L’info en continu

    • lundi 09 janvier
    • 10h01

      Suite au préavis de grève de 216 heures avec rétention de note au fondamental et non évaluation au secondaire du 4 janvier, le ministre du Travail et de la Fonction publique a convoqué les syndicats à reprendre les négociations, ce dimanche, 8 janvier .À l’issue des travaux, les syndicats et le gouvernement se sont mis d’accord sur l’ensemble des points de revendications des enseignants en particulier, le point de discorde relatif au statut autonome de l’enseignant. Les autres points de revendications relatifs à la grille salariale et autres avantages seront discutés au sein d’une commission qui sera mise en place d’ici la fin du mois de janvier .Compte tenu de toutes ces avancées, les syndicats de l’éducation ont décidé de suspendre le mot d’ordre de grève

    • 09h34

      27EME sommet Afrique France : 38 chefs d’Etat confirmés pour 60 délégations attendues. D’après le président du Cnosaf, il est attendu 60 délégations au sommet Afrique France. Au total, 38 chefs d’Etat sont confirmés à ce jour, l’ambition des organisateurs étant d’atteindre la participation d’au moins 40 chefs d’Etat en plus des patrons d’institutions internationales telles que le FMI, la Banque mondiale, l’UA, etc.

    • 09h29

      Bientôt une centrale d’achat unique pour les marchés publics maliens. Le principe d’une centrale d’achat unique pour les marchés publics au Mali est acquis. Les modalités pratiques restent à définir. Une étude est en cours. Le gouvernement malien souhaite redoubler de vigilance dans la lutte contre la corruption, la délinquance financière dans l’administration et l’utilisation des ressources publiques. Fini donc bientôt la vie en rose pour les individus qui se faisaient d’énormes bénéfices sur le dos de l’Etat. Toutes les administrations publiques à terme auront le même traitement. Concrètement, toutes les commandes des ministères, des services publics par exemple, se feront par le biais de cette centrale d’achat avec lancements réguliers et transparents d’appels d’offres.

    • vendredi 06 janvier
    • 12h05

      Le livre « Mars des femmes (1991), chronique d’une révolution malienne » vient de paraitre aux Editions CAURIS. Dédié aux martyrs du Mali et aux militants de la liberté et de la démocratie, c’est un hommage aux femmes qui ont payé un lourd tribut pour l’avènement de la démocratie au Mali. Vingt-cinq ans après mars 1991, des militantes idéalistes, des mères de famille solidaires du combat de leurs enfants, des anonymes déterminées prennent la parole dans cet ouvrage collectif afin de témoigner pour l’histoire .Si mars est le mois où l’on célèbre la lutte des femmes du monde entier, mars 1991 aura été incontestablement celui du martyre et du triomphe des femmes maliennes .

    • jeudi 05 janvier
    • 23h53

      Le milieu de terrain algerien Riyad Mahrez a été désigné Joueur africain de l’année 2016.

    • 13h02

      Un humanitaire du CICR assassiné hier soir à Gao. Un travailleur du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été assassiné ce 4 janvier dernier le soir par des hommes armés sur une moto dans la ville de Gao a .L’ information a été confirmée par le directeur du CICR à Bamako. Cet assassinat intervient quelques semaines après l’enlèvement d’une autre humanitaire franco-Suisse, Sophie Pétronin. « Un de nos collègues a été assassiné par des hommes armés hier soir à Gao. Le drame s’était déroulé à une heure en dehors des heures de travail. Nous cherchons en ces moments, à déterminer les circonstances de cet assassinat », a dit Jean-Nicolas MARTI, directeur du CICR à Bamako.

    • 12h49

      Gao : les hommes de la CMA sont entrés ce matin dans la ville pour participer à la 1ère patrouille mixte du MOC.

    • 12h03

      Alerte à la viande d’âne Le trafic de peaux d’âne continue au Mali malgré les mesures d’interdiction prises il y a quelques mois par les autorités. Selon Studio Tamani, la gendarmerie de Banamba, dans la région de Koulikoro, a arrêté, en fin de semaine dernière, 2 hommes qui transportaient des peaux d’âne. Les trafiquants ont été dénoncés par des habitants d’un hameau situé sur la route de Kiban. L’abattage des ânes n’est pas autorisé par la loi, encore moins la commercialisation de leur viande. Des enquêtes sont en cours pour arrêter les auteurs de ces actes répréhensibles qui mettent en danger la santé publique.

    • 12h02

      Mme Sanogo Aminata MALLE est nommée secrétaire générale du Gouvernement en remplacement de Mme Diakité Fatoumata NDIAYE ayant fait valoir ses droits à la retraite le 31 décembre 2016.

    • 08h48

      La grippe aviaire inquiète La multiplication de foyers de grippe aviaire dans les pays occidentaux, et en particulier en France, commence à inquiéter sérieusement les autorités sanitaires africaines. C’est le cas au Gabon où l’État a interdit momentanément l’importation de volailles françaises. Depuis le 1er décembre 2016, près de 50 foyers d’une nouvelle souche hautement contagieuse dénommée le H5N8 se sont déclarés dans l’ouest de l’Hexagone, tandis qu’on signale des cas en Allemagne et au Japon. Le Mali qui reçoit de ces zones des milliers d’oiseaux migrateurs, mais aussi des volailles à commercialiser, est en vigilance maximum selon les autorités sanitaires qui signalent cependant qu’aucun cas n’a été détecté à ce jour.

    • 08h48

      Banamba : Alerte à la viande d’âne Le trafic de peaux d’âne continue au Mali malgré les mesures d’interdiction prises il y a quelques mois par les autorités. Selon Studio Tamani, la gendarmerie de Banamba, dans la région de Koulikoro, a arrêté, en fin de semaine dernière, 2 hommes qui transportaient des peaux d’âne. Les trafiquants ont été dénoncés par des habitants d’un hameau situé sur la route de Kiban. L’abattage des ânes n’est pas autorisé par la loi, encore moins la commercialisation de leur viande. Des enquêtes sont en cours pour arrêter les auteurs de ces actes répréhensibles qui mettent en danger la santé publique.

    • 08h30

      Iba One distingué aux WAMVA Le fondateur de la Team Gladia vient de remporter le trophée de la « meilleure vidéo hip hop africaine », décernée dans le cadre des WAMVA (WatsUp TV Africa Music Video Awards). Il doit cette récompense à son clip Dokèra tourné aux États-Unis et monté par Maliba Productions, d’un autre rappeur malien, Bouba Djim. Ce choix d’Iba One, devant 11 autres artistes du continent, a été fait par le public et un jury composé de professionnels de la musique. Après l’officialisation des résultats fin décembre, les lauréats récupéreront leurs prix lors d’une cérémonie prévue en février 2017, à Accra au Ghana.

    • 08h15

      Gambie : le chef de l’armée réaffirme son soutien à Yahya Jammeh .Dans un message publié hier mercredi 4 janvier par le quotidien pro-gouvernemental Daily Observer, le chef de l’armée gambienne, le général Ousman Badjie, a réitéré son soutien et celui de ses hommes à Yahya Jammeh, défait à l’élection présidentielle du 1er décembre alors que le chef de l’État briguait un cinquième mandat .Il a renouvelé « l’assurance de la loyauté et du soutien inébranlable des forces armées gambiennes » au président ainsi qu’aux autorités, a-t-il écrit, en félicitant aussi Yahya Jammeh pour son « engagement personnel » envers l’armée.

    • mercredi 04 janvier
    • 13h10

      Quatorze morts et vingt-quatre blessés. C’est le bilan d’un accident cruel qui s’est produit aujourd’hui mercredi 4 janvier 2017 vers 4 heures du matin, à Konobougou dans le cercle de Baroueli. Il s’agit d’une collision entre un car de la Sonef et un camion. Si le car quittait la direction de Ségou, le camion remorque était à hauteur de Konobougou. Tous les blessés ont été évacués immédiatement sur le centre de santé de Konobougou. Pour le moment, les causes de l’accident ne sont pas connues. Les autorités de Ségou avec à leur tête le gouverneur, se sont rendues immédiatement sur le lieu du drame, juste après avoir appris la triste nouvelle. Il faut rappeler que les environs de Konobougou sur la RN6 enregistrent beaucoup d’accidents mortels.

    • 08h53

      Les promesses d’IBK pour 2017 Dans sa traditionnelle allocution du Nouvel An, le chef de l’État Ibrahim Boubacar Keïta a dévoilé ses grands chantiers pour la nouvelle année. Le Président de la République a promis, entre autres, une nouvelle constitution qui devrait être soumise aux Maliens dans les mois qui viennent. Il a également défini trois grandes priorités pour l’année 2017 : le « rétablissement de la paix et de la sécurité, la préservation de la cohésion nationale, et la prise en charge de la demande sociale ». La conférence d’Entente nationale et le Programme d’urgences sociales sont également les grands défis de la fin de ce mandat, qui verra son terme en 2018.

    • 08h52

      L’Armée de l’air monte en puissance L’armée de l’air malienne s’est équipée en ce début d’année d’un avion de transport CASA 295 et d’un hélicoptère de transport SuperPuma. Selon le Colonel-major Souleymane Bamba, chef d’état-major de l’armée de l’air, le premier est un avion polyvalent adapté au transport de troupes, de matériel et d’évacuation sanitaire. Il est modulable pour le transport de VIP avec une disponibilité de 25 sièges. Les deux appareils viennent renforcer la capacité de réaction des soldats maliens, notamment ceux déployés dans le nord du pays depuis le début de la crise en 2012.

    • mardi 03 janvier
    • 15h29

      Une délégation de la Mission Diplomatique et Consulaire du Mali en France, présidée par Mr Tidjani Djimé Diallo Conseiller à l’Ambassade et Gérant Intérimaire du Consulat Général du Mali et celle du Collectif Main Propre, présidée par Mr Tapa Konté ont procédé hier lundi 02 janvier 2017 à la signature d’un accord mettant fin à l’occupation du Consulat.

    • 15h28

      Le Premier ministre, Modibo Keita, a présidé hier lundi 02 janvier 2017 à la base aérienne 101 de Senou une cérémonie de réception officielle de deux nouveaux aéronefs de l’Armée de l’air. Il s’agit de l’avion de transport CASA 295 et de l’hélicoptère de transport Super Puma.

    • vendredi 30 décembre
    • 16h24

      Des expulsés refoulés du Mali. Le Mali a refusé, le jeudi 29 décembre, l’entrée du territoire à deux migrants expulsés de l’Union Européenne. Dans un communiqué diffusé le même jour, le gouvernement malien explique avoir expulsé deux personnes, arrivées à Bamako par les vols Aigles Azur et Air France la veille, aux environs de 20heures. Les intéressés, qui étaient « détenteurs de laissez-passer européens, ont été reconduits à la frontière, remis dans les même avions » et ré-expulsés du territoire malien. Ces laissez-passer européens, utilisés généralement par la France, permettent à un État européen, afin de forcer l’expulsion d’étrangers sans papiers, d’émettre lui-même un document d’entrée dans un pays tiers.

    • jeudi 29 décembre
    • 19h02

      Incendie aux entrepôts du Mali en Côte D’ivoire. 8000 balles de coton ont été emportées par les flammes sur le site des Entrepôts Maliens de Côte d’Ivoire à Abidjan. Le magasin de stockage a entièrement brûlé. L’ambassadeur et le Consul général du Mali à Abidjan se sont rendus sur place pour se rendre compte de l’ampleur du sinistre.

    • mercredi 28 décembre
    • 11h41

      MOC opérationnel à Gao. Les patrouilles du Mécanisme Opérationnel pour la Coordination ont débuté mardi 27 décembre, et regroupent les FAMAS et la Plate-forme appuyées par la Minusma et la Force Barkhane.

    • 11h32

      Le maire d’Ansongo mort dans un accident. Le nouveau maire d’Ansongo, Ibrahim Abdoulaye Touré, investi le lundi 26 décembre est mort le lendemain 27 décembre dans un accident de circulation. L’élu se rendait à Ouatagouna pour l’investiture du maire de cette commune. L’accident a également coûté la vie à son deuxième adjoint et trois personnes ont été blessées dont un grave.

    • mardi 27 décembre
    • 15h09

      Le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) a notifié, vendredi 23 décembre son préavis de grève.Cet arrêt de travail, d’une durée de sept jours ouvrables, débutera le 09 Janvier 2017 à partir de 00 heure et prendra fin le 17 Janvier 2017 à partir de 00 heure sur l’ensemble du territoire national. Depuis quelques temps le SAM dit avoir relevé que les violations des principes démocratiques et des valeurs républicaines sont devenues la règle et la caractéristique du Gouvernement dont les attitudes, outre qu’elles traduisent un manque de considération, sont de plus en plus révélatrices d’hostilités et de mépris envers l’Institution Judiciaire et les magistrats.

    • 11h38

      Le samedi 24 décembre, le concours direct d’entrée à la Fonction publique de l’Etat au titre de 2016 a débuté au Mali. Ce test met en compétition, jusqu’au 30 décembre prochain, 31 768 candidats de nationalité malienne, pour 827 places à pourvoir. Sur place, le chef du département est accueilli par le directeur du Centre national des concours de la fonction publique, Mahamoudou Tapha et de Mme Diarra racky talla ministre du travail et de la fonction publique qui a ouvert une enveloppe contenant des sujets, le temps d’une courte invitation des candidats au calme et à la sérénité. « J’ouvre solennellement et officiellement les épreuves du concours direct de recrutement dans la fonction publique de l’Etat au titre de 2016 », enchaîne t-elle, juste après cette courte visite, elle a rappelé qu’ils sont 31 768 candidats cette année dont 10 842 femmes et 78 handicapés, pour 827 postes à pourvoir. 5% de ce quota sont accordés aux handicapés, conformément aux recommandations du Bureau international du travail (BIT), a indiqué le ministre du Travail. Elle a, par ailleurs, précisé que leur admission se fera par ordre de mérite jusqu’à épuisement de ce pourcentage, en ajoutant que les centres de Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti et Gao ont aussi commencé les épreuves au moment où elle parlait.

    • 10h31

      L’affaire dite de réadmission qui serait signé entre le Mali et l’Union européenne n’en finit pas de faire des vagues dans la presse malienne de ce mardi, une presse qui persiste et signe. C’est ainsi que L’Indicateur du Renouveau soutient que « Malte confirme l’accord de réadmission » et affirme qu’« À la suite d’une mission d’identification du gouvernement malien, les autorités maltaises ont annoncé samedi 24 décembre avoir déterminé l’identité de neuf migrants en vue de leur expulsion vers le Mali ». Pire, L’IDR rapporte que « le gouvernement maltais précise que les vérifications d’identité de ces sans-papiers maliens ont été effectuées par une « mission d’identification malienne » en déplacement à Malte ».

    • lundi 26 décembre
    • 01h07

      Le PrixMandela2016 de la démocratie à été décerné au président IBK pour sa contribution à la consolidation démocratique au Mali à travers l’Accord d’Alger.

    • samedi 24 décembre
    • 23h24

      Une ressortissante française a été enlevée samedi à Gao, dans le nord du Mali, par des hommes armés. «Les autorités françaises confirment l’enlèvement, le 24 décembre à Gao, au Mali, de notre compatriote Sophie Pétronin, qui dirige une organisation non gouvernementale venant en aide aux enfants souffrant de malnutrition», a déclaré dimanche le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

    • vendredi 23 décembre
    • 18h00

      Le collectif « mains propres » des maliens de France vient d’investir le consulat du Mali en France jusqu’à nouvel ordre. Le collectif exige la démission des ministres, des maliens de l’exterieur, Dr Abdrahamane Sylla et des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop et exige aussi le rappel des agents maliens en Europe et la dissociation du passeport et la carte Nina.

    • 12h46

      En 2016, 74 journalistes professionnels ou non ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions, selon Reporters sans frontières qui a publié hier son bilan annuel des journalistes tués dans le monde .Il s’agit de 58 journalistes, 9 net-citoyens et de 8 collaborateurs de media qui ont été soit assassinés, soit tués alors qu’ils se trouvaient en reportage. Neuf parmi eux ont été tués en Afrique en Guinée (1 tué) au Kenya (1) en Libye (3) en RD Congo (1) en Somalie (2) et au Soudan du Sud (1).En 2015, le nombre de journalistes tués dans l’exercice de leurs fonctions étaient de 101. Pour Reporters sans frontières cette baisse s’explique largement par le fait que les journalistes n’ont pas eu d’autre choix que de fuir les pays devenus trop dangereux pour eux, en particulier la Syrie, l’Irak, la Libye, le Yémen, l’Afghanistan ou le Burundi. Egalement a ce jour, 348 journalistes sont emprisonnés dans le monde, ce qui représente une augmentation de 6% par rapport à 2015.Et selon Reporters sans frontières, le nombre de journalistes professionnels incarcérés a même bondi de 22%, ayant quadruplé en Turquie à la suite du putsch manqué de juillet. Plus de 100 journalistes et collaborateurs de médias se trouvent aujourd’hui dans les geôles turques.

    • jeudi 22 décembre
    • 16h55

      Le 02 décembre, un cyber-gang international s’est introduit dans le système informatique de la BMS S.A. (Banque Malienne de Solidarité, Société Anonyme) pour y effectuer un vol de de près de 500 millions de Francs CFA au même moment, et à différentes agences de cette banque. Le 17 décembre, la Gendarmerie du Camp I a arrêté le cerveau de la bande, un certain Timi Richard de nationalité nigériane et ses complices maliens, notamment Abdou Niangadou, Alassane Niangadou et Sirawoli Timité. Ils ont tous été déférés à la prison centrale de Bamako-Coura. 3 autres de leurs complices ont été interpellés et sont placés sous mandat de dépôt. La Gendarmerie du Camp I a ensuite démantelé un gigantesque réseau de vol et piratage aux connexions internationales.

L’Hebdo - édition du 08.04.2021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité