visite du centre de Sarantomo, choisi pour assurer la formation des paysans, comprend une chambre froide pour la conservation du poisson, une salle de conditionnement.

    • 09h17

      ONU : 48 heures après les attaques terroristes qui ont endeuillé le Burkina Faso et le Mali, le conseil de sécurité de l’ONU a souligné mardi 15 Août l’urgence de déployer la force anti-terroriste du G5 Sahel dans les zones transfrontalières. L’ONU avait voté à l’unanimité une résolution le 21 juin dernier saluant l’initiative des cinq pays du Sahel (Burkina Faso, Niger, Tchad, Mauritanie, Mali). Mais si tout le monde s’accorde sur l’importance politique d’une telle force, les financements eux restent encore très insuffisants pour que le G5 Sahel devienne pleinement opérationnel.

    • lundi 14 août
    • 17h38

      Tombouctou: Une attaque terroriste contre le QG de la Minusma à Tombouctou a occasionné un bilan provisoire de 4 morts dont 1 assaillant. Deux assaillants ont été capturés capturés par les FAMA.

    • 12h09

      Algérie : 40 armes de guerre découvertes aux frontières avec le Mali Un important lot d’armes de guerre composé de 40 pièces ainsi que des munitions ont été découverts dimanche par l’armée algérienne dans une cache à Bordj Badji Mokhtar, une localité relevant de la province d’Adrar et située à 1.450 km au sud-ouest d’Alger, soit à la frontière avec le Mali, a indiqué dans un communiqué le ministère de la Défense nationale (MDN). Cette opération réalisée, selon la même source, à l’issue d’une patrouille près des frontières, a permis de saisir deux lance-roquettes de type RPG-2, quatre mitrailleuses de type PKT, deux fusils mitrailleurs de type FMPK, quatre mitrailleuses de type RPK, 14 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, sept fusils semi-automatiques de type Simonov, sept fusils à répétition, ainsi qu’une importante quantité de munitions de différents calibres.

    • 12h08

      Révision constitutionnelle au Mali: les chefs traditionnels demandent un sursis Ce week-end, le président de la république a reçu des chefs religieux et des chefs traditionnels de Bamako qui appellent à l’apaisement. Le projet de révision de Constitution faisait partie des sujets de discussion au palais présidentiel où le chef de l’Etat accueillait des chefs religieux et des membres des familles fondatrices de Bamako, chefs traditionnels notamment. Les invités du président IBK souhaitent une suspension de l’organisation du référendum comme l’a expliqué à RFI Dramane Niaré, porte-parole des invités du jour, après la rencontre avec le chef de l’Etat malien. Le président doit revoir son choix d’organiser un référendum: il ne s’agit « pas d’annuler mais de surseoir. Parce que c’est lui le seul responsable qui peut annuler. Nous, on ne décide de rien, on lui demande, on fait une proposition. La décision finale, c’est lui. C’est lui le président, il (en) a le droit. »

    • vendredi 11 août
    • 15h41

      La CMA a remis ce vendredi des jeunes mineurs enrôlés comme soldats dans les rangs de la Plateforme et détenus en prison après les combats contre le GATIA.

    • jeudi 10 août
    • 16h58

      Le MPSA lève sa menace de bloquer l’accès à la ville : Dans un communiqué rendu public, le mercredi 9 août dernier, le MPSA a décidé de lever sa menace de bloquer l’accès de la ville de Tombouctou. Ce, jusqu’à nouvel ordre. Parmi les raisons invoquées par le secrétaire général de ce mouvement, Boubacar Sidigh Ould Taleb Sidi Ali, figure le fait d’accorder un délai supplémentaire aux alliés (leaders des mouvements, forces politiques et société civile) « de réfléchir à une action pacifique coordonnée plus efficace avec moins de risque pour les populations ».

    • 16h18

      Diaspora africaine en France : Opération Tabaski Permettre aux diasporas de trois pays de l’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Mali et Sénégal) d’offrir des moutons à leurs familles restées en Afrique, c’est l’ambition de l’opération « Tabaski », lancée le 1er août 2017 par Lebara Mobile, opérateur de téléphonie, et Afrimarket, société de vente en ligne. Une 1ère pour ces deux sociétés, « afin de tenter de répondre aux besoins de notre cible commune, la diaspora en France », affirme Aurore Balsan d’Afrimarket. Concrètement, « après une recharge en magasin Lebara, les clients reçoivent un code leur permettant de commander un mouton d’un gabarit de 60 kg environ et un sac d’oignons de 25 kg pour leur famille au Mali », ajoute Aurore Balsan. La livraison, qui n’est possible qu’à Kayes pour le moment, le sera bientôt à Bamako. Pour Jennyfer Gomes, assistante marketing chez Lebara Mobile, il s’agit de « célébrer avec eux cette fête, qui est très importante ». La société espère, à travers cette opération, fidéliser ses clients et en acquérir de nouveaux, intéressés par ses produits. L’idée étant de « créer ponctuellement d’autres actions similaires en direction des clients, afin de leur proposer de bons plans », ajoute Mme Gomes.

    • 11h48

      Sidiki Diabaté débarque à Abidjan Après 3 mois de tournée européenne pour le projet Lamomali, Sidiki Diabaté sera au Palais de la culture de Treichville à Abidjan pour un concert le 19 août. En 2016, il y avait presté à guichets fermés, avant de jouer à Bouaké lors du concert géant offert par le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Sidiki sera également le lendemain de la fête de Tabaski au Stade Omnisports de Bamako.

    • 09h16

      La procureure de la CPI au Mali en septembre : Fatou Bensouda sera au Mali le mois prochain. L’annonce a été faite par le ministère de la Justice dans un communiqué le mardi 8 août. « La procureure de la CPI, qui effectuera sa première visite dans ce pays, se rendra au Mali dans la première quinzaine du mois de septembre », annonce le texte. Mme Bensouda va examiner la situation des droits de l’Homme au Mali, marquée par la découverte des charniers dans le nord du pays. A la suite d’affrontements meurtriers entre les groupes armés signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali le mois dernier, de graves violations des droits de l’Homme ont été notées par les forces de la MINUSMA, qui ont publié le 5 août un communiqué dans lequel elles affirment avoir découvert des charniers contenant des corps de personnes exécutées sommairement.

    • 09h15

      Label TV, une nouvelle chaine panafricaine La chaîne de télévision Label TV, initiée par Mactar Silla, sera officiellement lancée le 14 août à Libreville, au Gabon. Les tests satellites, TV et radio ont débuté depuis le 1er août et les programmes débuteront dans les jours à venir. Annoncé en mai 2014, le projet se positionne comme une « vitrine de l’Afrique émergente, avec un ancrage au cœur du continent et une ouverture aux diverses aires géographiques et culturelles, notamment en direction des diasporas ». Initialement prévu pour août 2015, le lancement des programmes avait été reporté à cause des difficultés de financement rencontrées par les promoteurs. La réception de Label TV nécessitera une antenne parabolique, un câble coaxial et un décodeur – démodulateur pour un coût global qui variera de 20 à 35 000 francs CFA selon les pays. « Le programme sera également disponible dans le bouquet des chaînes proposées par les principaux opérateurs locaux de chaque pays », précise la chaine.

    • 09h15

      Tombouctou : Marche contre l’insécurité La jeunesse de Tombouctou a organisé une marche pacifique le mardi 8 août 2017 pour dénoncer l’insécurité et les vols en tous genres qui n’épargnent plus personne. Un mémorandum contenant plusieurs points a été lu devant les autorités régionales qui en ont aussi reçu une copie. Les jeunes ont fait savoir au Gouverneur que si une solution n’était pas trouvée rapidement à cette situation, les conséquences n’engageraient que l’État. Les jeunes organisent d’ores et déjà des patrouilles pour tenter de sécuriser la ville.

    • 09h06

      CMA – Plateforme : Enfin un cessez-le-feu ? Après l’échec de la signature d’un cessez-le-feu le 19 juillet dernier et les affrontements qui s’en sont suivi dans les régions de Kidal et de Ménaka, la communauté internationale et le gouvernement sont à pied d’œuvre pour obtenir un cessez-le-feu définitif. C’est le mercredi 9 août 2017 qu’était prévue la signature d’un cessez-le-feu entre la CMA et la Plateforme. Une première tentative avait échoué le 19 juillet dernier. Des affrontements meurtriers s’en sont suivi dans la région de Kidal, occasionnant l’abandon par la Plateforme de ses positions jusqu’à Ménaka. La mission de bons offices dirigée par l’Imam Dicko a recueilli les propositions des coordinations des chefs de tribus et de fractions à Kidal et à Gao. Beaucoup espéraient que ces concertations permettraient de parvenir à une cessation des hostilités. Mais, pour l’heure, rien ne l’indique et aucune source auprès des mouvements n’a confirmé la signature d’un cessez-le-feu. Les échanges continuent dans les coulisses. La question est de savoir si c’est le document que la Plateforme avait refusé de signer qui reviendra sur le tapis ou si les négociations repartiront sur d’autres bases. Le retour de l’administration et l’installation du MOC constituent les bonds nécessaires pour que l’Accord sorte de sa nonchalance. En plus de ces points de blocage, il faut trouver une solution au conflit tribal qui ronge la région. Ce serait un tremplin pour parvenir enfin à la paix et à la réconciliation.

    • mercredi 09 août
    • 10h38

      Djenné: des assaillants repoussés par l’Armée Aujourd’hui 09 aout vers 04h du matin, des individus armés ont attaqué le peloton de la Garde Nationale du Mali. Les assaillants ont été repoussés par les gardes selon l’Armée. La situation est sous contrôle à en croire la même source. Un garde de faction a été blessé au cours de l’attaque. Un renfort militaire venu de Sevaré est sur les lieux.

    • 10h35

      Dr Malamine Seydou Thiam démissionnaire du RPM : « Je ne veux pas être complice de la partition du pays » Secrétaire général du comité Séma de Badalabougou du Rassemblement pour le Mali (RPM), parti au pouvoir, Dr Malamine Seydou Thiam a suspendu ses activités dans toutes les structures de ce parti. Le démissionnaire motive son acte par les nouvelles orientations du parti, qui, selon lui, sont en déphasage avec les réalités. « La position du parti à la révision constitutionnelle n’est pas de nature à préserver la cohésion sociale. Je ne veux pas être complice de la partition du pays », a-t-il déclaré.

    • 10h17

      Lancement officiel de l’offre «BDM DIASPORA» : Une innovation bancaire au service des Maliens résidant à l’étranger La Banque de développement du Mali (BDM SA) a procédé le lundi 7 août 2017 au lancement officiel son offre «BDM DIASPORA» destiné aux Maliens résidant à l’étranger. Ladite cérémonie était présidée par le ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, Dr Abdramane Sylla, en présence du Président du conseil d’administration de la BDM SA, Hamed Mohamed Ag Hamani, du directeur général de la BDM SA, Bréhima Amadou Haïdara, et de nombreuses autres personnalités. L’objectif de cette cérémonie est de faire découvrir en détail cette nouvelle offre afin de la partager avec toute la communauté malienne de la diaspora. Au total, 10 produits sont inclus dans cette offre pour permettre aux maliens résidant à l’étranger (MRE) de faire leur opération financière en toute facilité. Parmi ces produits figure le crédit immobilier MRE.

    • 09h23

      NSIA : la direction générale propose un départ négocié pour l’ensemble des syndicalistes Issiaka Traoré secrétaire général du comité syndical, a été licencié par la direction de l’entreprise d’assurance NSIA. Un acte qui a suscité la colère du syndicat national des assurances, banques, établissements financiers et commerce du Mali (Synabef). Pour trouver un terrain d’entente, le patronat malien avait engagé des négociations entre NSIA et le comité syndical, pour la réintégration du secrétaire général M. Traoré. Malheureusement, le DGA et le DG refusent toute possibilité de retour du secrétaire général du syndicat. Le Synabef a alors déposé lundi 7 août un préavis de grève de 72 heures.

    • vendredi 04 août
    • 11h09

      Le retour de Ras Bath : Condamné le 26 juillet dernier à une année de prison ferme et 100 000 francs CFA d’amende, le chroniqueur malien Mohamed Youssouf Batilly (Ras Bath) est rentré ce 3 août 2017 à Bamako après quelques semaines en Europe. Accueilli par une foule de partisans depuis l’aéroport, le chroniqueur a été « escorté » jusqu’à la bourse du travail où se tenait un meeting de la plateforme Antè Abana, opposée au projet de révision constitutionnelle. Une façon de faire d’une pierre deux coups, selon Mr Ibrahima Kalil Touré membre de la plateforme Antè Abana. « Ce meeting a été organisé pour réaffirmer le rejet du projet de constitution mais aussi pour soutenir Ras Bath qui est aussi un des porte-parole du mouvement ». En dehors de cela, c’était la réaffirmation de la volonté « du peuple de voir Ras Bath en liberté », ajoute Mr Touré. Présent à l’accueil de Ras Bath, Mr Touré qui dit n’avoir jamais vu « une telle marée humaine » , pense que la condamnation du chroniqueur est « une décision politique, pas juridique ». Ce déplacement dans plusieurs pays européens de Ras Bath a été émaillé de plusieurs rencontres et meetings au cours desquels, il a réaffirmé l’opposition de la plateforme au projet de réforme constitutionnelle. Un discours réitéré lors du meeting tenu ce 03 juillet à la bourse du travail par le chroniqueur qui a dénoncé la décision politique dont il fait l’objet.

    • 09h27

      Kayes : 1ère Journée panafricaine de la femme délocalisée La capitale de la 1ère région du Mali, Kayes, a abrité les commémorations délocalisées de la Journée panafricaine de la femme, ce 31 juillet 2017. Présidée par Mme Traoré Oumou Touré, ministre de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille, elle était placée sous le thème « Genre et migration : comment la femme peut-elle contribuer à réduire le phénomène de la migration irrégulière ? » Un thème choisi par le Mali en raison des nombreuses problématiques liées à cette question, particulièrement dans la région de Kayes, zone de forte immigration. « La migration est une excellente chose, mais il faut que les candidats choisissent la voix légale, en évitant le piège des passeurs » a affirmé Oumou Touré, en rappelant les aspects positifs de la migration dont Kayes fait montre depuis plusieurs années, comme les différents projets de développement initiés par les migrants originaires de cette région..

    • jeudi 03 août
    • 09h16

      British American Tobacco inquiété pour corruption British American Tobacco (BAT) a annoncé le mardi 1er août 2017 faire l’objet d’une enquête concernant ses pratiques en Afrique. La procédure a été enclenchée par le Serious Fraud Office (SFO), l’organisme chargé de lutter contre la délinquance financière au Royaume-Uni. En novembre 2015, la BBC avait diffusé un reportage accusant BAT de payer des pots-de-vin à des responsables de la lutte anti-tabac en Afrique de l’Est. 20 mois plus tard, le SFO a donc ouvert une enquête formelle sur des allégations de mauvaises pratiques. Le cigarettier qui possède entre autres les marques Lucky Strike, Kent, Rothmans et Dunhill (distribué au Mali) avait démenti toute accusation, malgré les centaines de documents confidentiels cités par la chaîne, ainsi que l’interview de Paul Hopkins, un ancien employé de BAT qui avait révélé qu’il payait des pots-de-vin. Au Mali, British American Tobacco a signé, en mars 2016, un protocole d’accord avec la Société nationale de tabac et allumettes du Mali (SONATAM) qui importe les marques Dunhill (Internationnal et King size) et veut pouvoir les produire sur place, dans le cadre d’un programme d’investissement de 7 milliards de francs CFA (10,67 millions d’euros) prévu d’ici à 2020 et devant aboutir à la création de 200 emplois directs.

L’Hebdo - édition du 22.07.2021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité