L’info en continu

    • jeudi 26 janvier
    • 09h08

      MALITEL DA : Opération Ami Kane Plus de 136 millions de dégâts. L’opération bulldozer de Madame le Gouverneur du District de Bamako vient de toucher un endroit plus connu et plus fréquenté par les citoyens. Il s’agit de l’espace de vente et de réparation de téléphone à la devanture du bâtiment qui abrite le siège du premier opérateur de téléphonie mobile au Mali, MALITEL appelé Malitel Da (la devanture de Malitel). Depuis plusieurs décennies y sont installés : Vendeurs, réparateurs, guides des clients et chacun se débrouille pour y gagner dignement sa vie. C’était le mardi 24 janvier vers trois heures du matin. Les bulldozers déployés pour la circonstance ont tout balayé sur leur passage en l’espace de deux heures. Les dégâts sont énormes.

    • 09h06

      Le projet Juprec invite l’Etat à accélérer le procès de Amadou Haya Sanogo. Le mardi 24 janvier 2017, le projet Juprec (justice, prévention, réconciliation) mis en œuvre par l’Avocat sans frontière Canada (ASFC) a organisé un atelier de restitution de l’événement parallèle à l’assemblée des Etats partis au statut de Rome du 23 novembre 2016 à la Haye. Cet atelier a été marqué par plusieurs présentations dont les défis et faiblesses des procédures nationales, les obstacles liés à l’accès de la justice, le principe de complémentarité entre les juridictions et bien d’autres. Au cours dudit atelier, les responsables du Juprec ont invité l’Etat malien à accélérer le procès de l’ex chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, débuté au mois de novembre 2016 afin de mettre fin à l’impunité.

    • 09h05

      Attentat de Gao: la France « appuiera » l’enquête des autorités maliennes (Elysée). François Hollande a demandé mercredi 25 janvier que des « mesures nécessaires » soient prises pour « appuyer les autorités maliennes dans la recherche des commanditaires de l’attentat » qui a fait au moins 70 morts le 18 janvier à Gao (nord du Mali), a indiqué l’Elysée dans un communiqué. Au cours d’un Conseil de défense réuni comme chaque semaine depuis les attentats jihadistes qui ont ensanglanté la France, le chef de l’Etat français a également assuré que Paris « restait pleinement engagé aux côtés de la mission des Nations unies, du gouvernement malien et des parties signataires, pour la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation au Mali ». Cet engagement, a-t-il également souligné, vaut « pour la lutte contre les groupes armés terroristes qui s’attaquent aux populations du Sahel ».

    • 09h04

      Industrie: Le ministre Ag Ibrahim a visité deux usines de construction métallique. Le mardi 24 janvier 2017, le ministre du développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, accompagné d’une forte délégation dont les membres de son cabinet, a visité deux usines de construction métallique. La première entreprise industrielle visitée est l’Atelier de tournage et de chaudronnerie (ATC) à Niamana et la deuxième unité industrielle est Métal Soudan implanté dans la zone industrielle de Dialakorobougou.

    • mercredi 25 janvier
    • 17h27

      Passeports favorables à l’immigration : Le Mali en occupe le 27e rang en Afrique. D’après le classement des passeports africains offrant plus de facilités à voyager, celui du Mali occupe le 27e rang en Afrique juste derrière le passeport mauritanien et devant celui togolais, avec 51 destinations faciles d’accès. C’est ceux des Seychelles, de l’Ile Maurice et de l’Afrique du Sud qui caracolent en tête de ce que révèle le site Passeportindex.org dans son classement mondial des passeports.

    • 16h46

      Le Maroc va extrader un étudiant malien pour une thèse sur l’Azawad. Le Maroc s’apprête à extrader un étudiant touareg malien du nom de Bachir Ag Ahmed Mohamed Azawadi sur la demande des autorités de Bamako. Il a été demandé par les autorités de son pays pour avoir choisi un sujet de thèse intitulé : « La reconnaissance de la République de l’Azawad ». « L’Azawad » est le nom donné aux régions nord du Mali par les indépendantistes Touaregs.

    • 13h55

      L’ONG Transparency International publie, ce mercredi 25 janvier, son évaluation annuelle de la perception de la corruption dans le monde et le Mali est classé 116 ème sur 176.

    • 10h08

      Congrès de l’UM-RDA : Bocar Moussa Diarra cède le gouvernail du parti à Ibrahim Boubacar Bah. L’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA) a tenu son deuxième congrès les 22 et 23 Janvier 2017 dans la salle de Basketball du Stade du 26 Mars, congrès a l’issu duquel les congressistes venus de divers horizons ont procédé à un toilettage des textes du parti afin de lui donner un nouvel élan. Ainsi le président Bocar Moussa Diarra a été remplacé par Ibrahim Boubacar Bah.

    • 09h54

      Mali : Le Groupe Togola SA a offert hier mardi 24 janvier 2017 plusieurs équipements médicalisés à l’ONG AGIR de la première dame Mme Kéita Aminata Maïga pour renforcer la capacité sanitaire des structures de santé. Le coût total de cette donation est estimé à 31,5 millions de F CFA. Le don est composé de : 7 tricycles ambulances médicalisés et chacune comprend : un brancard d’ambulance automatique, 4 crochets, les lumières d’examen médical, et un kit de réanimation. Ces engins faciliteront l’accès des usagers notamment les enfants et les mères aux centres de santé communautaire. A noter que le groupe Togola SA, est une société anonyme créée en 2011.Elle évolue dans le domaine des équipements biomédicaux et accessoires.

    • 09h19

      A la suite de son préavis de grève déposé le 5 janvier dernier, le personnel du Centre international de conférences de Bamako (CICB) avait entamé deux jours de grève depuis hier. Annoncée pour 48 heures, la grève qui avait commencée hier, a été suspendue grâce à la clairvoyance et l’implication du cabinet et du ministre de tutelle, N’diaye Ramatoulaye Diallo, qui était à pied-œuvre depuis avant-hier pour stabiliser la situation. Après une large concertation avec le personnel du CICB, le comité syndical du Snec au niveau du CICB a accepté de suspendre son mouvement en invitant le personnel à reprendre le service ce matin. Le ministre de la Culture, N’diaye Ramatoulaye Diallo, a réitéré son engagement à résoudre cette crise à travers la mise en place d’un cadre de dialogue pour une solution négociée.

    • 09h13

      Mali : Violence à l’Université de Bamako .Un étudiant en 2ème année allemand a été tué à coups de couteau dans l’enceinte de l’ancienne FLASH, de l’université de Bamako, sur la colline de badalabougou. Son assaillant est aussi étudiant en 3èmeannée lettre. Les faits se sont produits dans l’après-midi du lundi 23 janvier 2017.

    • 09h08

      Prix Nkwame Nkrumah : Le Mali était à l’honneur .Le professeur Rokia sanogo remporté le prix Nkwamé Nkrumah ce mardi 24 janvier 2017 à Addis Abeba. Ce prix fait suite à ses nombreuses recherches dans le domaine de la médecine traditionnelle. Très émue, elle a dédié son prix doté d’une plaque et d’une enveloppe symbolique au peuple malien.

    • 09h01

      Climat des affaires et bonne gouvernance macro-économique : Le Mali premier dans l’espace UEMOA et deuxième en Afrique de l’Ouest après le Ghana. C’est une évaluation initiée par la Banque mondiale afin de mesurer les progrès que les différents pays font en matière d’évolution de l’environnement des affaires. Une évaluation est faite tous les ans sur un certain nombre de critères relatifs à la facilité de faire des affaires dans le pays, à l’accès à certaines infrastructures de base comme les routes, l’énergie, à l’administration du système d’imposition, pour ne pas dire la qualité du système fiscal, la qualité de la gouvernance macro-économique d’une manière générale. Il y a beaucoup d’autres critères qui entrent en ligne de compte pour faire cette évaluation. C’est une évaluation annuelle assortie d’une note attribuée à chaque pays, puis un classement est fait en matière de réformes. Ainsi, après les évaluations et l’examen des critères, c’est le Mali qui se classe premier au niveau de la zone UEMOA qui regroupe le Bénin, le Burkina Faso, le Niger, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Togo, le Sénégal et le Mali. Notre pays est premier en matière de gouvernance et de qualité de l’environnement des affaires. C’est ce qui ressort du rapport officiel 2016 de la Banque mondiale.

    • 07h03

      Le syndicat autonome de la magistrature a accordé une audience au parti Solidarité africaine pour le développement et l’indépendance (Sadi). Pour son président, l’honorable Dr. Oumar Mariko, l’un des objectifs de cette rencontre était de venir s’enquérir davantage des causes de la grève illimitée des magistrats afin de leur apporter le soutien de son parti. C’était le lundi 18 janvier 2017 au siège du SAM à Banankabougou.

    • mardi 24 janvier
    • 13h32

      Mali : Le Premier ministre Modibo KEITA est à Niamey depuis hier soir. Il participe ce mardi 24 janvier 2017 à la 2ème Conférence extraordinaire des Chefs d’Etat de l’Autorité de développement intégré de la Région du Liptako-Gourma (ALG) qui s’ouvre dans la capitale nigérienne .Il représente le Chef de l’Etat à cette importante rencontre. L’Autorité de développement intégré de la Région du Liptako-Gourma (ALG) regroupe trois (3) pays : le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Elle a son siège à Ouagadougou.

    • 13h21

      Une journée ville morte a été observée hier lundi 23 janvier à Gao, l’objectif était de protester contre le terrorisme, et aussi faire le deuil des victimes de l’attaque terroriste perpétrée contre le camp du Mécanisme Opérationnel de Coordination(MOC). Tout etait calme labas. Les rues désertes, les commerces fermés. Aucune activité n’a eu lieu a Gao hier.Toutes les activités sont restées paralysées toute la journée du lundi dans la ville.

    • lundi 23 janvier
    • 22h40

      Le camp de casques bleus tchadiens de la MINUSMA à Aguel’hoc dans la région de Kidal a subi une attaque ce 23 janvier en début de soirée a annoncé une source onusienne bien informée. Le bilan est d’au moins un mort et plusieurs blessés. Cette attaque n’a pas été revendiqué mais porte la marque de groupes djihadistes liés à Al Qaida dans la région.

    • 09h01

      Mali : Grand rassemblement le samedi dernier à Bamako contre le terrorisme et pour la paix Suite à l’attaque terroriste de Gao le 18 janvier dernier ayant fait une centaine de morts, les partis politiques de la majorité et de l’opposition se sont rassemblés le samedi 21 janvier 2017 au monument de la paix de Bamako pour exprimer leurs indignations contre le terrorisme et leur engament pour la paix au Mali. Etaient présents, les membres du gouvernement, les leaders religieux et bien d’autres, tous unis contre cet acte odieux.

    • 07h33

      Apres la mort de 77 soldats maliens dans un attentat à Gao, l’Association de transporteurs de la ville, soutenue par le maire, Boubacar Dacka organise une journée ville morte ce lundi 23 janvier 2016 pour manifester leur mécontentement face à la situation d’insécurité dans la ville. Depuis ce dimanche matin, les messages de sensibilisations sont relayés par les radios locales pour inviter la population à rester chez elle demain et de faire le maximum d’achats aujourd’hui.

    • 07h22

      Une voiture de soldats maliens est montée sur une mine ce dimanche 22 janvier 2017 non loin du village de Gossi, dans la région de Tombouctou. L’explosion de la mine a fait un mort et trois blessés parmi les soldats. L’attaque n’a pas été revendiqué mais porte la marque de groupes djihadistes présents dans cette zone.

    • dimanche 22 janvier
    • 15h28

      Abou Abderrahmane Al-Sanhaji le qadi (Juge islamique) de l’Emirat du Désert relevant d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) a mis en garde les populations du nord du Mali qui participent au activtés du Mouvement Opérationnel de Coordination (M.O.C). Créé en le 6 janvier, le M.O.C mène des patrouilles mixtes composées de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), de la Plateforme pro-Bamako, de l’Armée malienne et des forces de la Munisma. « Nous avertissons ceux qui soutiennent les colonisateurs contre les Moudjahidines plus particulièrement ceux-là engagés dans le projet appelé Mouvement Opérationnel de Coordination (M.O.C), a averti Abou Abderrahmane Al-Sanhaji. AQMI ne fait pas la différence entre Arabes ou non Arabes, Blancs ou Noirs. Notre cible sera tous ceux qui soutiennent ou protègent le colonisateur» Selon Al-Sanhaji, les Moudjahidines ne tolèreront pas la création de bases, la mise en place de sièges ou l’organisation de convois des Nations unies ou d’autres pour combattre la charia islamique dans nos pays »

    • jeudi 19 janvier
    • 14h21

      Dans la nuit du mercredi, 18 janvier, Hamadoun Dicko, le maire du village de Boni, dans la région de Mopti, a été tué par balle par des hommes armés non identifiés. D’après les témoins il sortait de la mosquée lorsque des individus ont tiré sur lui et ont ensuite pris la fuite.

    • 12h02

      Le président Ibrahim Boubacar Keita a Gao pour apporter le soutien et la compassion du peuple malien aux familles endeuillés et aux blessés.

    • 10h33

      Mali : Processus de paix : Réunion importante hier à l’ONU sur le Mali. Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni hier mercredi 18 janvier pour discuter de la situation au Mali. Les sanctions proposées autoriseraient l’ONU à mettre sur une liste noire des personnes et des entités et consisteraient-en des interdictions de voyager et des gels d’avoir.

    • 10h32

      Sommet Afrique-France : Hier, mercredi 18 janvier, les 500 chauffeurs qui avaient été formés pour conduire les délégations étrangères se sont regroupés sur la place de l’indépendance pour revendiquer l’argent que le CNOSAF leur avait promis.

    • 10h28

      Un Prix Oumar Diallo pour les journalistes Destiné aux jeunes journalistes, ce concours, dont c’est la première édition, est une initiative du site d’information Dépêches du Mali avec la collaboration de Binthily Communication et du journal Les Échos. La distinction porte le nom d’Oumar Diallo, jeune journaliste décédé en décembre 2016 à l’âge de 27 ans. Pour y participer, les candidats ont du 18 janvier au 18 février 2017 pour proposer des articles originaux, et devront attendre le 25 février pour connaître le résultat du concours.

    • 10h27

      Les jeunes contre la corruption Dans la foulée du lancement par l’ONG Oxfam d’un rapport sur la corruption dans le monde, le projet JUPREC, mis en œuvre par le consortium piloté par Avocats sans frontières Canada, organise une Semaine de la jeunesse contre la corruption, du 16 au 22 janvier 2017. L’objectif de cette initiative qui se tient à Bamako est de valoriser les principes d’intégrité et de promouvoir les actions de lutte contre la corruption. Sont ciblés par les actions de communication et les échanges, 2 000 jeunes Maliens âgés de 18 à 40 ans.

    • 10h22

      UBA Bank bientot au Mali L’annonce a été faite le samedi 14 janvier 2017 par Emeke E. Iweriebor, directeur exécutif de l’Afrique francophone, au sortir du Forum économique du 27e Sommet Afrique France. L’ United Bank for Africa est l’un des principaux groupes bancaires d’Afrique avec une présence dans 19 pays et grands centres financiers mondiaux, avec en tout plus 10 millions de clients. Le projet d’implantation au Mali est déjà soumis aux autorités maliennes et les négociations vont bon train. « Nous n’attendons que certaines autorisations pour commencer» a déclaré le directeur qui précise que le financement du secteur de l’éducation sera l’une des priorités de l’UBA au Mali.

    • 10h19

      Ségou se prépare pour la 13e édition du Festival sur le Niger La cité des balanzans abritera du 2 au 6 février prochains la 13e édition du Festival sur le Niger. À quelques jours de la rencontre artistique et culturelle, les organisateurs s’activent. Les installations continuent sur les trois sites du Festival sur le Niger et les assurances sont données pour ce qui concerne le volet sécuritaire. Selon Mohamed Doumbia, administrateur du festival, l’édition 2017 qui aura pour thème « La jeunesse africaine et le défi du numérique », ne fera pas exception à la logique innovatrice de ce rendez-vous culturel et festif. Les organisateurs ont orienté les activités vers l’éducation culturelle et la citoyenneté. La priorité sera accordée, en plus de la musique, à d’autres arts de la scène. Enfin, le programme ne serait pas complet sans le colloque qui sera décliné en tables rondes, ainsi que des conférences. La capitale de la quatrième région prend un coup de neuf en attendant d’accueillir, dans deux semaines, les quelques 15 000 festivaliers attendus de tout le Mali et du monde entier.

    • 07h15

      Attentat suicide contre le camp du mécanisme opérationnel de coordination à Gao L’attaque revendiquée par le groupe terroriste al-Mourabitoune aurait fait 60 morts et 115 blessés.

L’Hebdo - édition du 13.05.2021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité