L’info en continu

    • vendredi 28 avril
    • 15h27

      TOMBOUCTOU : après Tombouctou une délégation nationale de l’AEEM conduite par son secrétaire général était à Gao hier(27/04/2017) . Ils sont partis recenser les doléances des élèves et constater la grève des enseignants. Le secrétaire général a promis de s’impliquer afin que les élèves de la localité puissent regagner les classes.

    • 14h48

      Banque mondiale : Mme Soukeyna Kane est nommée au poste de Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, la Guinée, le Niger et le Tchad, à Bamako (Mali). De nationalité sénégalaise, Mme Kane est entrée à la Banque en mars 2003 comme spécialiste senior de la gestion financière et a exercé diverses fonctions au sein de la Région Afrique, de la division Politique opérationnelle et services aux pays (OPCS) et de la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

    • 13h02

      Mali : L’INPS célèbre la 21e journée africaine de la prévention des risques professionnels L’INPS a commémoré, le jeudi 27 avril, la 21e journée africaine de la prévention des risques professionnels à travers une session de sensibilisation des travailleurs à l’hôtel Radisson blu de Bamako. « Selon les statistiques de l’Organisation Internationale du Travail, plus de 5 000 personnes par jour meurent dans le cadre de leur travail, à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle ».

    • 09h42

      Ras Bath : Après plusieurs mois d’interdiction d’émissions, le célèbre chroniqueur, Mohamed Youssouf Bathily dit Rasbath va reprendre ses émissions. C’est la décision prise par le juge d’instruction du 3e cabinet du tribunal de la Commune IV qui a rendu une ordonnance dans ce sens lundi dernier. A l’expiration du délai de recours contre cette ordonnance intervenue mercredi à minuit, Rasbath est donc libre de reprendre ses chroniques.

    • 09h25

      Crise du football Malien : Protocole d’accord signé jeudi soir à la primature entre la FEMAFOOT et le collectif des clubs et ligues majoritaires

    • 00h35

      Femafoot : Fin de la crise du football malien, Boubacar Baba Diarra est rétabli à son poste de président du comité exécutif de la fédération malienne de football

    • jeudi 27 avril
    • 16h22

      Le groupe Nusrat Al Islam Wal muslimin affirme avoir détruit un blindé de l’armée et annonce des morts et des blessés côté militaires maliens

    • 14h50

      Adama Traoré, l’as du dribble : À seulement 21 ans, Adama Traoré, l’international malien qui évolue à Middlesbrough (19è de Premier League) occupe la première place du classement des meilleurs dribbleurs de la saison publié par le CIES (International Centre for Sports Studies). À la surprise générale, le jeune hispano-malien devance les légendes du ballon rond comme Lionel Messi et Neymar qui occupent respectivement la sixième et quatrième place du tableau. Ancien joueur du FC Barcelone, où il a joué dans les équipes de jeunes, Adama Traoré est arrivé à « Boro » l’été dernier, en provenance d’Aston Villa. Connu comme l’un des jeunes talents du football africain, il est sous contrat jusqu’en 2020. Sollicité pour évoluer dans la sélection nationale, Adama Traoré pourrait être l’une des cartes maîtresses de cette équipe en reconstruction. En attendant, l’histoire se souviendra de ce nouveau palmarès.

    • 14h49

      Mine de Fekola : Plus tôt que prévu Dans la région de Kayes, la mine d’or de Fekola devrait entrer en production en octobre 2017. C’est ce qu’a déclaré son propriétaire, l’entreprise canadienne B2Gold, dans son bilan opérationnel du premier trimestre publié cette semaine. La compagnie indique que la construction de la mine, dont le dernier quart des travaux reste à achever, est en avance de trois mois et reste dans le cadre du budget prévu. Les travaux de terrassement et la construction de l’usine de traitement sont respectivement réalisés à 91% et 54%. Au cours du trimestre, le développement de la mine à ciel ouvert a également progressé plus vite que prévu, avec 2,6 millions de déchets miniers et 200 000 tonnes de minerais extraits. B2Gold précise que le taux moyen journalier d’extraction a augmenté de 25 000 à 42 000 tonnes. Une fois en production, la mine de Fekola devrait produire environ 10 tonnes d’or par an. Outre le Mali, B2Gold opère également à Kiaka, au Burkina Faso, et à Otjikoto en Namibie

    • 13h34

      GAO : inauguration hier 26 avril de la ferme agricole des jeunes de Gao dans le quartier Njawa. Elle permettra à plus de 200 jeunes d’avoir un emploi. Le projet a été financé par la Minusma avec l’appui de l’association des jeunes pour le développement de l’agriculture, la pêche et l’élevage

    • 08h18

      Sahel : Les États-Unis comptent sur la France Depuis Djibouti, la seule base américaine sur le continent africain, où il s’est rendu le dimanche 23 avril, le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, a souhaité que la France continue à mener le combat contre les réseaux extrémistes au Sahel. Les États-Unis soutiennent l’opération militaire française Barkhane dans cinq pays du Sahel (Mauritanie, Mali, Tchad, Niger, Burkina Faso), où ils appuient également les armées nationales respectives dans la formation et l’équipement. Washington apporte également un soutien logistique aux troupes de Barkhane en assurant notamment le ravitaillement aérien pour les avions français et en échangeant des renseignements avec les Français. La base américaine de Camp Lemonnier accueille environ 4 000 militaires et contractuels américains, selon le Pentagone. Elle joue un rôle clé pour soutenir les opérations militaires en Afrique, notamment en Somalie, où les militaires américains aident les forces locales à lutter contre les insurgés islamistes shebab liés à Al-Qaida.

    • mercredi 26 avril
    • 17h10

      Négociations entre le gouvernement et le SYNESUP . Il n y a toujours pas eu de compromis sur les 8 points de revendications. Les syndicalistes ont alors décidé de poursuivre 3leur mouvement de grève.

    • 17h08

      MALI : 296 réfugies rentrent au Mali, alors que d’autres ont fui leurs localités au Nord et au Centre à cause de l’insécurité. Selon le Haut-Commissariat pour les réfugiés, depuis septembre dernier, plus 5 400 Maliens ont traversé la frontière pour se réfugier dans le camp de Mbera en Mauritanie. Le camp abrite déjà plus de 50 000 réfugiés et demandeurs d’asile. Il s’agit du plus important afflux de réfugiés en provenance du nord du Mali depuis 2013

    • 12h12

      Monde : Pour Reporters sans Frontières, « la liberté de la presse n’a jamais été aussi menacée » L’édition 2017 du Classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF) est marquée par la banalisation des attaques contre les médias et le triomphe d’hommes forts qui font basculer le monde à l’ère de la post-vérité, de la propagande et de la répression, notamment dans les démocraties.

    • 10h31

      Logements sociaux de Tabacoro : Les mauvais payeurs déguerpis ! Après 4 années d’interruption suite à la crise multidimensionnelle que notre pays a connue en 2012, l’Office malien de l’habitat (OMH) a procédé jeudi 20 avril 2017, au lancement de l’opération d’expulsion visant quelques 358 mauvais payeurs du programme 1180 des logements sociaux. L’opération s’est déroulée sous une grande escorte policière en présence du représentant du Cabinet d’huissier de justice Allaye Tembely et de l’équipe technique de l’OMH.

    • lundi 24 avril
    • 11h25

      Arabie saoudite : Le Fonds saoudien de développement, FawziOlian Al-Saud est prêt à appuyer le Mali dans les projets d’infrastructures routières. Notamment dans les domaines du financement de la route Kouala-frontière mauritanienne, de la Santé, des forages et de l’Agriculture. Dans les secteurs énergétiques et des miniers, le Président de la République et le Ministre saoudien de l’Energie, Khalid Bin Abdel Aziz, ont eu des échanges fructueux. Ce qui a permis l’envoi prochain d’une équipe technique saoudienne en énergie au Mali pour prendre en charge le difficile problème d’accès des populations à l’eau potable et d’une mission d’exploration du secteur des mines

    • 11h11

      Attaque contre le camp de la MINUSMA à Aguelhok : Le dimanche 23 avril, en fin d’après-midi, plusieurs tirs de mortier ont visé le camp de la MINUSMA à Aguelhok, dans la région de Kidal. Le Chef de la MINUSMA par interim, M. Koen Davidse, condamne fermement cette attaque qui a coûté la vie à un Casque bleu et en a grièvement blessé deux autres. Et présente ses sincères condoléances à la famille du défunt et souhaite un prompt et complet rétablissement aux blessés. Il réitère que les attaques perpétrées contre la MINUSMA n’affaibliront pas la détermination de la mission à appliquer pleinement son mandat de soutien aux efforts du gouvernement malien.

    • dimanche 23 avril
    • 21h03

      Bamako : Les résultats des votes pour le premier tour des élections présidentielles : Bamako Bureau 1 – Total sur 477 bulletins Hamon 60 Macron 146 Melenchon 130 Le Pen 26 Fillon 95 Bamako Bureau 2 – Total sur 508 bulletins Hamon 72 Macron 192 Melenchon 99 Le Pen 25 Fillon 97

    • jeudi 20 avril
    • 22h22

      La Colombie attribue à des jihadistes le rapt d’une religieuse au Mali : La police colombienne a signalé jeudi le groupe jihadiste Front de libération Macina (FLM) comme responsable présumé de l’enlèvement d’une religieuse franciscaine en février au Mali. « La soeur Gloria Cecilia (Narvaez) a été apparemment enlevée par un groupe qui s’intitule Front de libération Macina. C’est un groupe rebelle qui existe au Mali et est répertorié comme terroriste », a déclaré à l’AFP le général Fernando Murillo, directeur de la Direction anti-enlèvement et anti-extorsion de la police nationale. Il a ajouté que le FLM « est lié à des cellules jihadistes et c’est un groupe qui est à l’origine d’enlèvements d’étrangers, dont (des) européens » pour la libération desquels il a exigé des sommes d’argent « assez importantes ».

    • 14h20

      Tombouctou: Boubacar Ould Hamadi, a été investi, ce jeudi 20 avril, président de l’autorité intérimaire de Tombouctou.

    • 12h21

      Breton Woods Une délégation malienne à Washington Le ministre de l’Économie et des Finances, le Dr Boubou Cissé, est à la tête d’une forte délégation qui s’est rendue à Washington pour prendre part aux Réunions de Printemps 2017 de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) qui ont débuté le 17 avril et qui dureront une semaine. La délégation malienne rencontrera notamment Makhtar Diop, vice-président Afrique de la Banque mondiale et le directeur adjoint du FMI, M. Furusawa. L’état de la coopération entre le Mali et les institutions de Breton Woods, le cadre de partenariat pays et la mise en œuvre du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable du Mali (CREDD 2016/2018) seront les principaux points sur lesquels le ministre de l’Économie et des Finances insistera dans les rencontres avec les dirigeants de ces institutions et les autres partenaires du Mali. Les réformes engagées par le Mali pour la bonne gestion de ses finances publiques ont permis de regagner la confiance de ses partenaires techniques et financiers. Ce qui s’est traduit par une augmentation des ressources allouées au Mali en octobre dernier, puis le don d’un montant de 9,228 milliards de dollars destiné à financer le projet de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion (DDR) prévue par l’accord de paix d’Alger.

    • 12h19

      Le Mali s’engage dans la lutte contre le braconnage Selon un rapport de l’ONG World Wild Fund, rendu public le mardi 18 avril, l’Afrique perdrait chaque année 7 milliards de francs CFA à cause du braconnage des éléphants. Le commerce illégal d’espèces sauvages se classe au quatrième rang mondial des commerces illicites après la drogue, la contrefaçon et le trafic d’êtres humains. Au Mali, le ministère de l’Environnement et du Développement durable a signé, à l’occasion du lancement dudit rapport, un protocole d’accord avec ses partenaires (Wild foundation, direction nationale des eaux et forêts et l’état-major général des armées) pour la protection des éléphants dans le Gourma Rhaous, situé dans la région de Tombouctou. Ce protocole d’accord va permettre d’appréhender les braconniers et de tarir les réseaux de trafic d’ivoire, le tout grâce à une synergie d’action entre les trois entités.

    • 12h19

      Réflexion à Paris sur le projet de révision constitutionnelle : Le collectif Citoyen Mali, en partenariat avec l’Association des étudiants maliens de France, s’implique dans la réflexion sur le projet de réforme constitutionnelle au Mali, le 29 avril 2017 à la Bourse du travail de Paris. Selon Bakou Dembélé, membre du directoire du collectif, « l’objectif de cette réflexion est d’instaurer un débat scientifique et apolitique autour de la révision constitutionnelle et de son utilité aujourd’hui au Mali ». Avec pour participants des juristes constitutionnalistes et des avocats maliens de France, cette activité verra aussi la participation de Me Amadou Tieoulé Diarra, qui fera le déplacement du Mali, et devra aboutir à des propositions en rapport avec ce projet de révision constitutionnelle. Il faut rappeler que le collectif Citoyen Mali est un mouvement né en France après la mort de jeunes marcheurs à Gao le 12 juillet 2016. Selon Bakou Dembélé, « nous sommes un mouvement de veille citoyenne et lanceur d’alerte vis-a-vis de tout ce qui peut être susceptible d’atteinte à la vie de la nation ».

    • 06h37

      L’état d’urgence au Mali, en vigueur avec de rares interruptions depuis près de 17 mois, a été rétabli pour dix jours à compter de la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé le gouvernement.

    • mercredi 19 avril
    • 06h46

      Espace : A 12h24 (heure malienne), ce mercredi 19 avril, « 2014 JO25 », un astéroïde d’au moins 640 mètres de diamètre, va passer au plus près de la Terre, selon la Nasa. Celui-ci sera tout de même éloigné de 1,8 million de kilomètres de la planète bleue, soit 4,6 fois la distance qui nous sépare de la Lune.

    • lundi 17 avril
    • 20h14

      Riyadh : Le président Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République du Mali, est arrivé ce soir à Riyadh, pour une visite au Royaume. Son excellence a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international roi Khalid, par son altesse royale le prince Faisal bin Bandar bin Abdulaziz, gouverneur de la région de Riyadh, le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture l’ingénieur Abdulrahman bin Abdulmohsen al-Fadhli, l’ambassadeur du Serviteur des Deux Saintes Mosquées au Mali, Massoud bin Ali al-Orabi al-Harthy, l’ambassadeur malien au Royaume, Zini Mulay et un représentant du protocole royal.

    • jeudi 13 avril
    • 12h16

      Les jeunes footballeurs de l’Association sportive de Bamako (ASB) ont été une nouvelle fois impressionnants face aux Brésiliens du FC Fluminense (8-3), lundi 10 avril, dans le cadre de la 3è journée de la phase de poule du Mundialito U10, qui se déroule actuellement à Costa Daurada (Espagne). Avant cette victoire de prestige face à l’un des clubs mythiques du Brésil, les jeunes loups maliens avaient déjà infligé de cinglants revers à leurs adversaires. Lors de leur première sortie, ils avaient laminé les Canadiens de l’ESM Canada (7-0) avant d’étriller les Glasgow Rangers (4-1). Le Mundialito est un tournoi de football réservé aux enfants dans six catégories : U8, U10, U11, U12, U13, U14. L’année dernière, le Mali s’était déjà adjugé deux titres dans les catégories U8 et U10.

    • 11h39

      Des jeunes du nord formés à la réparation des manuels scolaires En dépit des efforts consentis par l’État et ses partenaires, l’un des grands problèmes du système éducatif malien demeure le manque de manuels scolaires et de matériel didactique dans les écoles. Le ministère de l’Éducation, de l’Alphabétisation et des Langues nationales, à travers la Direction nationale de la pédagogie (DNP), a organisé une formation de jeunes entrepreneurs des régions de Mopti, Gao, Tombouctou et Kidal, à la réparation de manuels scolaires. Sur une durée de 21 jours, du 6 au 26 avril 2017 à Mopti, « ces jeunes sont formés de sorte à pouvoir s’installer à leur propre compte en les dotant surtout d’outils de réparation », explique Daouda Doumbia, le directeur adjoint de l’académie d’enseignement de Mopti, avant d’ajouter « qu’ils seront amenés à se rendre dans les différentes écoles des régions nord de notre pays pour réparer les manuels en voie de dégradation et en mauvais état ». De quoi donner une seconde vie aux précieux outils pédagogiques, et une source de revenus aux bénéficiaires de cette formation.

    • 11h30

      Un général belge aux commandes de la MINUSMA Le général belge Jean-Paul Deconinck a pris fonction ce 11 avril 2017 à la tête de la force militaire de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Une cérémonie militaire a été organisée au quartier général de la mission onusienne à Bamako, en présence du ministre de la Défense belge, Steven Vandeput. Le général Deconinck, qui commandait jusqu’au 22 mars l’armée de Terre belge, a été nommé le 2 avril par le nouveau secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. La MINUSMA dispose d’un effectif de 13 456 personnes (sur un maximum autorisé de 15 209), dont 10 763 militaires, 36 observateurs et 1 258 policiers pour la composante militaire. Le mandat du commandant de la force est d’un an, mais peut être prolongé. La MINUSMA compte actuellement une vingtaine de militaires belges. Quelques 150 soldats de la Défense belge sont également déployés au Mali dans le cadre de la mission européenne EUTM.

    • mercredi 12 avril
    • 15h41

      Le premier Conseil des ministres du quatrième gouvernement censé se tenir aujourd’hui au palais de Koulouba a été reporté. Les raisons seraient liées à l’absence du chef d’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta qui devrait normalement présidé la cérémonie.

L’Hebdo - édition du 06.05.2021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité