Logements sociaux : ATT en visite à Tabacoro

l'initiative saluée par la caravane de l'Intégration Africaine Dans le cadre de la célébration du 3ème anniversaire de son investiture,…

l’initiative saluée par la caravane de l’Intégration Africaine Dans le cadre de la célébration du 3ème anniversaire de son investiture, ATT en compagnie du ministre du logement des affaires foncières et de l’urbanisme, Mme Gakou Salamata Fofana s’est rendu à  Tabacoro pour visiter un vaste chantier de 20000 logements sociaux en chantiers. C’’est dans une liesse populaire que la population des 866 logements de Tabacoro ont accueilli le président et sa délégation. Ce nouveau chantier de Tabacoro fera le bonheur des milliers des familles bamakois dans trois mois. Cette initiative a été saluée pour la circonstance par la caravane de l’intégration dans son Etape malienne. Après avoir sillonné les chantiers, ATT a livré ses impressions : « Nous nous sommes imposés une tradition le 8 juin dans l’après midi, celle de la remise de clés aux heureux bénéficiaires. Cette année, vu la dimension du chantier, nous n’avons pas pu remettre les clés ». « Aussi avec la réalisation de 20 000 logements dont une tranche de 3500 vont commencer incessamment, nous allons atttendre le 22 septembre pour regrouper l’ensemble de ces logements et remettre la clé aux bénéficiaires ». La particularité de ses logements sociaux A la différence des premiers logements sociaux, cette fois, les entreprises ont pu faire recours aux matériaux locaux. Des matériaux qui sont adaptés aux conditions climatiques maliennes. Et 5 millions de briques qui vont être utilisés pour la construction de ces logements sociaux. Dans trois mois, les occupants vont recevoir leurs clés à  la grande joie du président : »Je vous avoue que ceux qui logent ici sont toujours jaloux de la dernière maison.  » Ce qui m’a plu dans le cadre de la visite des chantiers,  » ce sont les niveaux que les chantiers ont atteint ». Avant de quitter Tabacoro, le chef de l’Etat a dévoilé une plaque géante sur laquelle on pouvait voir ATT lui-même remettre la clé à  une heureuse bénéficiaire agenouillée.