L’info en continu

    • vendredi 14 octobre
    • 08h00

      Attaque meurtrière contre un convoi de soldats maliens dans le centre du pays Au Mali, l’armée malienne a été victime d’une attaque terroriste dans la région de Ségou. Un convoi a été pris pour cible jeudi 13 octobre entre Diabali et Nampala. Pas de revendication pour le moment. Mais le bilan fait état de quatre soldats maliens tués et sept blessés. Une attaque violente, dans une région où elles sont devenues extrêmement fréquentes. Cette fois, l’attaque a eu lieu aux alentours de Goma Koura, entre Diabaly et Nampala. C’est un convoi militaire de ravitaillement du détachement de Nampala qui a été visé, ce même détachement qui avait déjà essuyé une attaque particulièrement violente au mois de juillet. Dix-sept soldats avaient été tués, 35 blessés. L’attaque avait alors été revendiquée par le groupe islamiste Ansar Dine. Cette attaque, puis celle de Boni, début septembre, toujours dans le centre, avaient d’ailleurs coûté sa place au ministre de la Défense Hubert Tiéman Coulibaly.

    • jeudi 13 octobre
    • 12h23

      CMDT : le nouveau PDG de la Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT) s’appelle désormais Baba Berthé. Nommé hier en Conseil des ministres, l’ancien ministre du développement rural remplace ainsi Modibo Koné à ce poste.

    • 10h25

      Sékou Koïta futur talent du football mondial À seulement 17 ans, Sékou Koïta, attaquant de l’équipe nationale junior, figure sur la prestigieuse liste des 60 futurs talents du football mondial publiée chaque année par le quotidien anglais The Guardian. Champion d’Afrique et vice-champion du monde au Chili en 2015 avec la sélection nationale junior, Sékou Koïta fait actuellement l’honneur du Mali à travers le monde. Très percutant dans le jeu, le héros de Kita, sa ville natale, est un élément important de l’équipe. « Il le mérite amplement. Et je sais qu’il ira loin », estime Baye Ba, son entraîneur. En essai depuis plusieurs mois avec le club autrichien Red Bull Salzbourg, le jeune Malien pourrait signer bientôt son premier contrat professionnel. « Il est déterminé à aller de l’avant », explique son coach national. Reconnu comme un foyer de talents émergents au cours de la dernière décennie, le Mali pourrait améliorer, dans les jours à venir, sa position dans le classement FIFA.

    • 10h23

      La jeunesse RPM en conclave En prélude à la tenue du 4ème congrès ordinaire du bureau politique national du parti du Tisserand, les 22 et 23 octobre prochains, le bureau national de l’union des jeunes, tiendra son 3ème congrès les 15 et 16 octobre au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba. Au cours de cette rencontre, il sera question de la présentation du rapport d’activité du bureau sortant, et surtout la mise en place d’un nouveau bureau. Le président sortant, l’honorable Moussa Timbiné, 42 ans, député élu en commune V de Bamako et président du groupe parlementaire RPM, est bien parti pour être reconduit à la tête des jeunes pour un nouveau mandat.

    • 09h30

      L’opposition conteste L’opposition, à travers ses représentants à l’Assemblée nationale et le groupe Vigilance républicaine et démocratique (VRD), a adressé une requête à la Cour constitutionnelle aux fins d’annulation du nouveau code électoral pour « inconstitutionnalité ». Une attitude jugée incompréhensible pour certains, qui estiment que l’opposition veut être à la fois danseuse et joueuse de balafon, entendez juge et partie. Selon les requérants, la nouvelle loi électorale serait contraire aux articles 70, 86 et 116 de la Constitution portant sur les conditions d’éligibilité.

    • 09h22

      Classement Choiseul : 5 Maliens pour 2016 Le célèbre Institut Choiseul publie pour la troisième année consécutive son classement des jeunes leaders économiques africains : le Choiseul 100 Africa. Il identifie et classe les jeunes Africains de 40 ans et moins, dirigeants d’entreprises florissantes, entrepreneurs à succès, investisseurs et porteurs de projets innovants qui incarnent le dynamisme et le renouveau du continent. Le directeur général du GIE AMI, Cyril Achcar, est le seul Malien à y figurer. La liste étendue aux 200 jeunes leaders économiques de demain comprend néanmoins 4 autres personnalités maliennes.

    • 09h18

      L’AEM Paris 8 devient l’AEM Île-de-France L’Association des étudiants maliens (AEM) de l’Université Paris 8 s’est agrandie en ce mois d’octobre, pour accueillir les étudiants maliens inscrits en Île de France. Après concertation et avoir convenu de la nécessité d’unir les associations maliennes représentatives des étudiants dans cette vaste région, les responsables de l’AEM Paris 8 ont décidé de réaliser ce rêve que les Maliens de la diaspora ont nourri pendant longtemps : créer une véritable synergie d’action et instaurer une solidarité intergénérationnelle. Cette « révolution » devrait permettre d’engager des projets de réformes et participer à l’amélioration du cadre de vie des étudiants maliens en France. D’après son président, Karim Agaly Cissé, étudiant en droit, « l’AEM Île de France sera la représentation de tous les étudiants maliens de France ». Selon lui, elle participera à la création d’un cadre convivial entre ses membres et sympathisants, à l’épanouissement physique, intellectuel et culturel de ses membres, à l’accueil et la facilitation d’intégration des étudiants maliens arrivant en région parisienne, mais surtout, d’assurer dans les strictes limites de sa compétence, un rôle de représentation de la communauté estudiantine malienne auprès des autorités maliennes et françaises.

    • mercredi 12 octobre
    • 09h26

      Communales du 20 novembre : Alliances contre nature Dans les états-majors des partis politiques, l’on affûte les armes en vue du scrutin. Le dépôt des listes de candidatures a pris fin le 6 octobre dernier. Il s’avère que de nombreuses formations se sont unies pour optimiser leurs chances de victoire. Ces alliances ne sont d’ailleurs plus l’apanage des micro-partis, puisque dans de nombreuses circonscriptions électorales, de grands partis se sont coalisés pour aller à la conquête de l’électorat. Les listes ont été constituées sans qu’aucun parti n’ait donné de consignes référentielles ni idéologiques. Certaines de ces alliances peuvent sembler contre-nature, à l’image de celle réunissant le RPM et l’URD, têtes de proue de la majorité et de l’opposition, à Goundam. Ou bien encore l’union de l’ADEMA et de l’URD, pourtant opposés à l’Assemblée, à Kayes et Kangaba. On peut également citer le mariage UDD-FARE An Ka Wuli dans la commune de Sandaré à Kayes. La scène politique malienne est donc loin d’être aussi bipolarisée qu’on pourrait le penser. Stratégie oblige, les partis politiques savent faire fi de leurs divergences d’opinion et reléguer leur positionnement idéologique au second plan.

    • lundi 10 octobre
    • 17h41

      La communauté Kel Ansar ont annoncé aujourd’hui dans un communiqué, la création d’un mouvement politicoarmé dénommé « Congrès pour la Justice dans l’Azawad » (CJA), pour garantir la viabilité et la fiabilité de l’application de l’accord, particulièrement dans les régions de Tombouctou et Touadenni.

    • 11h30

      La MINUSMA déplore la mort de Cheikh Ag Aoussa, du HCUA, suite à l’explosion de son véhicule hier à Kidal Hier vers 18h, un véhicule qui transportait M. Cheikh Ag Aoussa, Chef d’Etat Major du HCUA ( Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad ) a été détruit à environ 300 mètres du camp de la MINUSMA à Kidal. M. Cheikh Ag Aoussa a été tué sur le coup. M. Ag Aoussa venait de participer, avec d’autres responsables de la CMA (Coordination des Mouvements de l’Azawad), à la réunion bihebdomadaire de coordination de sécurité avec les forces onusiennes et Barkhane. La MINUSMA déplore cet incident, dont les circonstances exactes restent à déterminer, et condamne la recrudescence de violence à Kidal et dans ses environs. La MINUSMA appelle à une action rapide pour que les auteurs de cette attaque soient identifiés et répondent de leurs actes devant la justice. À cet égard, la MINUSMA appelle à éviter les spéculations et les allégations infondées, et à agir avec retenue et responsabilité.

    • samedi 08 octobre
    • 20h14

      Kidal : Décès du chef militaire du mouvement HCUA, Cheikh Ag Aoussa. Son véhicule aurait sauté sur une mine non loin du camp de la Minusma à Kidal. La thèse d’une bombe placée sous sa voiture privilégié par le porte-parole du HCUA.

    • 09h00

      La chancelière allemande à Bamako Après le Président Joachim Gauck en février dernier, et le ministre de la Défense, c’est la Chancelière allemande Angela Merkel qui sera en visite de travail au Mali ce dimanche 9 octobre 2016 pour 24 heures. Elle sera accueillie à l’aéroport international Modibo Keïta – Senou par le chef l’État Ibrahim Boubacar Keïta. Les deux personnalités auront un premier tête à tête avant d’accorder une interview à la presse. L’Allemagne est l’un des premiers partenaires bilatéraux du Mali et elle apporte un appui conséquent en hommes et en matériel à la MINUSMA.

    • 08h45

      Le centre Jigyabon cherche financement Le centre d’appui à la scolarisation des filles démunies et orphelines Jigyabon cherche pour cette rentrée scolaire 2016-2017, des financements pour la scolarisation de ses 160 filles. Créé en 2004, Jigyabon est composé d’un internat comprenant 60 pensionnaires et d’un externat. Selon Mariam Sidibé, directrice du centre, seules les filles qui sont l’objet d’abus sexuels dans les familles d’accueil sont internées. Depuis sa création, quelques partenaires extérieurs, tels que des ONG allemandes, aident le centre dans sa mission. Mais il ne bénéficie pas de l’aide du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, son département de tutelle.

    • jeudi 06 octobre
    • 20h17

      Niger : un camp de réfugiés a été attaqué jeudi au Niger, à Tazalit, à 180 kilomètres de la frontière avec le Mali, par une quarantaine d’assaillants, selon une source au ministère de l’Intérieur. Une information confirmée par le Haut commissariat aux réfugiés. Il y aurait près de 30 militaires tués.

    • 17h42

      ONU : Le Conseil de sécurité de l’ONU a désigné, aujourd’hui, officiellement Antonio Guterres pour devenir le prochain secrétaire général des Nations unis.

    • 10h30

      Chambre des mines : la crise continue Le ministre des Mines, Tiemoko Sangaré, devrait très bientôt reconduire dans ses fonctions le président de la Chambre des mines, Abdoulaye Pona. Une décision qui, si elle se confirme, pourrait accroître le brasier d’une situation déjà incendiaire. À cause de la non tenue des élections initialement prévues en février 2016 puis reportées au 24 août 2016, les différents acteurs se sont engagés dans un bras de fer. La gestion calamiteuse du bureau en place est également pointée du doigt. Dans le souci de calmer le jeu, le ministre a organisé des concertations avec tous les acteurs du secteur qui ont abouti à un décret le 2 mars 2016. Ledit décret prévoit la prolongation du mandat du bureau de la Chambre des mines pour une durée de six mois, période au cours de laquelle des élections devaient être organisées. Peu convaincus par les nouvelles dispositions dont une en particulier stipulant que « le président du bureau justifie sa candidature par les attestations exclusives de caution morale de cinq mines en exploitation » prises par le décret de mars, le directoire du bureau a saisi la Cour suprême qui a purement et simplement annulé le décret. La prolongation qui avait été consentie au bureau sortant est quant à elle arrivée à terme. Une situation conflictuelle donc, les différents acteurs n’entendant pas laisser le bureau continuer de siéger.

    • 10h15

      Mahamadou Diarra bientôt à Benfort Mahamadou Diarra, alias Djila, revient dans la sphère footballistique professionnelle. Libre depuis son départ de Fulham en 2014, l’ancien capitaine des Aigles pourrait signer un contrat avec le club anglais de Benfort, dont il a séduit le pool technique. À 35 ans, l’ancien milieu de l’Olympique Lyonnais a une chance de déployer ses talents dans cette équipe pensionnaire de deuxième division anglaise. Selon plusieurs journaux britanniques, l’international malien, qu’on croyait à la retraite, s’entraine avec son nouveau club depuis plusieurs mois déjà. Champion à deux reprises avec le Real de Madrid au sein duquel il a réellement pris son envergure internationale, ce nouveau départ pourrait être fructueux pour lui, à condition qu’il mette en pratique « ses expériences », estime Fatoma Diarra, supporteur des Aigles. Et de souligner que « physiquement, ce sera un défi ».

    • 09h15

      Session d’octobre Plus de 40 projets de loi sur la table Conformément à la Constitution, la deuxième session ordinaire, dite budgétaire, s’est ouverte le premier lundi du mois d’octobre à l’Assemblée nationale. Le Premier ministre Modibo Keïta, des diplomates accrédités dans notre pays et plusieurs membres du gouvernement et autres personnalités ont assisté à l’évènement. Plus de 40 projets de loi sont au programme de cette deuxième session ordinaire, qui durera 90 jours, parmi lesquels figurent le projet de budget d’État pour 2017, qui s’élève à plus de 2 200 milliards de francs CFA, et les projets de loi sur le foncier agricole, l’assistance médicale, le régime des franchises et libertés universitaires, les activités physiques et sportives et le régime de propriété littéraire et artistique. Les députés procéderont également au renouvellement du bureau de l’institution et de ses commissions permanentes. Dans les coulisses à Bagadadji, il se murmure que le deuxième vice-président, l’honorable Amadou Thiam de l’ADP-Maliba, et l’honorable Kalilou Ouattara, président de la commission santé, pourraient perdre leurs postes, pour avoir respectivement quitté la majorité (CMP) et le RPM.

    • 08h00

      50 cages flottantes à Sélingué, San et Bla Le département de la pêche installera 50 cages flottantes dans le lac de Sélingué avant fin 2016. Ce programme fait suite à l’interpellation du chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keïta, par les associations de pêcheurs lors de la journée du paysan. Le programme s’étendra ensuite sur San et Bla. Ces nouvelles installations permettront au département de l’élevage et de la pêche d’améliorer son bilan annuel. Pour la période 2015-2016, le Mali a produit 65 000 tonnes de viande, 4 900 tonnes de lait et 92 000 tonnes de poisson. 319 cages flottantes ont déjà été installées pour l’empoissonnement dans le cadre du programme de création d’emplois.

    • 07h00

      Pas de rentrée au nord ? Bien qu’il ne faille pas généraliser la situation, il faut reconnaitre que la rentrée scolaire 2016-2017, fixée au 3 octobre, est loin d’être effective dans un grand nombre de localités du nord du Mali. À l’insécurité, principale raison évoquée, s’ajoutent des mouvements d’humeur du corps enseignant dans certaines villes comme Tombouctou. Les deux premiers jours ont ainsi vu les classes rester vides dans la cité des 333 saints. Le collectif des syndicats de l’enseignement secondaire des régions du Nord expose plusieurs revendications, au nombre desquelles la majoration de la prime de zone, compte tenu de l’insécurité, et l’avancement dans les carrières. Les centrales syndicales reconnaissent les conditions difficiles mais enjoignent les enseignants grévistes à prendre le chemin des écoles afin de permettre aux enfants, dont certains en sont privés depuis plus de trois ans, de reprendre une vie scolaire plus ou moins normale.

    • mercredi 05 octobre
    • 17h43

      Paix et sécurité: SIPRI et CONASCIPAL s’investissent. L’organisation suédoise Stockholm International Peace Resarch Institute (SIPRI) et son partenaire malien, la Coalition Nationale de la Société Civile pour la Paix et la Lutte contre la Prolifération des Armes Légères (CONASCIPAL) lancent ce 06 octobre à Bamako le projet « Construire une paix durable au Mali: contributions de la société civile aux politiques de sécurité des populations ». Pendant trois ans, les deux acteurs vont oeuvrer à renforcer la participation de la société civile aux stratégies locales et nationales de protection et de sécurité. Cette initiative sera implantée dans 35 communes, réparties dans 9 régions et le district de Bamako.

    • lundi 03 octobre
    • 19h43

      MINUSMA: Un Casque bleu tué, 5 autres sérieusement blessés suite à l’attaque du camp de la MINUSMA le 3 octobre 2016 vers 14 heures. Le camp de la MINUSMA à Aguelhok, dans la région de Kidal, a été la cible de plusieurs tirs de mortiers. Une force d’intervention rapide de la MINUSMA a immédiatement été déployée après les tirs pour en identifier l’origine. Deux des véhicules d’intervention ont alors heurté une mine ou un IED, l’explosion a entraîné la mort d’un Casque bleu. Plusieurs autres soldats de la paix ont été blessés, dont cinq grièvement, leur évacuation médicale est en cours pour recevoir les soins appropriés.

    • samedi 01 octobre
    • 08h09

      Sport : L’ancien capitaine de l’équipe nationale des juniors, Bassirou Dembélé, vient de s’engager avec le club Grèce Anagennisi Karditsa pour trois ans. C’est avec beaucoup d’espoir qu’il a signé ce nouveau bail avec le club grec dont l’Allemand Klaus Muller est le propriétaire après avoir été président du club allemand Hanove pendant 7 ans.

    • vendredi 30 septembre
    • 14h42

      Mali : le budget 2017 fixé à 3,8 milliards $ avec un déficit prévisionnel estimé à 444 millions . Le gouvernement malien a adopté, en conseil des ministres du 29 septembre 2016, le projet de loi de finances pour l’année 2017. Le budget porté par cette loi ne s’équilibre pas en recettes et en dépenses. Ainsi, avec des dépenses s’élevant à 2 270,647 milliards de FCFA (3,88 milliards $) et en hausse de 10,33% par rapport à 2016, ce budget 2017 dégage un déficit prévisionnel de 257,069 milliards de francs CFA (444 millions $).

    • 13h13

      Construction d’une base américaine au Niger dont bénéficiera le Mali: Le ministère américain de la Défense, a confirmé la construction en cours, à Agadez, situé au nord du Niger, d’une base aérienne devant servir à déployer des drones. Cette infrastructure militaire qui devrait couter 100 millions de dollars, environ 50 milliards de francs CFA, selon « The Intercept », à grande capacité d’utilisation des drones contre les groupes djihadistes présents en Libye, au Mali et au Nigeria, des pays voisins du Niger. Le site d’Agadez sera géré uniquement par les Etats-Unis.

    • jeudi 29 septembre
    • 14h35

      Mali : Ansar ad-Din revendique une embuscade contre l’armée malienne le 19/09 entre les villes de Kousi dans la région de Nara et Dourou dans la région de Mopti

    • 09h47

      Alassane Pléa et Almamy Touré avec les Aigles ? La sélection nationale pourrait voir ses rangs grossir avec la venue d’Alassane Pléa et d’Almamy Touré, qui évoluent respectivement à Nice et Monaco. Ces binationaux, qui font actuellement la une de la Ligue 1 française, sont convoités par la Fédération malienne de football (FEMAFOOT). À 23 ans, Alassane Pléa est un ancien de l’Olympique lyonnais et de l’AJ Auxerre, deux clubs français. Récemment en discussion avec la jeune star, Boubacar Baba Diarra, président de la FEMAFOOT, confie que Pléa n’a pas encore choisi entre le Mali et la France, bien que son père rêve de le voir évoluer auprès des Aigles. Almamy Touré, quant à lui, est suivi de très près par le FC Barcelone. Du haut de ses 20 ans, le frère cadet de Bassala Touré, de retour d’une blessure de dix mois, a également été approché par les autorités maliennes. En attendant leurs réactions, la fédération dit continuer les discussions.

    • 09h20

      Sidiki Diabaté décoré À l’occasion de la fête de l’indépendance du Mali, le 22 septembre 2016, plusieurs distinctions honorifiques ont été décernées à des acteurs du milieu des arts et de la culture. Au nombre des heureux récipiendaires, Sidiki Diabaté, le plus jeune de la promotion. À 25 ans, le Prince de la kora a été décoré de la médaille Étoile d’argent du Mérite national avec effigie abeille, par le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. Rappelons que le fils de Toumani Diabaté a été nominé à la 57ème cérémonie des Grammy Awards l’an passé, qu’il a conquis les publics d’Europe et d’Afrique, et entamé des collaborations avec de grands artistes à travers le monde.

    • 09h10

      Mali blues en tournée allemande L’ambassade du Mali en Allemagne a initié, le 20 septembre, une tournée de promotion du film Mali blues dans plus de vingt-cinq villes du pays hôte. Ce documentaire, réalisé en 2016 par l’Allemand Lutz Gregor, présente le Mali dans toute sa diversité et va à la rencontre de quatre musiciens maliens emblématiques, recueillant leurs paroles sur la situation politique et sur l’importance de la musique comme élément de paix et d’union. La représentation du Mali à Berlin a, pour se faire, invité Fatoumata Diawara, le groupe Amanar et Master Soumi, ayant tous participé au tournage du film qui met en relief la résistance de la musique face au terrorisme, pour faire le tour de l’Allemagne avec un concert à chaque étape de la tournée de diffusion du film. Diffusé pour la première fois en avril 2016 au Festival international du documentaire Visions du réel en Suisse, Mali blues a déjà fait le tour du monde à travers de grands rendez-vous cinématographiques.

    • 09h00

      Espace B2B régional : 2ème Salon des banques et PME de l’UEMOA Le Salon d’Affaires, de l’innovation et de partage des banques et PME de l’UEMOA est une rencontre annuelle tournante dans l’espace UEMOA, dont l’édition 2016 aura lieu à Bamako du 12 au 16 octobre prochains. Présidé par Monsieur Youépéné Hermann Nagalo, le comité régional d’organisation est à pied-œuvre pour réussir l’évènement. Cadre d’échanges des PME sur leur organisation, leurs difficultés, et de partage des meilleures pratiques ainsi que des stratégies innovantes pour mieux s’insérer dans l’économie face à une concurrence mondiale, le salon a pour thème « La PME dans l’UEMOA face aux exigences de compétitivité mondiale ». Selon ses initiateurs, l’objectif est d’outiller les PME afin qu’elles puissent offrir des produits et services compétitifs dans un contexte international, afin d’impacter significativement le développement des pays membres. « Pour moi, l’organisation d’un tel évènement présente plusieurs avantages pour le Mali, dont la visibilité du pays et de ses potentialités économiques, la plus grande participation des entreprises maliennes, la signature de conventions de partenariat et la meilleure contribution des PME au développement économique du pays », a commenté Koro Coulibaly, administrateur délégué au Mali. L’évènement sera marqué par des rencontres B2B, des expositions de produits/services, des échanges autour de panels d’experts. On pourra également y trouver un guichet emploi, un guichet coaching, et des formations de haut niveau pour les managers des PME.

L’Hebdo - édition du 25.02.2021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Mali et recevez gratuitement toute l’actualité