L’info en continu

    • mardi 31 janvier
    • 11h01

      Attentat dans une mosquée de Québec : Le suspect Alexandre Bissonnette a été formellement inculpé du meurtre de 6 personnes, dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 janvier, à la grande mosquée de Québec (Canada).

    • 10h43

      MINE D’OR DE LOULO-GOUNKOTO : RANDGOLD RESOURCES SATISFAITE DE LA PRODUCTION DE 2016. La société s’apprête à annoncer un dépassement de ses prévisions de production d’or de 670 000 onces pour 2016 et pourrait maintenir une production annuelle de plus de 600 000 onces pour les dix prochaines années. «L’année 2016 a été très bonne en termes de production d’or et de numéraires au complexe aurifère Loulo-Gounkoto. Comme annoncé au troisième trimestre, la société s’apprête à révéler un dépassement de ses prévisions de production d’or de 670 000 onces pour 2016 et pourrait maintenir une production annuelle de plus de 600 000 onces pour les dix prochaines années. La décision de réaliser la super fosse de Gounkoto dont la faisabilité a été approuvée par le conseil d’administration est intégralement prise en compte dans cette prévision», a déclaré le directeur exécutif de Randgold Resources, Mark Bristow lors de la traditionnelle rencontre trimestrielle avec la presse, tenue dimanche dernier à Loulo.

    • 10h29

      Sécurisation de l’espace universitaire : Les Ministres de la Sécurité et de l’Enseignement Supérieur joignent leurs efforts. Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile et son homologue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ont organisé ce lundi 30 janvier une rencontre urgente dans la salle de conférence du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. Objectif : discuter sans ambages de la sécurisation de l’espace universitaire. Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a souligné qu’il était important pour les deux parties de se rencontrer afin de trouver les voies et moyens d’un retour à la quiétude sur l’espace universitaire.

    • 09h50

      15ème session du CSA : la plateforme claque la porte Après l’examen de la situation générale et échange au sujet des voies et moyens de nature à favoriser un avancement du processus de mise en œuvre de l’Accord de paix et la réconciliation au Mali, la plateforme, mouvement armé pro-gouvernemental a claqué la porte après la reprise des débats dans l’après midi. Raisons évoquées, la persécution des arabes de Gao, par l’opération barkhane, après l’attentat suicide du camp MOC qui a fait une centaine de morts. Pour le mouvement, les arabes de Gao, sont depuis l’attaque pris pour cible par les hommes de barkhane par des perquisitions quotidiennes de leurs domiciles. C’est ainsi que dès la reprise des travaux, ils avaient exigé que ce point soit le premier à être discuté. La réponse d’un diplomate français disant que l’opération était là sur la demande des autorités maliennes pour lutter contre les terroristes n’a pas été de leur goût. Visiblement déçus de cette réponse, le mouvement a donc plié bagage, comme l’a fait la CMA lors de la 14ème.

    • 09h49

      Trois jours après la diffusion du documentaire sur la libération des otages d’Arlit et l’assassinat des journalistes de RFI à Kidal, le négociateur nigérien donne sa version des faits. Dans une interview à RFI, Mohamed Akotey ne pense pas qu’il y ait un lien entre le dossier des otages et l’affaire de l’assassinat. Le négociateur nigérien soutient plutôt la thèse d’un rapt ayant échoué.

    • 09h45

      Mali : Démantèlement d’un réseau de fabrication des faux laissez-passer .La Direction Générale de la Police est sur le point de mettre le grappin sur un réseau de délivrance de faux laissez-passer utilisés dans la circulation routière. Un document qui offre des facilités de déplacement aux détenteurs dans la circulation à Bamako et à l’intérieur du pays. L’information a été révélée, samedi dernier, par le Directeur général adjoint de la Police, Mamadou Z. Sidibé, lors d’une rencontre avec la presse.

    • lundi 30 janvier
    • 15h05

      GAO : soutien aux victimes de l’attentat contre le camp du MOC,les partis politiques de l’opposition et de la majorité se sont rendus ce matin (30/01/2017) à Gao pour apporter leur soutien aux victimes de l’attentat contre le camp du MOC. La délégation s’est rendue à l’hôpital de Gao ainsi que dans les familles des personnes décédées pour présenter leurs condoléances.

    • 12h41

      Canada : Deux suspects ont été appréhendés en lien avec l’attentat terroriste perpétré dimanche soir au Centre culturel islamique de Québec. Et les deux suspects étudieraient à l’Université Laval. C’est ce qu’a confié à Radio-Canada une source près de l’enquête qui précise que les deux suspects sont des résidents de Québec. L’un d’eux serait d’origine marocaine.

    • 10h55

      Mali ,Trafic d’armes : Un Sous-officier aux Arrêts. Après la disparition massive d’armes de guerre et de munitions à la Garde Nationale et au Commissariat Central des Armées, voilà qu’à l’Ex-SNJ, des Armes ont pris le chemin des marchés. Six (06) armes de guerre furent saisies sur les receleurs. Pour l’heure, les enquêtes ont permis de mettre la main sur un gabelou, agent des Douanes servant d’acheteur, et un sous-officier, magasinier en chef, commerçant par circonstance.

    • 09h51

      Le ministre malien des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop, a réitéré, samedi 28 janvier à Addis-Abeba, le soutien de son pays au retour du Maroc au sein de l’Union Africaine (UA).

    • 09h10

      Nord du Mali: Opérations anti-terroristes à Gao et Kidal. Une vaste opération de sécurisation nommée « Filidjo » est en cours dans la ville et ses alentours. Les premiers résultats des forces armées sont jugés encourageants. Le ministre de la Sécurité, Salif Traoré, a annoncé ce vendredi, l’arrestation de trois personnes dans le cadre de l’enquête sur l’attentat du camp du MOC à Gao, mais sans donner plus de précisions Cependant, d’autres sources indiquent que ces arrestations seraient le fruit de l’opération Filidjo «coup de filet», lancée à Gao par les forces de sécurité maliennes en coordination avec la force française barkhane et la mission des Nations unies.Des sources sécuritaires maliennes et françaises impliquées dans cette opération font état d’une dizaine d’arrestations. Il s’agirait de personnes liées à l’attaque du camp militaire de Gao, le 18 janvier dernier et revendiquée par le groupe terroriste al-Mourabitoune. Les premiers éléments de l’interrogatoire confirment que ses personnes auraient joué un rôle d’accueil ou de planification.

    • 09h09

      Grève illimitée des magistrats : La médiation du Guide d’Ançardine, Ousmane Chérif Madani Haïdara, échouée. Le 9 janvier 2017, le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) déclenchait une grève de 7 jours, prolongée par la suite en grève illimitée. Toutes les tendances politiques ont rencontré les magistrats et la médiation du gouvernement n’a pas porté fruit. Le Guide spirituel des Ançardine, Ousmane Chérif Madani Haïdara, à son tour, a échoué à faire entendre les magistrats qui restent campés sur leur position.

    • samedi 28 janvier
    • 22h48

      #URGENT Kidal : les forces françaises perquisitionnent le domicile de Iyad Ag Ali A Kidal, dans le nord du Mali, les forces françaises de l’Opération Barkhane ont perquisitionné, ce samedi, le domicile de Iyad Ag Aly, chef du groupe djihadiste Ançardine et parmi les hauts responsables de la tribu des Ifoghas, ont rapporté des sources d’Alakhbar. Des soldats français ont procédé à une fouille minutieuse de la maison du chef djihadiste pendant que d’autres étaient positionnés sur le toit de la maison et aux alentours. Les militaires français ont saisi des téléphones portables et des bijoux de la veuve du défunt chef touareg Bahanga laquelle se retrouvait avec ses filles au domicile perquisitionné. Il s’agit de la première perquisition des forces françaises du domicile de Iyad Ag Aly depuis le déclanchement de l’intervention militaire en janvier 2013 qui a repoussé les djihadistes des principales villes qu’ils occupaient au nord du Mali.

    • 20h09

      Le maire de la Commune rurale de Mondoro, Souleymane Ongoiba, a été assassiné ce soir à Douentza. L’édile a été tué devant son domicile à Douentza par un individu armé et embusqué. Le tueur est venu à moto pour accomplir son forfait. L’édile a été tué aux environs de 19 heures devant sa porte alors qu’il revenait de la mosquée.

    • 10h05

      Les forces spéciales de la DGSE ont arrêté le jeudi dernier deux terroristes d’Al-Mourabitoune à Magambougou et à Senou. Marhi Barka Ben ERZAGH, ex-Mujao et repris de justice, et Mikailou Mahamoud DICKO, terroriste proche de Hassane Al Nouiny (second de Mokhtar BELMOKHTAR) étaient venus à Bamako pour repérer des cibles en vue de commettre des attentats au compte d’Al-Mourabitoune. Selon les sources proches de l’enquête, l’attentat devrait survenir à la fin du mois de janvier ou le dispositif sécuritaire du Sommet était en plein démontage. La vigilance de la DGSE a permis d’éviter la récidive de Radisson Blu. Chapeau à la DGSE.

    • 07h53

      Deux personnes qui avaient planifié un attentat suicide dans Bamako ont été arrêtés en possession notamment de matériel de guidage GPS et de munitions. Alors ce que ce vendredi 27 janvier, deux autres personnes, originaires de Gao ont été arrêtée à Bamako, et au même moment, à Gao, dans le quartier château, Barkhane a procédé à des arrestations.

    • vendredi 27 janvier
    • 08h53

      EUCAP Sahel Mali: Mission prolongée pour deux ans. Le 11 Janvier 2017, le Conseil a prolongé le mandat de la mission de l’UE EUCAP Sahel Mali pour deux ans, jusqu’au 14 janvier 2019. Il a également alloué un budget de EUR 29.7 million à la mission pour la période allant du 15 janvier 2017 au 14 janvier 2018. La mission civile EUCAP Sahel Mali assiste et conseille les forces de sécurité intérieure du Mali dans la mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité fixée par le gouvernement .Elle fournit des formations et des conseils stratégiques à la police, à la gendarmerie et à la garde nationale maliennes, ainsi qu’aux ministères compétents du pays, afin de soutenir la réforme du secteur de la sécurité.

    • 08h44

      Mali : Mines : IMPORTANTE DECOUVERTE A SYAMA. La compagnie minière ResoluteMining a annoncé jeudi 26 janvier avoir réalisé une nouvelle importante découverte d’or sur le prospect Nafolo de son projet Syama, au Mali, elle n’a pas donné de précision sur la quantité d’or attendue de cette découverte. Mais elle a par ailleurs souligné que la découverte a été faite grâce à une campagne de forages au diamant ayant permis la réalisation de plusieurs intersections de haute qualité et l’amélioration des résultats positifs des forages.

    • 08h42

      Le Mali classe premier dans l’espace UEMOA dans le domaine des affaires et de la bonne gouvernance, selon le rapport 2016 de la Banque Mondiale. C’est une évaluation annuelle assortie d’une note attribuée à chaque pays, puis un classement en matière de réformes. Après les évaluations et l’examen des critères, c’est le Mali qui se classe premier au niveau de la zone UEMOA, en matière de gouvernance et de qualité de l’environnement des affaires. Dans ce rapport mondial officiel du climat des affaires 2016 en Afrique de l’Ouest, seul le Ghana devance le Mali. Mais, le Mali est nettement au-dessus de la moyenne régionale de toute l’Afrique subsaharienne, qui est à 49,51 points alors que le Mali est à 52,96 points. Les critères évalués sont la facilité à engager des affaires, la facilité à obtenir tous les permis et documents nécessaires, le système fiscal, l’environnement socio- politique, la gouvernance macro-économique et le fonctionnement des services de l’assiette.

    • jeudi 26 janvier
    • 15h38

      Journée internationale des douanes : Sous le signe de la promotion de l’analyse des données. Au moins 50 milliards par mois, telle est la recette sur laquelle les douanes maliennes tablent pour cette année 2017. , les Douanes maliennes ont célébré ce mardi 26 janvier 2017 la journée internationale des Douanes. La cérémonie marquant qui s’est déroulée à la Direction des Douanes de Faladiè a enregistré la présence des agents des douanes, et de certains responsables des forces armées et de sécurité autour du Directeur Général des Douanes maliennes, l’Inspecteur Aly Coulibaly. Placée sous le thème : « l’analyse des données », cette journée est devenue une occasion pour les douanes du monde d’engager des échanges avec leurs partenaires publics et privées autour d’un thème, subséquemment à la réalité. Selon le directeur général des Douanes maliennes, l’Inspecteur Aly Coulibaly. « Il est fondamental que les administrations douanières tirent le meilleur parti de ces données afin de prendre des décisions avisées, au vu des défis complexes et les changements auxquelles elles sont confrontées au quotidien ».

    • 13h44

      Fatoumata Siré Diakité reconnue par l’UA C’est à titre posthume que l’Organisation panafricaine des femmes (PAWO) a décerné le 23 janvier, à Addis Abeba, le Prix continental sur le genre à feue Fatoumata Siré Diakité, fondatrice de l’Association pour la promotion et la défense des femmes (APDF), décédée le 18 octobre 2016. La distinction, remise en marge du pré-sommet de l’Union Africaine sur l’intégration du genre dans les États membres, a été reçue par Togola Hawa Séméga, de Fawe Mali.

    • 13h39

      Conférence nationale de YELEMA La revue des troupes Après Ségou et Koulikoro, le parti Yelema (changement) de l’ancien Premier ministre Moussa Mara, créé en juillet 2010, tiendra sa 3è conférence nationale le 29 janvier dans la capitale, au Centre International de conférences de Bamako. « Ce rendez-vous annuel nous permet de faire le bilan de l’année écoulée et de mener des discussions sur les sujets brûlants de l’heure afin de nous projeter dans l’avenir avec sérénité », explique Adama Diakité, 5è vice-président du parti. Deux thèmes majeurs seront au menu de ces assises nationales. Il s’agit du renforcement des capacités des élus pour un meilleur mandat, et l’orientation politique du parti, sa structuration et son financement. Dans la perspective de l’élection présidentielle de 2018, le parti peaufine en effet sa stratégie de conquête du pouvoir. « Pour le moment, nous sommes dans la majorité présidentielle, nous sommes en train de déployer toute notre énergie pour accompagner et soutenir les actions du chef de l’État Ibrahim Boubacar Keïta jusqu’à la fin de son mandat », tient à préciser un délégué de Kayes. Prendront part à cette rencontre, les délégués des sections de l’intérieur et des Maliens de l’extérieur, les membres du bureau politique national, ainsi que les élus locaux issus du parti.

    • 13h38

      Partielle de Mopti : l’ADEMA-PASJ en tête Le 2è tour de l’élection législative partielle s’est déroulé le 23 janvier dernier à Mopti et le scrutin s’est déroulé sans incident majeur. Selon les résultats provisoires, le candidat de l’ADEMA-PASJ, Sidy Hamed Diarra, devancerait le candidat de l’ASMA-CFP avec 61,90% des voix contre 39,10% pour Bamakan Maiga, et emporterait ainsi le siège vacant laissé par Hamadoun, dit Dioro Yaranangoré, décédé au cours de son mandat.

    • 13h37

      Sidiki Maïga signe son premier contrat professionnel L’attaquant de l’équipe nationale du Mali junior, Sidiki Maïga, connu aussi sous le nom de Titi, vient de signer son premier contrat professionnel avec le club espagnol d’Alcorcon AD, en Segunda B (deuxième division espagnole). Annoncé dans plusieurs écuries européennes, comme le FC Porto, c’est finalement en Espagne que le jeune ailier de 18 ans a décidé de lancer sa carrière professionnelle. Champion d’Afrique à Dakar et vice-champion du monde au Chili en 2015, Sidiki Maïga va parfaire son apprentissage chez les « Jaune et Bleu ». « Je suis heureux de vous annoncer la signature de mon tout premier contrat professionnel à AD Alcorcon, une équipe de D2 espagnole », a posté le désormais ancien joueur de l’AS Real de Bamako sur sa page Facebook. L’équipe de la banlieue de Castille est actuellement 15è du classement de Segunda B avec 26 points, en 22 journées.

    • 13h36

      1ère Journée de l’entreprise : le CNPM innove Dans le cadre de la mise en œuvre de la Loi d’orientation du secteur privé, le Conseil national du patronat du Mali (CNPM) organise pour la première fois la « Journée de l’entreprise », les 26 et 27 janvier 2017. La rencontre se tient en partenariat avec les instances faîtières représentatives du secteur privé, et se déroulera sous la forme d’un forum évènementiel. Le thème retenu pour cette première édition est « Le développement de l’agro-industrie comme moteur de la croissance économique au Mali ». L’objectif principal de cet événement est de promouvoir le secteur de l’agro-industrie au Mali comme source de développement de l’industrialisation du pays, et comme complément à l’agriculture de subsistance. Y prendront part 150 participants issus des structures représentatives des secteurs public et privé, les personnes ressources et des acteurs de l’agro-industrie, ainsi que les départements ministériels concernés. Outre les échanges sur les préoccupations du secteur de l’agro-industrie, les participants auront droit à une exposition de produits alimentaires locaux valorisés ou transformés, et des produits et services permettant d’accéder au produit fini (emballages, intrants divers, etc..). La rencontre se tiendra au siège du CNPM, à l’ACI 2000.

    • 13h35

      Les mouvements dissidents de la CMA ( la CMFPR2, le CJA, MPSA et la CPA), se réclamant de la coordination sont en passe avec d’autres mouvements de la Plateforme, de créer une autre coordination des mouvements de l’Azawad. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 25 janvierà la Maison de la Presse.

    • 13h33

      Payer chez Shell avec Orange Money Vivo Energy, titulaire de la franchise Shell en Afrique et le groupe français de Télécoms Orange ont signé le 24 janvier un accord de partenariat permettant aux clients de régler tous leurs achats, notamment de carburant, dans toutes les stations services Shell directement grâce à leur compte Orange Money. Cette offre est déjà disponible dans neuf pays d’Afrique, dont le Mali, et s’étendra à cinq autres marchés au second trimestre de l’année 2017. Orange avait déjà signé en 2013 un partenariat similaire avec Total.

    • 13h02

      Le gouvernorat du District a abrité les mardi 24 et mercredi 25 janvier, les travaux de l’atelier national de validation sur la Politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Durant deux jours, les participants ont mené des réflexions et examiné plusieurs points notamment : la mise en place d’une gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle inclusive proactive, efficace et efficiente ; le renforcement de la résilience des populations vulnérables par l’amélioration de leur protection sociale et autres mesures ; le renforcement du cadre juridique et réglementaire du Dispositif national de sécurité alimentaire.

    • 09h11

      FEMUA 10 : Lancement imminent La 10è édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA 10) sera une fête grandiose, a déclaré le week-end dernier Salif Traoré, dit A’Salfo, commissaire général de ce festival. C’était lors d’une visite de terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux sur le site qui doit accueillir cet évènement. Pour ce qui est de la date, du programme, du contenu artistique et du volet social de la 10è édition, le lead vocal du groupe Magic System a tenu à rassurer le grand public sur la prochaine disponibilité de ces informations au cours de la cérémonie de lancement prévue dans quelques semaines.

    • 09h08

      MALITEL DA : Opération Ami Kane Plus de 136 millions de dégâts. L’opération bulldozer de Madame le Gouverneur du District de Bamako vient de toucher un endroit plus connu et plus fréquenté par les citoyens. Il s’agit de l’espace de vente et de réparation de téléphone à la devanture du bâtiment qui abrite le siège du premier opérateur de téléphonie mobile au Mali, MALITEL appelé Malitel Da (la devanture de Malitel). Depuis plusieurs décennies y sont installés : Vendeurs, réparateurs, guides des clients et chacun se débrouille pour y gagner dignement sa vie. C’était le mardi 24 janvier vers trois heures du matin. Les bulldozers déployés pour la circonstance ont tout balayé sur leur passage en l’espace de deux heures. Les dégâts sont énormes.

L’Hebdo - édition du 25.02.2021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité